8.5/10

3 Royaumes (Les)

Le manhua qui tue ! Ou plus simplement l'adaptation fidèle du roman du même nom par Li Zhiqing, déjà auteur de l'adaptation graphique de L'Art de la Guerre.

Cette série est inspirée par Le Roman des Trois Royaumes, écrit au XIVe siècle par Luo Guang Zhong sur la base de notes rédigées au IIIe par Chen Shou et complétées abondamment par Pei Shong Zhi au Ve siècle. Le roman et les chroniques décrivent un épisode de l'histoire de la Chine qui va de la décomposition de la dynastie Han à la fin du IIe siècle après J.-C., jusqu'à la reformation de l'unité nationale sous l'égide des Jin vers 265, en passant par ce nouveau découpage des territoires en trois royaumes qui a donné leur titre à ces oeuvres. Le texte décrit les péripéties politiques et militaires des royaumes de Shu, Wu et Wei. Le Roman des Trois Royaumes constitue l'épopée la plus populaire de la littérature chinoise.

Les 3 Royaumes
Les 3 Royaumes
Cette fois-ci Li Zhiqing se lance tout seul dans un périlleux exercice, celui de l'adaptation d'un roman pluri-centenaire. L'Art de la Guerre ayant connu un succès critique unanime, ce deuxième choix semble tout aussi intéressant à se mettre sous la dent. La preuve en est avec des recettes similaires empruntées à la première adaptation doublée de scènes d'action beaucoup plus actives et sanguinolentes. Le manga nous explique le contexte historique avec simplicité, développe les enjeux et les stratégies mis en œuvre par les différents partis. On y retrouve évidemment le trio de personnages phares dont les caractères bien trempés et complémentaires en font nécessairement des héros bien sous tous rapports et répondant aux comportements attendus de bravoure. Cette pureté des sentiments pourrait sembler bien manichéenne et terriblement ennuyeuse mais l'auteur déjoue ces plans lors de terribles scènes de batailles où les hommes deviennent des bêtes, cherchant à faire cracher le sang de leurs ennemis. Après, il reste l'éternel problème chinois pour le lecteur européen, entendez par là des transitions inexistantes et des ellipses temporelles...

Les 3 Royaumes est grandiose à tout point de vue puisque son dessin est tout aussi impressionnant avec des représentations superbes qui n'ont d'égal que le discours. Le chara design est à tomber à la renverse avec le découpage classique pour ne pas trop en faire. Et si l'auteur se plait à nous faire des représentations pleine page à travers des poses très cinématographiques, l'ensemble est rigoureusement travaillé.

Buronson et Ikegami s'étaient déjà expliqués sur le sujet avec Lord mais de manière beaucoup plus « japonaise » avec un début d'intrigue revisitée. Mais cette version chinoise se montre beaucoup plus fidèle à l'histoire originale. Sans faire de fioritures, elle parvient à s'imposer comme un ouvrage essentiel à lire avant d'aller voir le film actuellement en salles...

A découvrir

Skip Beat !

Partager cet article
A voir

Legend

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques