7/10

Mon ami le petit bonze

Un conte pour enfant façon asiatique. Découvrez les premiers la nouvelle collection de Flammarion pour les plus jeunes...

Chan-ok est le petit nouveau de la classe manga et compagnie. Sous ce label se cache en fait Flammarion, maison d'édition aux bases solides qui peut se permettre de sortir des titres assez particuliers comme peut le faire Casterman avec Sakka ou Hanguk. C'est pourquoi, on explore un nouveau genre avec Mon Ami Le Petit Bonze, celui du manhwa à destination des enfants en bas âge, une sorte de petit conte sur l'amitié de deux enfants vivant dans deux mondes distincts mais dont les différences ne vont faire que les rapprocher.

Mon ami le petit bonze
Mon ami le petit bonze
Le bouddhisme a eu une influence fondamentale sur la culture coréenne tout au long de son histoire. Partout dans le pays, son héritage, d'une valeur inestimable, reste visible à travers l'architecture, le statuaire, la peinture, etc. Au mois de mai chaque année, les coréens célèbrent le jour de la venue de Bouddha ou le jour de la naissance de Bouddha. A cette occasion, les familles cuisinent pour la communauté et se rendent au temple. Les maisons, les rues et les temples sont décorés de lanternes. Cette histoire nous fait vivre une belle rencontre, une histoire d'amitié entre un apprenti moine et une petite fille le jour de l'anniversaire de Bouddha. Le petit novice va lui expliquer en quoi consiste le quotidien de sa vie monastique, lui montrer les percussions et les sculptures des temples, et lui confier le cheminement de sa pensée pour trouver la sagesse.

Un tout petit conte à destination des plus jeunes qui intéressera certainement les parents à la recherche de nouveaux contes. Si vous en avez plusqu'assez de raconter Blanche-Neige, le Vilain Petit Canard ou autres histoires de Perrault ou Grimm, Chan-ok a sans doute la solution pour vous. Ce petit bouquin très imagé aux couleurs chaleureuses et au dessin arrondi sait tout de suite à qui parler en introduisant deux personnages tenant juste suffisamment sur leurs jambes pour gambader et courir aux quatre coins de cet endroit mystérieux qu'est un temple bouddhiste. Surprise, découverte, rencontre, les ingrédients essentiels de tout bon petit récit pas bien méchant et plaisant aux plus jeunes sont contenus dans Mon Ami Le Petit Bonze. Et au milieu une histoire d'amitié amusante et la rencontre d'autrui, montrant que les enfants dépassent aisément des barrières sociales que les adultes se plaisent à construire. Touchant, le livre remplit son job.

Ne vous attendez à rien de classique si vous connaissez le monde du manga / manhwa car ce livre est tout à fait à part dans sa conception et se range vraiment dans la case des livres pour enfants affectionnés par les occidentaux, à savoir quelques lignes à lire pour un tableau grand format sur une double page pleines de couleur pastel. Dans l'univers bouddhique, les représentations sont travaillés avec rigueur etne laisse pas de place à une naïveté que l'on aurait trop vite dénoncé à la vision de la couverture.

Dans sa collection "Longue Vie", Flammarion s'ouvre un nouveau marché prometteur. Même s'il est trop tôt pour dire si un public est prêt à décrire des contes d'ailleurs avec des noms aux sonorités incongrues, cette initiative méritait d'être salué, surtout lorsque l'édition et l'histoire se trouvent être d'aussi bonne qualité. L'autre parution sorti jusqu'à maintenant, Conte du Soleil et de la Lune, pastiche asiatique du Petit Chaperon Rouge se trouve être du même tonneau. Longue Vie à Chan-ok...

A découvrir

Witchcraft Troops

Partager cet article
A voir

Café Dream

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques