6/10

Adekan T.3


Sympa, non ?
Les aventures rocambolesques continuent pour nos deux héros dans ce troisième tome d'Adekan. Tsukiji Nao garde la structure de son manga, composée d'enquêtes peu ou pas liées entre elles, mais elle parvient aussi à répondre à nos attentes en y introduisant des informations sur le passé de Shirô. En effet, on en apprend davantage sur sa relation avec Anri et sur son clan. Ces éléments restent cependant partiels et possèdent encore des zones d'ombre importantes.

On ne manque pas de soulever toutes les allusions shônen-ai qui occupent une place encore plus conséquente dans le manga. Les impressions sont alors mitigées : des lectrices sont charmées et d'autres sont contrariées car on semble s'éloigner de la trame principale.

Au dessin, Tsujiki Nao arrive toujours à surprendre. On ne se lasse pas d'admirer la précision des décors dont la demeure en boîtes, les costumes et les créations (encore très originales et fantaisistes) de Shirô. En bonus, on découvre sous la jaquette, deux planches sur la première et quatrième de couverture concernant Kojirô. A ne pas manquer donc !

Le véritable scénario d'Adekan commence enfin à se développer et on espère que cela se poursuivra dans le tome suivant !

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques