Le Black Box du mois de décembre 2014

Au programme en décembre chez Black Box : de la course jusqu'au bout de la nuit !


Flat Out 1 : Flat Out, c'est l'histoire de Ryûya, un jeune homme (il a dix-huit ans tout de même) qui a perdu ses parents mais qui a hérité de la folie des courses automobiles de son père. Le jour où le champion du monde de WRC débarque dans sa campagne paumée, le jeune homme n'hésite pas à aller le défier… J'en vois déjà qui fronce les sourcils. Le background vous rappelle quelque chose ? Oui et non. Le manga souffrira évidemment de la comparaison avec la « référence » du genre, j'ai nommé Initial D. Enfin, je dis souffrira mais pas tant que ça en fait. Dans le titre proposé par les éditions Black Box, les personnages ressemblent à quelque chose ! Eh oui, vous n'aurez pas l'impression de voir des reproductions de poupées gonflables en mauvaise qualité. Evidemment Initial D à ses qualités (le dessin des voitures est particulièrement soigné) mais on se trouve en présence d'une série qui semble plus aboutie du point de vue graphique ici. Que ce soit au niveau des personnages, des décors, des voitures et de l'impression de vitesse, l'auteur maîtrise son sujet et se fait plaisir en nous offrant des planches sublimes. L'histoire reste très basique jusque là et il semble que tout se joue autour d'une rivalité assez simple (il n'y aura que trois tomes). Au final, je pense qu'on peut dire que le titre de Keiichiro Shinmura viendra ravir les amateurs de courses automobiles qui auraient été repoussés (violemment) par le dessin (horrible ? imbuvable ?) d'Initial D.

Partager cet article
A voir

Empty

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques