8/10

Barakamon T.2


Du sentaï dans Barakamon ?!
À peine installé dans sa nouvelle résidence, Seishû tombe nez à nez avec la petite Naru, une gamine du village qui le prend en affection et ne tarde pas à lui présenter tous ses amis… Au fur et à mesure des rencontres, le calligraphe retrouve peu à peu l'inspiration, seulement voilà : il ne finit que deuxième au concours suivant ! Complètement dépité, il recommence à broyer du noir. Heureusement, l'enthousiasme de Naru et les conseils avisés d'une ancienne du village vont lui permettre de repartir de l'avant…

Ce deuxième volume de Barakamon est vraiment dans la veine du premier, à savoir qu'on suit toujours le quotidien de Seishû dans son petit village perdu. L'accent est moins mis sur l'opposition citadin/paysan et passe sur le duo solitude/plein d'amis. Le héros redécouvre ce que c'est que d'être entouré en permanence et se souvient de certains de ses moments tristes quand il était plus jeune. Il revivra par exemple l'interdiction d'avoir des chats (souvenir qui se terminera comme un pétard mouillé mais je ne vous en dis pas plus) en découvrant une "meute" de ces animaux chez un de ses voisins.

Certains de ses amis débarquent à la fin de ce tome, ce qui laisse présager de nouvelles péripéties pour la suite. On se demande bien comment ces derniers vont trouver Seishû après quelques temps passés sur l'île. Même si son tempérament de gagneur et son amour pour la calligraphie (vous découvrirez notamment dans ce volume quel est l'un des objets auquel il tient le plus) n'ont pas changé, sa façon d'être a du prendre un sacré coup. Au contact des habitants de l'île, il a appris à être plus chaleureux et plus avenant.

Véritable dose de fraicheur, Barakamon vous arrachera forcément un sourire, surtout si vous aimez l'humour lié à la naïveté des enfants. Une autre belle trouvaille, c'est la mangaka en devenir. La jeune fille se fait des films et imagine des choses vraiment peu conventionnelles... En tout cas, il reste matière à développer pour les tomes suivants !

A découvrir

Taboo Tattoo T.5

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques