9.5/10

Billy Bat T.1&2


Kevin et sa coupe rétro
Un volume 1 ? C'est parti pour une introduction !
Les parents de Kevin Yamagata sont japonais mais ils ont émigré au pays de l'oncle Sam pour assurer un meilleur avenir à leur fils. En 1949, Kevin est devenu dessinateur de comics et il conduit une série à succès nommée Billy Bat qui nous narre les histoires d'une chauve-souris détective privé. Un jour, Kevin découvre que son personnage existe déjà dans son pays d'origine, le Japon, et se demande où il l'a vu pour la première fois (il était persuadé d'avoir créé son personnage de toutes pièces). Très remonté contre le plagiat (son père en a beaucoup souffert), il décide de se rendre au Japon pour trouver l'auteur original et lui demander les droits d'utilisations du personnage. Une fois au Japon, il retrouve une ancienne connaissance qui va l'aider à mettre la main sur un manuscrit contenant la chauve-souris. Ce dernier n'est qu'une copie d'un ancien rouleau ninja mais puisqu'il contient le personnage, l'ancien ami de Kevin décide de le faire chanter. Dans le bar, la discussion tourne court entre les deux amis et un drame se prépare...


La chauve-souris est toujours là...
Pourquoi vous choisirez Billy Bat plutôt qu'un autre titre une fois chez votre libraire :
Billy Bat est une de ces séries que l'on voit tout de suite sur un étalage (parce que chaque titre d'Urasawa est systématiquement mis en valeur me direz-vous...). Le personnage de Billy a quelque chose d'accrocheur. Il rameute les foules et permet de pallier le manque de charisme de Kevin (qui a beaucoup moins la classe qu'un Tenma, Kenji ou encore un Gesicht pour le coup !), problème en partie dû à sa coupe de cheveux rétro catastrophique.

Urasawa gère son début de série comme il sait le faire et on se rapproche beaucoup de l'ambiance d'un Monster puisque le héros se met dans une position similaire à celle de Tenma : en voulant faire le bien, il se retrouve impliqué dans un complot qui le dépasse et va devenir un fugitif. La cavale commence donc pour l'ex-artiste qui va rencontrer de nombreux personnages sur son chemin : de l'homme aux petites lunettes rondes au dessinateur de manga. L'auteur a toujours cette manie (horrible pour les lecteurs mais c'est le propre du thriller) de couper court d'un coup à l'intrigue qu'il développe pour se focaliser sur d'autres personnages. Ces derniers bénéficient d'ailleurs d'un travail remarquable (comme d'habitude je serais tenté de dire) puisque chacun possède son background, ses soucis et sa part de responsabilité dans le drame qui se joue.

On retrouve bien la patte graphique qui a fait le succès d'Urasawa. Les méchants ont des expressions faciales terrifiantes et les gentils semblent perdus en permanence. Certains personnages ont même toujours cette poker face qui fait que l'on ne sait jamais dans quel camp ils sont. Là où Urasawa fait fort, c'est quand il change complètement son style pour dessiner les aventures de Billy Bat (enfin... celles dessinées par Kevin, oui je sais, c'est un peu compliqué). Lorsqu'il dessine Billy, le style devient beaucoup plus orienté comics et donne un côté assez déstabilisant au tome complet. Ces passages alternatifs sont d'ailleurs d'une importance cruciale dans l'histoire mais je ne préfère pas trop en dire.

L'édition est de très bonne facture. Pika a utilisé un format un peu plus grand qu'à l'habitude et les pages couleurs ont été conservées (il y en a un sacré paquet dans les deux premiers volumes donc sur ce coup là, chapeau !). Je n'ai pas non plus vu trop d'erreur de typo ou d'orthographe et la reliure ne gêne jamais la lecture d'une case. C'était la moindre des choses pour une série de ce calibre !

Le mot de la fin : Tout ce qui semble être sans lien se mêle et s'entremêle pour donner une consistance étonnante à une intrigue palpitante. Les fans seront en territoire connu puisque la façon d'oeuvrer du maître n'a pas changé. C'est toujours aussi frustrant de quitter un personnage que l'on aime mais on sait très bien qu'il reviendra à un moment où à un autre dans le destin des nouveaux arrivants. La chauve-souris joue avec nos nerfs et ses origines restent encore mystérieuses. Son leitmotiv n'est d'ailleurs pas sans rappeler le "Le monstre qui est en moi est sur le point d'exploser" de Johann dans Monster. Urasawa alterne les styles avec brio pour nous concocter une de ces oeuvres dont lui seul a le secret. Une chose est sûre, il ne faudra pas le louper lors de Japan Expo en juillet !

A découvrir

Sprite T.4

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

12 commentaires

  • Choucroot

    23/03/2012 à 13h15

    Répondre

    Ben alors elle est où la critique ?! c'est juste le meilleur manga que j'ai lu depuis... ben les derniers Urasawa. Ce type écrase définitivement la concurrence analphabète, inculte et xénophobe qu'est le mangaka moyen. Urasawa président!
    (Ouaiii booon ok, je grossis le trait :] )http://manga.krinein.com/-24070/billy-b ... 17548.html

  • naweug

    23/03/2012 à 14h31

    Répondre

    Bon va encore falloir que j'aille voir mon libraire...

  • Kil.Art

    23/03/2012 à 14h42

    Répondre

    Honnetement j'adore Urasawa, d'ailleurs j'ai Happy, 20th, Pluto et Monster

    Mais c'est pas le seul actuellement a sortir de tres bons ouvrages Choucroot.
    D'ailleurs si tu aimes ses mangas, tu devrais lire Bonne nuit PunPun qui est vraiment génial !

    Bon sinon comme vous autres, j'vais devoir faire chauffer la carte Fnac encore xD

  • OuRs256

    23/03/2012 à 14h47

    Répondre

    Choucroot a dit :
    Ben alors elle est où la critique ?! c'est juste le meilleur manga que j'ai lu depuis... ben les derniers Urasawa. Ce type écrase définitivement la concurrence analphabète, inculte et xénophobe qu'est le mangaka moyen. Urasawa président!
    (Ouaiii booon ok, je grossis le trait :] )
    http://manga.krinein.com/-24070/billy-b ... 17548.html


    Semaine prochaine, c'est en chantier

  • Choucroot

    23/03/2012 à 14h52

    Répondre

    Kil.Art a dit :
    Mais c'est pas le seul actuellement a sortir de tres bons ouvrages Choucroot.
    D'ailleurs si tu aimes ses mangas, tu devrais lire Bonne nuit PunPun qui est vraiment génial !

    Ho ! j'étais passé à côté de ta critique, ça donne super envie vais me pencher dessus

  • naweug

    23/03/2012 à 17h57

    Répondre

    C'est bien Bonne nuit Punpun, vas y, fonce !

  • cubik

    28/03/2012 à 14h08

    Répondre

    J'ai lu le premier, il me reste à entamer le 2
    Pour l'instant, ça ressemble à du Urasawa, mais j'espère juste qu'il ne partira pas dans une saga en 30 volumes
    Je préfère quand il fait des trucs de la longueur d'un Pluto, on s'y perd beaucoup moinshttp://manga.krinein.com/-24070/billy-b ... 18535.html

  • OuRs256

    28/03/2012 à 14h32

    Répondre

    Moi j'ai bien aime le format de Monster. C'était ni trop long (comme 20th qui commençait à être abusé vers la fin) ni trop court (comme pluto, j'étais totalement frustré et laisse sur ma fin). Vu comme c'est parti je tablerai sur une quinzaine de volumes pour Billy Bat

  • Choucroot

    28/03/2012 à 14h46

    Répondre

    Une quinzaine de volumes m'iraient parfaitement, je me suis régalé et tous ces mystères sont bien... Mystérieux !
    Je ne crois pas faire mon fanboy en disant qu' Urasawa a vraiment son style à lui, de dessin et de découpage, avec toujours un gros travail de recherche historique, un délicieux mélange de cadre hyper réaliste et de complots totalement sur-alambiqués lorgnant sans complexe sur la SF, et une narration néanmoins fluide et haletante.
    Joie !

  • Blackburnes

    29/03/2012 à 19h12

    Répondre

    bah pour l'instant tablé sur 15 tomes un peu plus de 8 tomes sont sortis au japon, donc on est encore parti pour de belles histoires comme avec Playmobil ^^

  • ron swanson

    14/04/2012 à 14h06

    Répondre

    Je viens de finir le tome 1 et c'est peu dire que Urasawa arrive encore a me bluffer..
    L'intrigue est encore une fois d'une qualité et d'une construction remarquables , je trouve que (pour le moment en tout cas) les moments de flottements de monster ou 20th ne sont pas de la partie et tout avance bien de maniere fluide et toujours passionante.
    En somme Urasawa sait toujours construire des histoires fascinantes et n'oublie jamais ses personnages qui restent souvent profonds et travaillés ( meme si je suis d'accord le look de kevin est vraiment pas terrible)
    Vivement la suite !!!!

  • Kil.Art

    08/01/2013 à 12h18

    Répondre

    J'viens de finir le tome 5 et c'est beau !
    Billy Bat est vraiment tres bon, l'art du récit de Urasawa est quasiment sans égal dans ce qui se fait actuellement.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques