6.5/10

Je t'aime Suzuki T.1

Deux garçons et deux filles… qui gagnera le cœur de l’autre ? C’est le jour de la rentrée au collège pour Hikaru Suzuki et son amie d’enfance, Chihiro. Hikaru n’est pas encore arrivé en classe qu’il prend la défense d’une nouvelle élève, Sayaka. D’une timidité extrême, la jeune fille cache un secret inattendu : passionnée de comédie, elle change du tout au tout dès qu’elle monte sur les planches ! Dans le même temps, un autre élève, dont le nom est lui aussi Suzuki, se fait remarquer pour son comportement odieux…


Mystérieux... ?

Des sentiments croisés, des personnages qui cachent bien leur jeu au départ, c'est un peu la recette de base de ce nouveau titre des éditions Kurokawa. Ce que l'on voit très rapidement, c'est que le titre s'adresse à un public féminin assez jeune (si vous avez plus de 16 ans, vous risquez de vous ennuyer un peu). Les personnages ont une façon de penser très typique des shôjo. On retrouve donc l'opposition entre celui qui "fonce dans le tas" et la jeune timide qui cherche encore un point de départ pour pouvoir s'épanouir mais aussi la jeune fille belle et sûre d'elle opposée au petit riche qui met en avant sa fortune pour cacher son mal-être. Ce n'est donc pas là non plus qu'il faut chercher l'originalité. Non, c'est surtout le développement qui est bien mis en scène avec les amours croisées de Suzuki 1 (Hikaru) et Sayaka mais aussi Suzuki 2 et Chihiro. L'un aime l'autre en secret qui en aime un autre mais qui a déjà une copine, bref, du shôjo bien mené, le tout sur fond de théâtre. C'est d'ailleurs le point le plus intéressant : Sayaka rêve de devenir actrice. Pour cela, elle pratique devant sa télé, devant ses séries préférées, dès qu'elle en a l'occasion. Suzuki 1 est d'ailleurs le premier à remarquer son talent et il va en tomber raide dingue. On verra la jeune fille timorée donner libre court à son talent grâce à la force de celui qu'elle aime (c'est beau, non ? dommage, c'est qu'un manga !). 

Au départ, je dois avouer que je n'étais pas très très enthousiasmé par la lecture de ce premier volume de Je t'aime Suzuki. Cependant, une fois les premiers chapitres passés, on découvre une série qui se lit plutôt bien et qui se donne un peu des airs de Full Moon Wo Sagashite (c'est sorti chez Glénat pour ceux qui sont intéressés) pour la suite. Je serais donc tenté de dire : à suivre...

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques