9/10

Best 13 of Golgo 13 - le choix des lecteurs

Le choix des lecteurs de ce Best 13 of Golgo 13 s'avère pertinent et absolument délicieux à feuilleter. La pression et le suspense des missions du tueur impassible sont encore d'actualité. Certainement un des meilleurs manga de 2006

Best 13 of Golgo 13 - le choix des lecteurs
Best 13 of Golgo 13 - le choix des lecteurs
Un ami de trente ans. C'est un peu comme cela que les lecteurs nippons pourraient décrire Golgo 13 qui leur a donné des frissons et de l'excitation à travers les pages du magazine de prépublication Big Comic. Et pour rendre hommage à cet ami de trente ans, rien de mieux que de compiler ses meilleures aventures dans un gros pavé de plus de mille pages unique en son genre, Best 13 of Golgo 13. Complot, assassinat, mission suicide... tout ce qui est habituellement réservé à James Bond et consorts revient de l'autre côté entre les mains de l'impassible tueur aux origines inconnues. A travers des scénarios dantesques, Takao Saito nous emmène parcourir le monde au gré de l'actualité de ces trente dernières années avec un personnages récurrents mais toujours protagoniste au point que chacune de ses apparitions n'en devient que plus redouté. Une oeuvre culte, enfin disponible chez nous...

Killer instinct

Duke Togo est un homme recherché. Fortement suspecté de tourner en dérision les services de police de la planète, jamais personne n'a pourtant pu prouver quoique ce soit. Mais pourtant, le nom de Golgo 13 résonne et fait trembler les puissants du monde ayant un contrat au-dessus de la tête. Prêt à remplir n'importe quelle mission pour peu que la somme soit alléchante, cet anti-héros taciturne représente un être complet, une machine à tuer sans faiblesses malgré tous les pièges tendus.

Golgo 13 représente un concentré d'action et d'actualité. Action tout d'abord, par le fait que le tueur mène ses exactions comme un professionnel du crime organisé. Considéré à juste titre comme le « meilleur » terroriste mondial, il multiplie les assassinats phares sans laisser de traces visibles. Les histoires se déroulent sous plusieurs formes différentes : thriller, enquête policière, catastrophe mettant en avant des personnages secondaires nouveaux à chaque fois. Le personnage principal apparaît sporadiquement, gardant un mystère sur ses intentions qui sont dévoilés progressivement dans des dénouements inattendus.

Actualité ensuite. Takao Saito s'est attaché à incorporer son personnage dans des scénarios dépendants de faits réels : guerre froide, épidémie de virus, guérilla sud-américaine ou africaine si bien que l'auteur a même imaginé des scénarios prenant réellement forme par la suite ! Sans aucun nationalisme, le mangaka plonge véritablement dans une exploration des rapports internationaux, dénonçant les pègres et autres organisations souterraines, faisant la part belle à un monde pourri sans être forcément violent. Golgo 13 n'est que l'apôtre de la mort, concluant ses contrats comme ses meurtres : sans un mot.

Full time killer

Le portrait du personnage principal est complexe à composer. Livrant peu d'informations sur lui-même, bien des personnages secondaires tenteront d'en apprendre plus sur sa véritable identité avec des scénarios alambiqués présentant des enfants monstres de guerre. Une chose est sûre, Golgo 13 ne reflète aucune émotion et agit à la manière d'un mercenaire, ne s'attachant à personne, désirant uniquement préserver sa propre personne, pour être réellement charismatique dans son rôle. Son regard froid et son tempérament de professionnel le rendent incalculable, imprévisible. De surprise en surprise, le tueur se retrouve propulsé dans treize histoire palpitantes de cet ouvrage qui le mettent aux prises avec toutes sortes d'individus : services secrets, conflit international, sosie de tueur surentraîné, bref amour, prise d'otages... Chaque scénario est l'occasion de découvrir une facette de Golgo 13 pour tenter de le comprendre mais l'auteur brouille les pistes avec sa narration parfaite, rendant les dénouements excitants.

Au travers de ces treize histoires de toutes les époques, le trait de Takao Saito évolue dans le bon sens en s'affinant. Si ces débuts présentent un personnage fascinant par son attitude mais manquant parfois de finition et avec de légers problèmes de proportion, la suite n'en devient que meilleur avec une diversité de personnages impressionnante et un renouveau de la mise en image fort en imagination et bien servi par un remplissage et un découpage contribuant à rendre le manga encore plus accrocheur. Les véhicules, la végétation et les villes sont dessinés avec précision.

Le choix des lecteurs de ce Best 13 of Golgo 13 s'avère pertinent et absolument délicieux à feuilleter. La pression et le suspense des missions du tueur impassible sont encore d'actualité. L'auteur livrera son Best 13 personnel en 2007, on l'attend déjà avec impatience... Mais cher lecteur, Takao Saito ne vous a jamais révélé la vérité car derrière Golgo 13 se cache en fait... Pan !

Partager cet article
A voir

Goth

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • shwarztein

    08/12/2006 à 18h32

    Répondre

    ça m'a l'air bien alléchant tout cela juro, merci pour cette critique.

    J'aurais juste une critique à faire :
    POURQUOI TU NOUS A REVELE L'IDENTITE DU HEROS DANS LA CRITIQUE !!!

    ...Pan


    Vraiment je trouve ça bas...



    oui c'est petit je sais...

  • Havrais76

    12/12/2006 à 18h07

    Répondre

    Oui j'ai lu une partie de ce pavé énormissime. pas pratique de le lire debout dans une grande surface quand meme . C'est vrai que chaque histoire est inédite et se renouvelle par rapport a la précédente, avec des styles de narration assez différents. Terriblement efficace à chaque fois.
    Ce qui m'intrigue c'est que les éditeurs de mangas francais n'aient pas edité plus tot les aventures de ce tueur. Les lois mysterieuses de l'édition qui prefere peut etre cibler sur les mangas pour ados...
    bref, si vous aimez les stereotypes de tueurs a gages lisez cette somme de "romans" en images. les createurs d'Hitman n'ont rien inventé et n°47 fait meme un peu pitié à coté de son infaillible modele (lire l'episode ou Golgo 13 doit abattre une personne enfermée dans la Prison de la Santé).

  • juro

    12/12/2006 à 18h44

    Répondre

    Ce qui m'intrigue c'est que les éditeurs de mangas francais n'aient pas edité plus tot les aventures de ce tueur. Les lois mysterieuses de l'édition qui prefere peut etre cibler sur les mangas pour ados...

    Sûrement qu'éditer plus de 30000 planches sur le long terme soit à peu près 30 ans de parution ne peut pas s'avérer rentable pour un éditeur, ce qui peut se comprendre aisément. Je vois mal un public dont ce n'est pas la culture première de s'avaler plus de 100 volumes d'une oeuvre aussi bonne soit-elle...

  • Anonyme

    18/07/2009 à 17h40

    Répondre

    Je ne suis pas d'accord: regarde Hajime No Ippo: il est bien édité en France depuis Août 2007 seulement, alors qu'il l'est depuis bien plus longtemps au Japon: 1990: tout comme Berserk. Certes, cela restent des mangas plus "récents" que Golgo 13, mais 19 ans, ce n'est tout de même pas rien.


    L'âge et le nombre de volume n'ont rien à voir. Ce n'est que la popularité de l'oeuvre qui induit ou non sa publication.


    Pour Hajime no Ippo, ils ont commencé à le publier en France alors que l'animé n'était même pas encore édité dans nos bacs. Preuve que les éditeurs savaient que les lecteurs s'y intéresseraient, car connaissaient l'impact qu'a pu avoir l'animé via le fansub.


    Pour Golgo 13, avec le nouvel animé en cours de diffusion, il y a des chances pour qu'il soit plus connu et créer plus de fans que l'on a aujourd'hui. Qui ne tente rien n'a rien.


    Et puis je ne pense pas que l'éditeur devra éditer sur plus de 30 ans le manga: regarde Hajime no Ippo: ils sont déjà au tome 23 en moins de 2 ans -_-

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques