4/10

Bijoux (Les)

Les Bijoux n'est donc pas à mettre entre toutes les mains car seuls les plus férus de bons sentiments et de grandes tragédies à l'ancienne ne pourront qu'apprécier vraiment ce manhwa

Selon la définition du dictionnaire, un bijou est " est petit et joli et d'une facture, d'une finition particulièrement soignée » . Visiblement, il semble que les deux auteurs féminins du manhwa Les Bijoux ne s'en soient pas inspirées pour réaliser leur oeuvre. Un sunjung (shôjo coréen) des plus classiques avec un scénario extrêmement classique, avec des personnages répondant aux caractères classiques du genre... un classicisme sans surprise qui montre quand même les limites d'un type parfois décrié pour son manque d'originalité et ses bons sentiments à profusion. Même si tout est loin d'être mauvais, Les Bijoux est à réserver à un certain public plutôt orienté vers les grands drames romantiques ou les téléfilms du dimanche après midi sur M6... Tragédie, pleurs et vengeance, une recette épuisée qui continue pourtant à garder un certain nombre d'adeptes parmi les jeunes filles en fleur asiatiques. Si la production de shôjos commence à faire son trou en Europe, les sunjungs sont encore méconnus. Partons à la découverte d'une de ses premières parutions...

Les Bijoux... pas une perle

Le fruit des entrailles d'un nain mineur et d'une femme bossue devait normalement déboucher sur un enfant maudit par les dieux selon les croyances du pays des Mines des Neiges. D'ailleurs, à la vue du nourrisson, le médecin ayant procédé à l'accouchement ne pû s'empêcher d'avoir une vision horreur en le mettant au monde... Quelques années plus tard, nous faisons la connaissance de Lapis, jeune garçon à la beauté androgyne qui est désigné comme le fils de cet infructueux mariage. Chat noir du village de Crévis, il se retrouve sous les quolibets et les pierres des jeunes gens à cause de sa couleur de peau différente. Atteint d'une étrange maladie qui le fait se transformer en jeune fille (il devient Lazuli), ses parents et lui-même sont à la recherche des douze fameux bijoux qui lui permettraient de guérir.

(c) Saphira
(c) Saphira
Les années heureuses se succèdent et Lapis est alors un adolescent de quinze ans, plus androgyne que jamais. Un jour, lors d'une descente en ville, le jeune homme voit pour la première fois Diamon, le habbit régnant et craint dans tout le pays des Mines des Neiges. Caractérisé par sa cruauté, lui aussi est empreint d'une pointe d'apparence féminine avec ses traits fins, ses cheveux longs et sa bouche aux lèvres charnues. Lors d'un incident, les deux personnages se rencontrent. Après avoir sauvé un enfant du traîneau de chiens déchaînés de Diamon, le héros est arrêté pour s'être mis en travers de la route du habbit et jeté en prison.

Désirant s'expliquer avec Lapis, Diamon lui rend visite en prison mais il tombe sur Lazuli et son charme débordant. Bien sûr, il ne se pose pas la question de savoir comment la jeune fille est arrivée ici et décide d'en faire une de ses favorites pour son harem mais Lapis/Lazuli est loin d'accepter et fuit pour retourner chez ses parents. Le habbit n'abandonne pas et part à la recherche de son nouvel amour en commençant par s'attaquer au domicile du nain et de la bossue afin de leur soutirer des renseignements. En rentrant chez lui, Lapis constate la situation et brûle de vengeance... Dans sa quête, Lapis va devoir retrouver les bijoux pouvant lui conférer la force nécessaire pour abattre le habbit et stabiliser sa condition masculine définitivement mais quelles en seront les conséquences ?

Les Bijoux... chez Saphira, évidemment

Tous les noms des personnages tournent autour du nom des pierres précieuses mais les auteurs ont eu beaucoup de mal à tailler le joyau qu'elles comptaient nous proposer. En effet, ces sont deux femmes, la scénariste Jo Eun-Ha et la dessinatrice Park Sang-Sun, qui sont à l'origine de Les Bijoux. Le scénario est pompeux, sans beaucoup de surprises et sans doute à la base de beaucoup de regrets à propos du reste du manhwa. L'époque médiévale fantastique, les caractères simplistes et manichéens des personnages ainsi que l'intrigue vaseuse ne contribuent pas à rendre l'ensemble passionnant. A part le phénomène d'attirance/répulsion éprouvé par le héros ambigu, Les Bijoux se retrouve être confus.(c) Saphira
(c) Saphira

Park Sang-Sun (Tarot Café) relève un peu le niveau avec quelques planches de toute beauté, un remplissage conséquent et beaucoup de détails, notamment les dessins montrant des paysages très travaillés. Quelques passages en SD font passer un peu mieux la pilule mais les dessins de ces personnages typiquement dans le style tragédique laisse une impression amère. Tous les personnages principaux sont à peu près semblables au niveau de leurs traits avec de grands yeux, des caractères androgynes évidents et cette sensibilité, se voulant si profonde, qui s'en dégage.

Les Bijoux n'est donc pas à mettre entre toutes les mains car seuls les plus férus de bons sentiments et de grandes tragédies à l'ancienne ne pourront qu'apprécier vraiment ce manhwa. Une première parution qui en évoque une longue série qui ne vont cesser de défiler dans les prochains mois en espérant qu'elles soient de meilleure qualité...

A découvrir

Ki-itchi !!

Partager cet article
A voir

Astro Boy

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Anonyme

    25/06/2004 à 00h00

    Répondre

    Bon manga, certe classiqueq mais ayant des personnages tres beaux, Le style graphique est pas mal et on espere etre surpris dans l'evolution du scenar dans les prochains volumes

  • Anonyme

    07/09/2007 à 15h14

    Répondre

    Le scénario est prévisible du début à la fin, mais les personnages sont attachants -surtout parce que les dessins sont très beaux- et bien encastrés au fil de l histoire. La fin nous laisse un peu, comment dire, sur notre... faim !


    Mais il faut dire que ce n'etait pas l intention de base des deux jeunes  scenaristes. Des le premier tome elles signalent qu elles ont ete pressees par le temps. 


    Ce n est pas une raison pour les justifier? Peut etre... moi j ai achete toute la serie de 5 livres, je les adore et  c est bien cette serie qui m a donné envie de rechercher des mangas plus soignes au niveau des dessins.


     Tchousss!!!


     

  • Anonyme

    28/12/2007 à 21h57

    Répondre

    un manga assez exeptionel dans son genre amour/sang et tristesse mais il m'a beaucoup fait pleurer et je  pleure des ke je le relis meme 2 minutes apres je le tiens en grande estime dans mon etagère lol j'aimerai bien l'avoir ....

  • Anonyme

    29/12/2007 à 06h41

    Répondre

    Bien que je n'ai lu que les 2 premier livre, je trouve cette histoire très attachante ! jai hate de s'avoir la suite de l'histoire mais je ne trouve aucune librairie avec ce manga. J'aimerais bien s'avoir la fin, car mon persos preféré est diamon, et je veut s'avoir si Lapis exercera sa vengeance sur lui, ou si Diamon sera un jour que Lapis et Lazuli ne sont en fait qu'une seule personne ^^

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques