8.5/10

Billy Bat T.7

Kevin Yamagata et l'agent Smith sont en alerte : la date fatidique de l'assassinant du président approche à grands pas, et alors qu'ils pensaient avoir déjoué le complot, ils apprennent qu'Oswald est retourné à Dallas. Les pièces du puzzle s'emboîtent progressivement, au fur et à mesure que les différents protagonistes croisés dans les volumes précédents se rencontrent... Mais quels sont véritablement les desseins de la chauve-souris ?


Jackieeeeee !

C'est toujours la panique du côté de nos héros puisque c'est la vie du président qui est en jeu et même si Oswald semble décidé à écouter Kevin, certains ne voient pas cette décision d'un bon oeil. En fait, au fur et à mesure qu'on avance dans le tome, on se dit "Il va mourir, c'est sûr" et puis "Mais non, ils vont le sauver, c'est un manga" et tout ça recommence jusqu'à ce qu'on arrive à la fameuse scène qui met les points sur les i. Urasawa continue à revisiter les événements historiques de notre ère à sa sauce et il y ajoute un peu de piquant et d'incertitude. En fait, à aucun moment, on peut se dire qu'on "sait" même si l'on est expert sur l'époque. Il y a toujours ce doute permanent lié au manga, même avec un événement que l'on pourrait qualifier d'intouchable. C'est d'ailleurs ce qui fait l'une des forces de Billy Bat et qui procure un tel plaisir de lecture. L'autre élément, typique d'Urasawa, qui est superbement mis en avant dans ce tome, c'est la création des liens entre personnages. Alors que l'auteur avait pris son temps pour nous les présenter séparément dans les tomes précédents, ils finissent enfin par se rencontrer. Ainsi, Jackie rencontre Oswald (qui la mènera probablement à Kevin) et la femme de l'employé de Golden Cola (le couple qui avait rencontré le Ku Klux Klan) tombe nez à nez avec Kevin. Les liens commencent à se former et on entrevoit un certain motif dans la mise en place de l'histoire... 

Naoki Urasawa sait jouer avec nos nerfs et il n'a même pas besoin de cliffhanger (vous savez, ces fins de chapitres abusées censées faire durer le suspense) pour nous accrocher et Billy Bat le prouve. Dans chaque chapitre, on éprouve cette envie de tourner les pages en permanence pour connaître la suite... Bon allez, mourra, mourra pas ? Les paris pour la survie du président Kennedy sont ouverts !

A découvrir

Médaka Box T.7

Partager cet article
A voir

Samidare T.7

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques