7.5/10

Arago T.5

Après le loup-garou et sa force phénoménale, voici venir de petites créatures typiquement britanniques : les gremlins. Décidément, le surnaturel s'installe autour d'Arago. L'horreur franchit un cran lorsque surgissent des êtres vivants dont les corps atrocement mutilés ne sont plus que des amalgames insoutenables de chair et de métal. Le pire attend encore Arago qui est attaqué par surprise par un soldat infernal, armé d'une mitrailleuse lourde à la place du bras.


Ouch, il a dégusté.
On l'avait laissé aux prises avec un loup-garou ultra-féroce et c'est en sang qu'on retrouve Arago au début de ce cinquième volume. Le jeune garçon n'a pas fini d'être malmené parce qu'un autre cavalier de Patchman débarque et s'en prend à Coco. Arai ne ménage pas ses personnages et met rudement à l'épreuve le palpitant de son héros mais nous permet ainsi de découvrir une nouvelle facette de son pouvoir : la création. Brionac n'est pas juste un pouvoir qui sert à tuer, il peut aussi servir à guérir ! Au niveau de l'histoire, on n'avance pas trop mais le tout s'accélère un peu à la fin. Patchman et ses cavaliers sont prêts à passer à l'action et j'ai l'impression que l'on n'a pas encore tout vu en ce qui concerne les pouvoir de Brionac. 

Avec son graphisme léché et des personnages secondaires utiles, Arago est une bonne petite série qui se lit avec plaisir. Avec seulement 9 petits tomes, on approche de la fin et l'intensité ne baisse pas et ça, pour moi, c'est un gage de qualité. 

A découvrir

Sankarea T.3

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques