2/10

All In

Un manfra sur le poker. Point. Aline et Christophe ont beaucoup aimé eux.

Ils avaient dessiné sur la page
Son moche visage qui me souriait
Puis j'ai rendu sur cette page
Dans cet gerbe, elle a disparu

Et j'ai crié, crié, All In, pour qu'elle s'en aille
Et j'ai pleuré, pleuré, oh! j'avais trop de peine


Je me suis assis auprès de ce manfra
Mais la qualité s'était enfuie
Je l'ai cherchée sans plus y croire
Et sans un espoir, pour me guider

Et j'ai crié, crié, All In, pour qu'elle s'en aille
Et j'ai pleuré, pleuré, oh! j'avais trop de peine

Je n'ai gardé que ce pauvre visage
Comme une épave sur la page mouillée


Et j'ai crié, crié, All In, pour qu'elle s'en aille
Et j'ai pleuré, pleuré, oh! j'avais trop de peine...

Après cette petite intervention de Christophe parodiant son Aline, développons un poil plus concrétement...

In & out

Thomas est un menteur né, un défaut qui transforme sa vie en véritable enfer... mais son destin va changer lorsqu'il va comprendre que son extra ordinaire capacité à mentir et à reconnaître les menteurs peut lui être utile dans un jeu : le poker !

All In (c) Shogun
All In (c) Shogun
Tous les éléments de All In contribue à sa chute. L'esprit caricatural dont font preuve les auteurs à tout point de vue : scénario, personnages, rapports sociaux, comportements et look rangent tout droit le titre dans la catégorie des manfras dont les capacités d'évolution restent minces. Le plus grave concernant le manfra vient de l'intrigue cantonné à un tournoi de poker vu dès les premières secondes (mais on s'y attendait) avec des personnages assez ridicules dans leurs comportements stéréotypés et sans imagination. Les portraits sont gros comme le nez au milieu de la figure, les personnages affligeants dans leur côté monomaniaque (le geek, la bombe, le kéké...) et les situations tournant autour de deux thèmes : les défis à "qui c'est qui est le plus gonflé ?" et la drague à deux balles. All In se rapproche alors presque plus de Breath Effect.

All Out

Le dessin ne vaut pas tripette. On se croirait dans ce ce genre de manfra qui ne mise que l'aspect shônen pour essayer de rameuter un certain public d'habitués sans se préoccuper de la finition. Du coup, on se retrouve avec un titre qui frôle le ridicule avec des manques à tous les niveaux, comme Kenro. Tout comme le scénario, All In ne bénéficie pas d'un traitement de faveur graphique. Les proprotions, les détails... l'ensemble de ce qui constitue le manfra n'est pas agréable à visualiser !

All In prône l'usage résidant dans l'expression "à tout sujet, une oeuvre papier". A la manière de Zeitnot pour les échecs, voici le titre sur le poker qui manquait à votre mangathèque. Shogun comble cette lacune en vous proposant All In, manfra misant sur la popularité du jeu de cartes en vogue du moment sous la forme dont Patrick Bruel pourrait vous vanter les mérites : le Texas Hold'Em. Un trio d'auteurs pour une oeuvre caricaturale et manquant de pêche, n'ayant que pour seul intérêt de vous initier au jeu. Un sujet traité par-dessus la jambe alors qu'il y avait certainement moyen d'en tirer beaucoup mieux. Une déception.
Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Anonyme

    08/08/2007 à 00h02

    Répondre

    vraiment hate de sa sortie en france!!!!!! j'adore le poker!!!!

  • Anonyme

    08/11/2007 à 19h14

    Répondre

    é ce ke kelk1 connait la date de sorti en france


     

  • juro

    08/11/2007 à 21h44

    Répondre

    Le 21 de ce mois-ci

  • Anonyme

    26/11/2007 à 11h59

    Répondre

    Il nous font vraiment des manga sur n'importe quoi.


    A quand le manga sur le curling...?


    (J'espere juste que c'est un bon manga et pas juste un effet de mode)

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques