4/10

Alice 19th

Alice 19th est un titre qui sent bon le renouveau Watase à première vue. La couverture donne un petit ton différent, avec une héroïne banale à la place de l'habituel couple larmoyant dont on a trop souvent eu droit... Mais à première vue seulement.

Alice 19th est un titre qui sent bon le renouveau Watase à première vue. La couverture donne un petit ton différent, avec une héroïne banale à la place de l'habituel couple larmoyant dont on a trop souvent eu droit. Et les thèmes dominants du manga sont appétissants aussi. Yuu Watase décide de traiter dans sa nouvelle série de l'importance de la communication dans la société actuelle et donc du pouvoir des mots. Mélangé à un petit brin de Lewis Carroll en plus, ça ne gâche rien. Original, on attend donc avec impatience de voir ce que ça donne.

Alice 19th
Alice 19th
Le manga Alice 19th porte le nom de son héroïne, une lycéenne de première année timide et qui a un mal fou à communiquer. D'un physique (trop) classique, d'une personnalité plutôt faiblarde, peu populaire au lycée, elle n'a ainsi aucune confiance en elle. Elle préfère donc communiquer par messages via son téléphone portable. Sa soeur Mayura, d'un an son aînée, est son opposé diamétral : elle est belle et extravertie, par conséquent elle fait en quelque sorte partie des "célébrités" de son lycée. Et est la chouchoute inavouée de leurs parents. Mais malgré leurs différences respectives, il y a une chose que les deux soeurs partagent. Leurs sentiments pour le ténébreux Kyô Wakamiya. Seulement, si Alice garde ses sentiments secrets aux yeux de tous, et particulièrement de ceux de l'intéressé, Mayura elle, ne tardera pas à aller faire sa déclaration à ce bellâtre. Seulement voilà, tout ne va pas se passer comme elle l'espérait. Et oui, Mayura ne le savait pas mais il n'y a pas que Sailor Moon dans la vie ! Sa petite soeur est elle aussi devenue une magical girl, et comme Alice n'est pas contente du tout, elle expédie direct Mayura dans les ténèbres et on n'en parle plus ! Au lieu d'en profiter et d'aller roucouler paisiblement avec Kyô puisque la voie est libre, Alice culpabilise et cherche désespérément sa grande soeur. Comme Ténèbre City ne figure sur aucune carte, ça facilite franchement pas la tâche. C'est pour cela, qu'Alice devra apprendre à maîtriser son pouvoir, le "Lotis", les mots sacrés qui ouvrent les portes du coeur de chacun. Ces portes sont aussi appelées "l'inner heart" et c'est le lieu où les Lotis Master oeuvrent pour libérer le coeur humain de ses souffrances. Alice sera aidée et guidée dans sa quête par Nyozéka un être indéfinissable, à la fois lapine, fille-lapin et peluche lapin. Passons. Nous avons ici affaire à un Yuu Watase donc il nous manque quoi indéniablement ? Un triangle amoureux. C'est pas parce que Mayura est temporairement hors circuit qu'il faut oublier la base de tout bon shôjo qui se respecte. Et un bel apollon à tôt fait de débarquer, sous les traits d'un charmant scandinave, Frey Wilhazen. Lui aussi Lotis Master, il convoite bien sûr Alice qui ne sait plus où donner de la tête à présent. Mais ça tombe bien car Kyô est lui aussi un Lotis Master alors là, ça rigole plus du tout du tout. Bref, c'est ce quatuor de fortune qui décide de sauver Mayura des ténèbres qui la rongent à feu doux, et comme on le devine bien, c'est pas gagné d'avance.

Et voilà, Yuu Watase prouve encore une fois que malgré de bonnes idées, le rendu final est décevant. Heureusement, la qualité du trait est une fois de plus au rendez-vous avec un souci évident de se renouveler. Malheureusement, elle nous ressort encore une fois le beau brun ténébreux qui donne un goût de déjà vu. Et même si Frey le beau blond a fait chavirer le coeur de toutes les japonaises, Alice s'en fiche et on sait très bien qu'elle ne changera pas d'avis. Une héroïne digne d'un shôjo n'aime véritablement qu'un seul garçon durant toute sa vie pas deux ! Et comme par hasard, le premier est le bon. Bref, Alice 19th, c'est encore une histoire d'amour sur fond de décor fantastique, au détriment de l'intrigue. Le contraire aurait été plus intéressant mais non, un shôjo c'est avant tout des sentiments mièvres, que voulez-vous... Pourtant, il ne manquait pas grand-chose à Yuu Watase pour faire de son Alice 19th un classique. Déjà supprimer le côté magical girl avec apparition de tenues de combats, c'est un fait évident. Ensuite, comprendre une bonne fois pour toutes que l'amour, même dans la vie d'une adolescente, n'est pas la priorité principale de son quotidien. Et donc faire passer les histoires de coeur au deuxième, voire troisième plan aurait été plus que judicieux. Si l'auteur s'était concentrée d'avantage sur l'aspect d'accomplissement de soit, propre au genre shônen d'ailleurs, par la quête des mots sacrés du Lotis dans le seul but de sauver quelqu'un, le tout aurait peut-être donné un manga de qualité.

L'exception confirmant la règle, ce n'est pas Tonkam qui récupère les droits du titre Watase mais Glénat cette fois. Ce changement résulterait semble t-il d'un quiproquo entre les éditeurs français et japonais. Les fans redoutaient donc la sortie d'Alice 19th de peur d'un massacre du nouvel éditeur. Et bien non, Glénat tient ses promesses et nous présente une édition de qualité en apportant un soin tout particulier à conserver les couvertures originales. Le papier est d'un blanc immaculé, toujours pour ravir les yeux. Quant à la traduction, elle est correcte et l'adaptation passe parfaitement inaperçue. Du bon travail de la part de Glénat qui enrichit par la même occasion sa collection shôjo.

Pour la première fois, on peut remarquer que les fans ne suivent pas leur auteur favorite dans l'aventure. Alice 19th déçoit qu'on soit inconditionnel ou non du style Watase. Le nombre de tomes et la fin désastreuse sont là pour le prouver et si Alice 19th a dépassé le cap des cinq tomes, c'est uniquement grâce au nom de la mangaka. Ceux qui n'ont pas été encore dégoûtés du sempiternelle shôjo 100% eau de rose y trouveront peut-être leur compte. Et encore...

A découvrir

Meru Puri

Partager cet article

A propos de l'auteur

10 commentaires

  • PetitRobindesBranchettes

    21/12/2005 à 15h12

    Répondre

    Yuu Watase fait partie des Mangakas que je respecte et c'est par pur hasard que je suis tombé sur ce manga...Mais je n'ai pu lire que les deux premiers tomes...Avis prématuré donc...
    DESSIN : 7/10
    Yuu Watase n'est pas Yoshihiro Togashi...Qu'on se le dise...(pourquoi je dis ca moi...?...-_-...)C'est du propre comme souvent.Seulement, comme souvent aussi, on retrouve les mêmes têtes...Et ca c'est énervant, pour ma part.Mais bon Rumiko Takahashi le fait aussi...Les jaquettes sont très sympas.
    SCÉNARIO : 7/10
    Pour un début,c'est pas mal mais...Mais on retrouve encore une fois les "mêmes persos"!Sinon la quête des "lotis" et la recherche de la soeur de l'héroïne est pas mal.Si on a de la bonne volonté ^^ on est vite prit dans la matrice... ...-_-...pardon...Ce type de vanne démodée, c'était plus fort que moi.
    FUN : 6/10
    Du fun,il en a beaucoup moins que Fushigi Yugi ou même Ayashi no Ceres mais il y en a quand même...Il y a toujours des moments délirants comme sait si bien faire Yuu Watase.
    ADAPTATION : 8/10
    "Hein...?C'est Glénat ?Koooool!!" ai-je dis quand j'ai touché pour la première fois au tome 1...Enfin!!!Glénat se met de plus en plus à respecter le sens de lecture original!Et les jaquettes aussi! "Bon vous voyez que c'est pas difficile de faire ca!?(p'têt' qu'ils ont pas l'droit...?)"
    INTÉRET : 6/10
    Pour les néophytes de Yuu Watase qui ont la flemme d'acheter le must de cet auteur aux boutiques spécialisées; Ayashi no Ceres.Ca reste sympa quand même.

  • Anonyme

    31/07/2007 à 21h05

    Répondre

    J'adore ce manga c'est mon grand frère qui ma offert les premier tome et puis je me suis acheter les autre mais je trouve plus les 6 et 7 c'est dommage entout cas je lui donne 200/20

  • Hachiko

    23/08/2007 à 17h21

    Répondre

    Yuu Watase fait des mangas.. très SHOJO ! J'ai moi-même une très grande partie de ses créations !!! Alice 19th m'a vraiment plu dès le premier tome. Une sorte de coup de foudre ! ahahaha ! Je suis triste de voir en lisant la critique que ce manga est décevant .. Moi je sais qu'il est bien ! Et je sais que beaucoup de filles ça leur plairaient énormement !

  • Anonyme

    25/08/2007 à 16h37

    Répondre

    Alice 19 th  a été mon tout premier manga mais meme maintenant ou je me suis fait une idées avec d'autres series Yuu Watase est toujours ma Mangaka preferée et elle le restera!! Toutes ces oeuvres sont géniales !!


     Voila pour le manga et aussi dire que etant adolescente moi-meme je vous jure que l'amour occupe la premiere place dans mon quotidien !! Ces mangas me font toujours autant pleurer meme apres deja  4 ans de lecture....


    Bisous ^^ 

  • Anonyme

    25/03/2008 à 20h44

    Répondre

    ce manga devient très vite interessant des le debut il donne envie de continuer pour connaitre la fin de l'histoire. Ce qui ma supris c'est que au début du 1er tome les personnages ne sont pas presenter mais n apprend  a les connaitre au fur et a mesure du manga.

  • Anonyme

    06/05/2008 à 03h16

    Répondre

    Une de mes amies m'a prêté les deux premiers tomes, et je me suis précipitée pour acheter le reste. Alice 19th est un manga génial, et je ne peux me lasser de le relire encore et encore.


    Je ne comprends pas le comportement de celui qui critique car, comme son nom l'indique, il critique tout ! Rien n'est assez bien pour lui ! Tu gaches notre plaisir, mais ça tu t'en fous ! Comme je l'ai déjà dit pour un autre manga: si tu n'aimes pas, on s'en fout. Mais ne dégoûte pas tout le monde avec tes critiques 100% négatives qui nous donnent envie de te gifler !

  • Anonyme

    19/05/2008 à 19h48

    Répondre

    [list=1]
    [*]Moi j'adore cette série.[/*:m][/list]

    Chaqun ses goûts alors évitez de dire aux gens que certains livres sont moins bien que d'autres car si ça se trouve il aimeraient ses livres s'ils les lisait.

  • Anonyme

    19/05/2008 à 19h53

    Répondre

    Ce manga est génial alors ne dites pas qu'il est nul.


    Depuis que ma soeur me l'a fait découvrir je ne peux plus m'en décrocher, c'est impossible!


     

  • Anonyme

    15/12/2008 à 23h41

    Répondre

    bon,moi lorsque j'lai lu je me suis dis "Bah, j'aime pas le dessign donc j'laime pas mais tout conte fait,j'ai achete 5 volume et


    j'ai trouve ca horriblement BIEN donc je vous conseille de commencais a le lire !! vraiment ! la fin et tellement triste mais je vous laisse decouvrir!!bye

  • Anonyme

    18/05/2009 à 15h14

    Répondre

    Pour une fois je suis totalemnt d'accord avec le critique de krinein. Je me suis rarement autant fait ch*** en lisant un manga.


     


    Alors oui les dessins sont vraiment très jolis... Mais c'est tout ce qu'il y a de bien!


    Les personnages sont stéréotypés, le scénario sympa dans les deux-trois premiers tomes en devient ridicule à la fin...


     


    A recommander pour les lectrices totalement fans de shojo, où à la tranche d'âge 12-13 ans mais à déconseiller pour tous les autres.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques