7.5/10

Black Butler

Sebastian est majordome au service de Ciel Phantomhive, héritier d'une grande famille de la noblesse anglaise. En matière d'érudition, d'éducation, d'art culinaire, rien à redire, il est parfait. Mais ne vous fiez pas à sa distinction, si vous vous en prenez à son jeune maître, vous découvrirez sa vraie nature... Ciel aurait-il signé un pacte avec le Diable...?!

Black Butler
Black Butler
Voilà un seinen manga bien étrange. Entre Trinity Blood et Emma, Black Butler propose un curieux cocktail fait de scènes d'un maid masculin (un majordome en fait) oeuvrant sur le ton de l'humour dans une maison anglaise de l'époque victorienne et d'autres définissants une histoire beaucoup plus sombre mettant aux prises diables et monstres. Comment faire cohabiter les deux ? La réponse se trouve sous la plume de Yana Tsuboso. L'étonnant mélange prend forme avec une grande part de chapitres humoristiques dans laquelle plusieurs références ou non-dits contribuent à développer l'intrigue principale. L'intérêt réside dans la relation ambigüe existante entre Ciel Phantomhive et Sebastian, comme une sorte d'évocation de Méphistophélès. Il est certain que le mangaka s'est imprégné du mythe pour agrémenter son scénario, de nombreuses références sautent aux yeux. Ennemis intimes, le majordome et le maître vivent côte à côte entre bienveillance et haine cordiale. L'aspect fantastique de l'œuvre ajoute un semblant d'addiction.

Adapté en animé, Black Butler connait déjà un grand succès. Son trait entre seinen et shôjo doit sans doute en être une cause. Tout à fait particulier, on a l'impression d'assister à une évocation de l'époque victorienne façon Emma durant de nombreux chapitres où l'intrigue fait du surplace, présentant de nouveaux personnages avec un certain humour et un sens de la dérision notoire. A l'inverse, les scènes d'action deviennent vivantes sur un rythme soutenu. Progressivement, on comprend mieux le succès mérité de Black Butler...

Un manga avec une bonne dose de surprises duquel on reste demandeur d'explications. Ce diable de majordome arrivera certainement à nous en fournir par la suite... 

Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Anonyme

    16/11/2009 à 17h36

    Répondre

    C'est un manga vraiment géniale, l'intrigue est trés bien, et je trouve que les héros sont plutôt beau =3


    Ce n'est pas pour rien mon manga favoris =D

  • Anonyme

    04/02/2010 à 20h43

    Répondre

    si t'es a fond sur ce manga juste parcque les personnage principaux sont beau  , tu n'as absolument aucun sens de la critique. . .

  • yaglourt

    24/10/2011 à 15h34

    Répondre

    Après lecture des 4 premiers tomes : tout ça est très sage et convenu, l'aspect fantastique(diables et shinigamis) est déjà vu et revu. Bref, un manga qui se veut baroque mais il manque un brin de folie pour atteindre son but, dommage. Mention spéciale pour le dessin très fin et soigné, et le charadesign réussi.
    6,5/10http://manga.krinein.com/black-butler-17340/critique-9911.html

  • Dace

    03/11/2011 à 23h53

    Répondre

    Ca me semblait beau, bien. Genre nouveau et osé. Au final c'est plat et il ne se passe rien. Le premier tome est un vaste vide. J'ai l'impression d'avoir gâché mes précieux petits sous.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques