8/10

Barakamon T.3


Débarquement allié.
De crise d'allergie en surmenage, le pauvre Seishû n'a pas fini de découvrir les aléas de la vie à la campagne ! Mais petit à petit, notre calligraphe égocentrique commence à changer et à se préoccuper des autres… C'est alors que Kawafuji, son ami d'enfance, débarque sur l'île dans l'intention de lui rendre visite. Et il amène avec lui un invité-surprise un peu particulier !

Barakamon continue à nous faire découvrir la vie dans la cambrousse et la façon dont Seishû s'y habitue sauf que cette fois-ci, d'autres citadins viennent lui rendre visite (oui oui, on a bien le droit au combat tant attendu Ville VS Campagne - Round 2). L'arrivée des anciens compagnons du jeune homme est une bonne occasion de développer un peu plus sa relation à la calligraphie et pour faire sortir la série de sa petite routine. Pour la première fois, plusieurs chapitres se suivent et sont liés entre eux par autre chose que Naru qui vient embêter Seishû. On a donc moins l'impression de lire des histoires indépendantes du même personnage et on commence à voir une évolution un peu plus claire chez le protagoniste. Je pense que je n'ai pas besoin de vous rappeler que la série joue surtout sur l'humour et vous en retrouverez une bonne dose une fois encore. Difficile pour Seishû de ne pas se mettre en pétard quand ses amis sont là et que tout le village semble vouloir le ridiculiser (bon après, c'est peut-être parce qu'il est pas très doué non plus qu'il a cette impression). 

Amoureux de la vie rurale, Barakamon est un titre qui vous plaira sans aucun doute. Avec ses activités simples, ce petit village complètement paumé a une chose importante à offrir à notre héros : la sérénité, soit exactement ce dont il a besoin pour se reconcentrer sur son oeuvre. Si vous êtes plutôt citadin, qu'à cela ne tienne, l'humour de la série marche pour tout le monde !

PS : Je ne sais pas combien d'entre vous ont été assez curieux pour tenter mais j'ai essayé la recette du daikon saumuré donné par le grand-père dans le tome 2. C'est vraiment bon comme snack (et plutôt sain) mais faites gaffe à la dose de sucre que vous mettez, j'ai eu une fournée qui ressemblait plus à du caramel qu'autre chose ^^. 

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques