7/10

A Scene / B Scene

Le manga est un recueil en deux volumes de cinq histoires chacun, présentant de courtes scènes illustrant la vie de tous les jours de jeunes Japonais.

Dans la lignée de Un Monde Formidable et Le Quartier de la Lumière, la collection Made In de Kana s'entoure de nouveaux auteurs capables de délivrer des histoires courtes intenses, riches en émotions avec le diptyque A Scene / B Scene. L'auteur de Evil Heart sait manipuler avec précaution sa narration pour servir des couples de personnages inédits, une galerie de coeurs brisés ou tourmentés subissant un contrecoup encore plus terrible. Une petite leçon de vie orchestrée en deux actes complémentaires...

Scène d'amour

A Scene / B Scene
A Scene / B Scene
Le manga est un recueil en deux volumes de cinq histoires chacun, présentant de courtes scènes illustrant la vie de tous les jours de jeunes Japonais. Un seul point commun à ces petits tableaux : les personnages font de leur mieux pour assumer leur destin dans un environnement qui n'est pas toujours propice à l'épanouissement. Cette première partie aborde le quotidien de jeunes Japonais. Entre lycée et vie familiale, à la frontière de l'adolescence et de l'âge adulte, les scènes de ce recueil nous invitent à partager des moments de la vie de personnages pas si éloignés de nous.

Pas facile d'arriver à mener sa vie rêvée au milieu de toutes les contrariétés quotidiennes, particulièrement concernant les relations intimes. Tomo Taketomi semble s'être inspiré de ce postulat de départ pour décrire des histoires courtes mais impressionnantes de maîtrise scénaristique. Dans un genre totalement différent de Evil Heart, la mangaka parvient à trouver une justesse dans son récit pour éprouver son lecteur à travers tout un lot d'émotions. Parmi elles, le regret et les remords prennent une place déterminante jusqu'à qu'elles soient sublimées par l'arrivée d'un nouvel événement. Conséquence logique : un dénouement souvent très actif avec une dose d'humour bien senti. Tomo Taketomi reprend les éléments entrevus dans son oeuvre précédente avec une dimension moins tragique et plus comique. Seulement, voilà, le seul problème se trouve justement que ces dénouements tombent trop vite et finissent parfois à plat.

Jeunesse souffreteuse

A l'inverse des mangas d'Inio Asano de la même collection, le ton de Taketomi est léger, ne s'intéressant qu'à ses personnages, sans description sociale. L'exposition de quelques travers de la jeunesse nippone entre parenthèses ne se trouve présente que pour lancer l'intrigue, se perdant rapidement dans le contexte. Les intrigues tournent autour de ces couples insolites aux différences multiples (âge, condition, état de santé...) qui se créent par les hasards de la vie ou par la force des choses, voire même qui ne se créent pas contre toute attente. La force de la narration de la mangaka réside dans le fait de savoir s'éloigner du sujet principal à travers une deuxième intrigue pour y revenir dans le dénouement à double tranchant : surprenant mais trop rapide.

Le trait se montre faiblard par rapport à Evil Heart, moins travaillé et précis. Tomo Taketomi s'y perd parfois un peu. Mais l'ensemble demeure d'un niveau acceptable. Les formes rappellent sensiblement les proportions des personnages du manga sur l'aïkido et on se demande même si la mangaka ne s'est pas inspiré de cette galerie de personnages pour repeindre Daniel et consorts sous un aspect quasiment similaire. A prendre comme une oeuvre préparatoire à Evil Heart, A Scene / B Scene se montre tel une mise en bouche apprécier simplement.

Un diptyque intéressant à se mettre sous la dent. Une oeuvre sans conséquence mais plutôt plaisante au final. Une édition toujours au top. Made in Kana tient son public sûrement pour longtemps avec ces oeuvres trop rares sur le marché mais qu'on ne peut s'empêcher de recommander avec entrain.

A découvrir

Je ne suis pas un ange

Partager cet article
A voir

Graffiti

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques