7/10

Ash & Eli T.3


Bou, toujours là où il faut.
Ash et ses compagnons, traqués par une semi-humaine à la solde de l'armée, parviennent à ramener Meiri chez ses parents. Hélas, leur poursuivante fait sauter le barrage situé juste au-dessus du village ! Pour sauver les siens, la jeune magicienne utilise les dernières pages de son grimoire… Le résultat est sans appel : elle se change en pierre avant de tomber en poussière. Ash et Eli reprennent alors la route, bien décidés à faire payer les responsables de cette tragédie. Première étape de leur voyage : la boutique de Salbarin, où ils espèrent en apprendre plus sur la magie…

La nouvelle série de Mamiya Takizaki continue son petit bonhomme de chemin avec un tome placé sous le signe du combat. Nos héros doivent affronter de nouveaux ennemis : des semi-humains (soit des humains croisés avec des animaux) qui n'hésitent pas à tuer pour atteindre leur but. L'apparition d'adversaires un peu plus tangibles vient dynamiser un peu l'ensemble en étoffant l'univers de la série. Je vous avais parlé d'une restriction concernant l'utilisation de la magie dans ma critique du tome 2. L'idée est classique mais efficace : un grimoire qui vous permet de faire des tours mais qui consume votre espérance de vie (on irait presque faire le parallèle avec Deadman Wonderland et sa magie basée sur l'utilisation du sang ou encore de la perte de don à chaque erreur d'Ueki dans La Loi d'Ueki). Un peu comme Athéna qui agonise aux pieds du Sanctuaire avec sa flèche qui s'enfonce petit à petit, les magiciens du monde d'Ash & Eli doivent composer avec leur grimoire qui se réduit au fur et à mesure qu'ils l'utilisent, ce qui va sérieusement réduire les possibilités du jeune garçon mais aussi augmenter son potentiel "d'actions héroïques". Du point de vue des personnages, Eli, qui est pourtant censé être l'une des protagonistes, n'inspirent toujours aucune sympathie, on peut même dire que son cas empire...  

En bref, l'ensemble reste toujours très classique (by the (text)book comme on dit chez les anglais) et Ash & Eli s'enfonce dans la catégorie du shônen-plus-que-classique même si le titre a droit à son lot de rebondissements et de trahisons. 

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques