2.5/10

Moi et mon Ange Gardien

Un manga de plus dans le genre léger de la comédie romantique avec une dose de fantastique. Y a-t-il encore un public pour ça ?

Dans le genre de la comédie romantique à deux sous n'appelant rien de bon, voici Moi et mon Ange Gardien. Véritablement mal orchestrée, voici le genre de titres qui n'inspire pas, basé sur le seul critère de la comédie grossière et mal ficelée. Emule directe de Aï Non Stop, Ah ! My Goddess ou encore de Chobits, ce titre fait la part belle aux femmes esclaves, dont le seul but est de satisfaire les désirs de leur maître masculin. Malentendus, ficelles visibles à l'œil nu, coquineries en tout genre, le manga possède peu d'arguments à faire valoir pour devenir un incontournable du genre...

Maître et esclave

Moi et Mon Ange Gardien (c) Akiko
Moi et Mon Ange Gardien (c) Akiko
Tasuke Shichiri est un garçon de quatorze ans sans histoires jusqu'au jour où il reçoit une amulette envoyée par son grand-père parti faire des fouilles archéologiques en Chine. Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'il découvre que l'amulette contient une jeune fille du nom de Shaolin, ange gardien d'une antique civilisation chinoise. Tout de suite, Shaolin offre une protection magique à Tasuke qu'elle considère comme son nouveau maître. Mais Shaolin va avoir quelques difficultés à s'adapter à la civilisation moderne et Tasuke va devoir réparer les gaffes de son propre ange gardien...

Le rapport de force entre maître et esclave est le principe de base de Moi et mon Ange Gardien avant de passer rapidement vers une comédie romantique pur et dur où les questionnements d'adolescent sur leurs premiers émois deviennent rapidement redondants et par conséquent insupportables. La boucle pourrait être bouclée en deux volumes mais le nombre de situations de remplissage devient chroniquement détestable. A cela, l'auteur ajoute des personnages secondaires aux comportements aussi divers qu'improbables pour aboutir sur une concurrence et un trouble encore plus grand de notre héros, Tasuke. Moi et mon Ange Gardien multiplie les bévues et ne parvient pas à débloquer une quelconque once d'intérêt. On ne prend pas de plaisir à cette lecture quelconque tellement on a l'impression que bien mieux existe dans le domaine (I''S).

Servitude

Moi et mon Ange Gardien débarque comme un cheveu sur la soupe. On comprend que le recyclage perd progressivement de son intérêt au fil des pages et ce, malgré les apports de nouveaux personnages. Tout est trop gros. Tout tombe à plat. Rien ne se dégage de ce manga qui ressasse les moments forts de trop nombreux autres qui ont déjà exploré le genre jusqu'au bout. Surtout que le manga est bien faible sur ses transitions et manque d'un rythme soutenu. On n'y trouve pas grand-chose à se mettre sous la dent et c'est bien dommage...

Le style de l'auteur est simple mais manque de précision et celui-ci montre des difficultés à proportionner correctement ses personnages. Ceux-ci passent souvent en mode SD sans pour autant parvenir à amuser pleinement, décrochant un sourire de tant à autre mais pas plus. Les visages figés et étalés en largeur de l'intégralité des personnages ne laisse pas de souvenir mémorable et on range consciencieusement le titre là d'où il vient lorsque le découpage classique du shôjo manga saute aux yeux...

Minene Sakurano ne peut pas craindre de tomber plus bas tellement le titre possède peu de qualités. Il apparaît urgent de donner un coup de booster à l'intrigue de Moi et mon Ange Gardien tout en apportant un coup de pinceau travaillé à son œuvre. Mais rien n'est moins sûr...

A découvrir

Love Master A

Partager cet article
A voir

Wilderness

A propos de l'auteur

15 commentaires

  • Anonyme

    16/01/2008 à 09h55

    Répondre

    Pourquoi chroniquer des mangas pourris, quand il y a tellement de bonnes series (recentes et anciennes) dont ce site ne fait pas écho...

  • juro

    16/01/2008 à 10h37

    Répondre

    Va donc dire ça aux nombreux fans de ces séries....

  • Tony Clifton

    17/01/2008 à 13h25

    Répondre

    Faut arreter, ces séries n'ont pas de nombreux fans. Les meilleurs ventes 2007 sont Death Note, Naruto, FMA, Mar et Tsubasa Chronicles ...


    Quand bien même, ces séries auraient des fans, est-ce que la vocation des critiques est de dissuader ces fans ? N'est-pas plus constructif de faire des critiques pour conseiller des mangas ?


    Je me suis souvent inspiré de ce site pour acheter des mangas (L'Habitant de l'Infini, Vagabond, 20th Century Boys, Gantz ...), mais là je n'ai plus aucune critique constructive à me mettre sous la dent ... resaisissez-vous, j'en ai besoin

  • juro

    17/01/2008 à 13h50

    Répondre

    On essaye d'aller au gré de nos lectures pour présenter un panel des sorties de tous les éditeurs. Sur les exemples de meilleurs ventes que tu cites, les manga proviennent de trois des plus grosses maisons d'édition qui peuvent plus facilement acquérir les licences à succès, c'est donc bien normal qu'ils réussissent aussi bien... Mais meilleurs ventes ne signifie pas toujours qualité et je t'invite à te plonger dans les anciennes chroniques pour trouver de quoi alimenter tes prochaines lectures.


    On va tant bien que mal réussir à en proposer d'autres qui seront certainement de meilleure qualité. Patience...

  • Djak

    17/01/2008 à 14h06

    Répondre

    Les chroniques reflètent en outre la qualité du marché actuel du manga en france. A savoir: des bonnes grosses bouzes a profusion.


     


     

  • Dat'

    17/01/2008 à 18h41

    Répondre

    C'est vrai qu'il est interressant de donner un peu de visibilité à des mangas qui n'en ont pas, aussi nazes qu'ils soient au final. Combien de fois j'ai acheté des mangas au hasard, vu qu'il n'y a aucune chronique de ces derniers sur le net?


    Les naruto et Fullalchemist, c'est sympa, mais on va pas se taper une critique à chaque tome u_u


     

  • Kei

    17/01/2008 à 19h39

    Répondre

    Il n'y a pas une critique de chaque tome


    Plus sérieusement, le manga souffre d'un double problème : le premier c'est le nombre incroyable de shonens et de shojos (dont la qualité est rarement haute), le second c'est le pseudo intellectualisme dans lequel sombre les éditeurs qui veulent faire autre chose que du shônens.


    Il y a toujours des trucs très bien, mais la seule solution pour les découvrir c'est de tout lire. Pas de bol, chez krinein on manque de bras pour ça.  

  • Anonyme

    20/01/2008 à 10h11

    Répondre

    ahahah trop méchante la critique. c'est dommage que la plupart d critiques du site ne soient pas neutre. ca serait bien de voir de temps a autre une critique simple/neutre/efficace qui donne envie ou pas de lire le manga mais qui ne soit pas pour autant tiré d avis personnels (eh ui y'en a qui aime le genre ^^) et aussi qui ne denigre pas forcement l'artiste XD. Bonn'apprem

  • Shingo

    24/01/2008 à 11h51

    Répondre

    +1 pour Tony Clifton


    -0.5 pour Juro


    (ouais je fais ce que je veux ). Juro tu dis que votre vocation est de presenter un panel de tous les editeurs.... et je pense que ca c'est une préoccupation de chroniqueur (qui recoit les bouquins donc il faut bien les chroniquer) mais pas de lecteur. Le lecteur de manga et de krinein -forcement elitiste -  veut decouvrir du bon manga, et il s'en tape royal qu'il y ait + de chroniques d'albums sortis chez untel que chez untel...

  • juro

    24/01/2008 à 13h31

    Répondre

    Ton raisonnement ne tient pas des masses car à quoi ça servirait que je fasse des chroniques de tous les éditeurs si c'est pour descendre leurs catalogues ? Je pourrais faire comme de nombreux sites manga recevant tous les services presses et faire le type mitigé quand c'est vraiment en dessous de tout. Du coup, on verrait des chroniques gentillettes réflétant des notes entre 5 et 10... Bah non !  On essaye de garder un minimum d'éthique et aussi de respecter nos partenariats tout en flagelleant les éditeurs quand ils le méritent. Si on ne devait présenter que les titres que l'on a aimé, cela reviendrait plus à devenir un site de fans qu'un site critique... 

  • Anonyme

    24/01/2008 à 18h40

    Répondre

    je crois que je me suis mal expliqué, mais bref ...


    Je pense que ma réaction vient plus des 3/4 dernieres critiques manga qui parlent d oeuvres pas terribles, et j'aimerais bien qu'on me parle d'un truc interessant...


     


     

  • Anonyme

    26/01/2008 à 10h13

    Répondre

    Citation: "3/4 dernieres critiques manga qui parlent d oeuvres pas terribles". Moi je dirai plutot: "3/4 des dernieres critiques mangas parlent d'oeuvre que VOUS (les critiques) n'aimaient pas"

  • juro

    26/01/2008 à 11h13

    Répondre

    C'est un peu le principe de la critique : un avis, pas une vérité absolue...

  • Anonyme

    30/01/2008 à 22h09

    Répondre

    +1. Adieu

  • Anonyme

    14/02/2009 à 10h44

    Répondre

    c'est un mangas génial j'adord

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques