Delcourt - Légendes en tout gantz

Tags : gantz perfect album manga delcourt edition delc

Être un héros, ce n'est pas de tout repos.

Légende vivante T01 - 7/10


DR.

 

Il paraît que ce manga est adapté d'un roman… Désolé, je l'ignorais en me lançant dans l'aventure et au moins, mon regarde sera frais sur cette version. Je ne vais pas faire mon lourd avec « ouais mais dans le livre… ». Même concernant, l'auteur Ezogingitune ou le dessinateur Chaco Abeno, Je ne sais rien (sauf que Chaco a travaillé sur Draw). Du coup, je suis parfait pour critiquer ce manga !

En effet, Luck s'est sacrifié pour sauver le monde et ses deux amis dans une mission d'une difficulté titanesque. Alors que le monde est sauf et que tout le monde pense Luck mort en héros, ce dernier a passé son temps dans chez les ennemis et à survécu. Cette survie a eu un impact dingue : il est surpuissant mais… Il a retrouvé une apparence de jeune homme. De retour chez les siens, il s'offre donc un « nouveau départ » avec la complicité de ses anciens amis. L'occasion pour Luck de découvrir le monde qu'il a sauvé. Le pitch est sympa et les personnages sont attachants.

On pose les bases dans ce tome et on découvre aussi bien Luck que ses anciens et nouveaux compagnons. C'est classique et l'amateur de jeux de rôle que je suis était ravi de voir cet univers. Je me répète, c'est classique globalement mais Luck est attachant et visuellement, Légende vivante est très sympa. On a du détails, de l'action rondement mené et tout est fait pour nous faire plaisir. Légende vivante est une série qui fait le boulot et qui sait titiller notre curiosité pour nous embarquer dans une nouvelle aventure !

 

Gantz :E T01 – 7,5/10i


DR.

 

Hiroya OKU est connu pour sa saga Gantz ! Les combattants en tenue moulante contre les hordes de monstres vont donc remettre le couvert dans un spin off qui nous la joue Japon médiéval. Pour ce faire, OKU s'adjoint les service de Jin KAGETSU pour une histoire que ne fera pas non plus dans la dentelle.

Hanbe était une paysan un peu rustre mais costaud qui est passionné de lutte mais également de O-Haru, son amie d'enfance. Lorsqu'il se lance dans sa déclaration, il apprend qu'elle aime le mystérieux Masakichi. Hanbe va donc confronter son rival et après une rixe infructueuse, les deux hommes périssent en voulant sauver la belle de la noyade. Fin de l'histoire ? Que nenni, ils se réveillent dans un lieu étrange avec une douzaine d'inconnu et ils vont devenir enfiler de drôles de combinaison et utiliser des armes qui les attendaient dans des boîtes à leur nom. Pourquoi ? La principale raison sera de survivre contre les monstres et de terrasser le maître des lieux : le sabreur de légende Miyamoto Musashi. Les autres questions comme les boites, les lieux, les autres héros… Tout ça, on devra l'apprendre au fil de l'aventure.

Si vous connaissez Gantz, certains aspects vous seront familier. Si vous ne connaissez pas Gantz, vous ne serez pas perdu puisque nous partons de zéro dans cette aventure et que nos héros découvrent tout comme nous. Un beau numéro d'équilibriste que celui de l'auteur qui permet de satisfaire les fans de la première heure et les nouveaux venus.

Visuellement, c'est dans la lignée d'OKU, KAGETSU est dans l'esprit de la saga originelle et il nous distille ses effets au fil du tome. Certes, tout ce passe de nuit et on espère voir un peu plus de décor dans le tome à venir mais cela permet également de renforcer le côté « horreur » des lieux avec ses monstres sanguinaires.

Un spin off qui frappe où il faut et qui donne envie de voir à quoi ressemble le Musashi version Gantz !

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques