8/10

Blame

A la croisée de « Gunnm » et d'« Akira », un manga indispensable.

Tout se ressemble ici, où sommes-nous ?
La Terre... peut-être ? Mais quand?...

Des questions essentielles mais sans réponse, enfin tout du moins à première vue. Mais peut être que Killy le cyborg pourra nous répondre. En tous cas lui, cette cité labyrinthique démesurée, il la fréquente depuis quelques temps. Mais pour l'heure, il doit accomplir sa mission. En effet, notre jeune héros a pour dure tache de retrouver un « net-gene », un programme génétique qui aurait parait-il échappé aux virus et permettrait de gérer un monde. Ainsi, seulement armé de son redoutable émetteur à positrons, il part enquêter dans les milliers de niveaux de la cité. Au fil de ses errances, il va rapidement rencontrer la scientifique Shibo qui va se rallier à sa quête.

Blame !
Blame !
L'auteur, Tsutomu Nihei, signe avec cette série son premier vrai manga. Et, dès le début on reçoit une claque. Même en étant prévenu on ne peut pas s'attendre à une histoire comme celle là. Et encore si il n'y avait que l'histoire.
En effet, première page, premier étonnement. Le dessin est totalement inhabituel, déroutant, voir dérangeant. Les décors de la cité sont extrêmement soignés mais sont pourtant quasiment nus. En fait, c'est les plans, les schémas qui donnent cette impression. Impression facilement comprise quand on sait que le mangaka faisait des études d'architectes avant de s'engager dans cette oeuvre. Ici, on retrouve donc facilement son travail. Il maîtrise tellement bien son univers que l'on est littéralement plongé dans le monde de Killy et Shibo. On en devient presque claustrophobe ! De plus, Tsutomu Nihei renforce la qualité du travail du décor grâce aux dessins des différents protagonistes de Blame. Ceux-ci sont limite des ébauches, des croquis vite faits de l'auteur.
Ainsi, une atmosphère étrange mais particulière se dégage de cette oeuvre. Une série où on se retrouve dans un univers de cyberpunk, un mélange de chaire et de machines...Un monde de fou.

Blame est ainsi une sorte de donjons et dragons post-apocalyptique, où un héros doit mener à bien sa dure mission mais avant tout survivre. Car, sans qualifier Blame de shônen, il propose une part d'action et de combats importante qui donne je pense aussi ce ton si particulier à la série.

Pour conclure, je dirais juste que Blame est une série à découvrir au moins pour son style si particulier. Mais aussi, que pour vouloir suivre l'histoire il faut relire les volumes plusieurs fois car sinon on se perd aussi facilement que Killy dans le labyrinthe. Donc, un manga plus pour les adultes.

Blame peut sérieusement être considéré comme un extraterrestre parmis les autres manga. Mais un alien comme on aimerait en voir plus souvent.

Mais au fait, on est sur Terre la? Et quand?
Bah justement...

A découvrir

Audition

Partager cet article

A propos de l'auteur

17 commentaires

  • schiste

    15/12/2004 à 11h39

    Répondre

    J'ai lu Blame, je me suis forcé à le lire jusqu'au 6eme tome... Je n'ai vraiement pas aimé. Le style graphique est plus que dérangeant... il fait brouillon, c'est dur de "lire" le manga alors que les pages sont recouvertes de traits...

    Mais le summum est atteint par les dialogues. Extrait:
    "Bimmm" "PammPamm" "Ouch"...

    Les plus longues phrases sont composé de 3 mots.

    J'ai trouvé ça totalement inintéressant que ça soit les graphismes ou le scénario.

  • hijikael

    01/02/2005 à 09h33

    Répondre

    Bon, ben, évidemment, je ne suis absolument pas d'accord avec Schiste ^^ !

    Blame! est avant tout une expérience, aussi bien narrativement qu'artistiquement. Dans cette série, Nihei a poussé les manettes de l'expérimentation à fond, sans se soucier vraiment des réactions du public, dans une démarche qui évoque un peu Evangelion ou Gantz.

    Dans des cas comme ceux-là, le lecteur lambda n'a que 2 choix possibles : détester franchement ou adorer à l'extrème ! Le juste milieu devient impossible.

    En ce qui me concerne, j'ai adoré, bien entendu (mon goût instinctif pour tout ce qui est bizarre et novateur y étant sans doute pour beaucoup ! Et puis, le cyber-punk, j'y peux rien, c'est mon truc !). Mais je comprends parfaitement qu'on n'aime pas : tout dans Blame! concourt à nous dérouter et ce n'est qu'au terme de longues réflexions pendant et après la lecture qu'on peut arriver à remettre de l'ordre dans la masse d'infos sans explications qui nous est délivré chapitre après chapitre (syndrome Evangelion, là encore).

    Bref, Blame! n'est surement pas le choix qui s'impose quand on débute dans les mangas. Par contre, pour les amateurs de bizarre, de tortueux, d'ambiances lourdes et oppressantes (les méchants sont quand même les plus flippants que j'ai jamais rencontré : Schiste ne me contredira pas sur ce point, je pense ) et de cyber-punk poussé à l'extrème limite du genre, Blame! est un must absolu à lire, relire et re-relire !!!

    Peace !

  • Choucroot

    01/02/2005 à 15h02

    Répondre

    Apres avoir "lu" les 7 premiers tomes, je me range aux côtés de schiste.
    ce qui m' a dérangé le plus, c' est l' impression de me retrouver devant un manga dont le seul but est de faire "des décors comme akira, mais en PLUS - plus grand, plus bordelique, plus...- et l' absence quasi totale de dialogue, et par la même d' histoire.
    J' en ai déja parlé sur ce forum, et les avis m' ont tous semblé interressant, donc je trouverai le moyen de relire cette serie, dont les graphisme sont d' ailleur très inspirés par Enki Bilal, chose qu' on ressent particulierement dans les pages en couleurs du début de certains tomes.
    Et quelqu' un qui aime Bilal ne peut être entierement mauvais...
    Une prochaine relecture en attente donc.

  • Jade

    01/02/2005 à 17h25

    Répondre

    Ce que j'ai adoré dans ce manga, c'est l'ambiance plutôt malsaine, avec des méchants au design bien tordus, l'absence d'humanité (yeah les sauvegardes!) assez impressionnante.
    On ressent l'influence pour les persos et l'ambiance donc de H.R.Giger, un pote à moi qui fait des dessins trop cool (le design original d'Alien c'est de lui).
    L'histoire n'est que secondaire dans un premier temps, je trouve. Le tout c'est de s'attacher au style. Au début, on ressent 2-3 petites hésitations de l'auteur, on à l'impression qu'il sait pas où il (la tête de Killy qui arrête pas de changer), puis peu à peu il trouve son rythme.
    Faut voir, ça plait clairement pas à tout le monde. Le détail marrant, c'est que le manga n'a pas eu de succès au Japon, mais se vend plutôt bien chez nous. A cause de l'influence européenne peut etre.

  • raidenjeff

    05/01/2006 à 09h39

    Répondre

    J'ai beaucoup aimé ce manga, de part son style graphique, qui prend tout son sens dans l'histoire.
    C'est torturé, malsain voir volontairement baclé avec une maitrise parfaite (ça m'a fait penser à des strip de nightmare before christmas par moment) et c'est tellement bien foutu que la laideur devient chef d'oeuvre. Pas énormément de dialogue, mais ça serait inutile, l'image transpire tellement d'idées et d'émotions qu'on est transporté dans l'univers.
    J'encourage ce genre de dessinateur a innové, a "créer" puisque je suis un peu blasé des mangas conventionnels que tout le monde s'arrache parce que c'est la mode. Les gens veulent voir ce qu'ils connaissent déjà, c'est triste.
    Ici on a un véritable artiste qui a fait de son manga une pièce de collection qu'on pourrait exposer fièrement sur son étagère.

  • shoGUN_assassin

    26/12/2006 à 23h56

    Répondre

    ahhh! le fameux blame lol
    keu dire de ce manga car tout a ete deja dit
    mais moi je suis dans le clan de ceux qui on pas aimer et de ceux qui on aimer, je m'explique
    graphiquement c'est une oeuvre a part car le dessin m'a plus ,m'a litteralement scotché un style presque unique tres depouillé il m'a fait pensé a "samura" par moment, bon c'est pas pareil mais voila kwa..
    j'avoue keu les fans de manga stereotypé sont choqués meme voir outré mais ils ont tords,cet homme est un architeque loool
    et ce que j'ai pas aimer c'est l'histoire sans dialogue c'est le floue total, jai arreté au tome 1 looooool et je pense avoir raison au vu des dire concernant la fin du manga 10 tome et ont est pas plus avancé qu'au debut looool c'est pas un manga pour grand public ca s'adresse a un petit groupe lol

  • Kei

    27/12/2006 à 00h02

    Répondre

    Nota : lol n'est pas considérer comme une ponctuation valide

    Sinon, je dois bien avouer que je suis d'accord avec toi. Je suis raide dingue du dessin comme de l'univers, mais j'ai décroché au tome 1. Trop alternatif pour moi ? Je dirais plutôt qu'il manque à ce manga un scénario. L'auteur pose son univers, construit un monde en prenant appui sur un personnage, mais il n'y a pas d'histoire vraiment. Les déambulations du héros ne sont qu'un prétexte à la description de son "environnement naturel".

  • Prospero

    27/12/2006 à 09h48

    Répondre

    Je me range complêtement du côté des lapidateurs, et pour des raisons similaires :

    Un texte absent ou réduit à sa plus simple expression, et un dessin qui fait rapidement très mal aux yeux, si j'ose dire, et qui rend l'intrigue, ou ce qui en tient lieu assez difficille à suivre.

    Restent l'ambiance, assez bien rendue par certains décors et personnages, et des scènes d'action parfois pas trop mal foutues. Mais ça ne suffit amplement pas pour faire un manga, à mon humble avis.

  • Kyosuke

    30/12/2006 à 12h58

    Répondre

    Perso. j'ai bien aimé BLAME ! (il faut rajouter le point d'exclamation dans le titre, car celui-ci est une onomatopé et ne se prononce donc pas "BLAIME", mais bien "BLAME".

    Rien qu'avec la recherche du titre j'accroche, certes, il n'y a pas de dialogue, mais c'est le but, l'auteur a cherché a développer une histoire complexe sans l'usage des mots qui bien souvent ralentissent le rythme de l'histoire, ce qui donne BLAME !

    Apres le style graphique peut en éfaroucher certains d'entre nous, sa j'en suis bien conscient, perso. j'ai rien contre ni rien pour, je dirais qu'il s'accorde avec l'univers, c'est a dire "brouillon", "incomplet" et "complexe".

    Voila, bonne petite serie d'aprés moi et si vous ne voulez pas investir dans trop de tome achetez vous NOISE ^^

  • Goumiliov Le Kuskoy

    18/03/2007 à 19h16

    Répondre

    Aaaaah Blame! ... Je comprends qu'on ne puisse pas aimer ce manga. Mais dire, sans rougir et sans broncher, qu'il n'y a pas de scenario ... Je dis "QUOIII ???!!!". Je veux bien qu'il n'y ai pas de dialogues, certes, mais il y a un scenario.

    Ce qui derange ceux qui se plongent dans les pages sublimes de ce manga, c'est le fait qu'ils soient habitués aux Naruto, aux FMA ou encore aux Lone Wolf & Cub (j'aime ces deux derniers, je n'insulte donc personne ^__^) qui presentent des explications sclaires, precises, explicites.

    Blame!, c'est l'inverse. On en nous dit rien. Même pas le necessaire. MAIS MAIS MAIS. C'est ce qu'on appelle un manga intelligent. Il ne faut pas se contenter de Blame! pour cerner l'oeuvre. Il faut en effet s'attaquer a l'oeuvre entière de l'auteur. Une fois qu'on a lu Noise ou encore Wolverine Snikt!, on comprends un peu mieux, on a des elements de reponses qui s'ajoutent aux indices de Blame!

    Autre chose, qui contredit ce que je viens de dire : dans Blame! chacun fait sa porpre histoire, le passé du heros est independant de l'oeuvre, l'espace, le temps ... tout est libre ...

    Mais, libre a vous de faire l'effort ou pas de creer un univers qui se calque sur un graphisme architectural magnifique.
    Bonne "lecture"

  • Anonyme

    01/04/2007 à 18h29

    Répondre

    BDiste confirmé, je me suis mis au manga récemment, achetés en masse et surtout d'occasion, pour comprendre un peu mieux ce style, j'ai eu entre les mains du franchement mauvais, du très bien, et du moyen , et BLAME ! fais partie de la 1ere catégorie.

    Certes le dessin est particulier, mais je le trouve plus brouillon et desservant l'histoire que stylé, c'est d'autant plus pénible que l'absence presque totale de texte ( parfois 5 ou 6 pages d'affilées !) oblige à se concentrer sur les images pour tenter de comprendre une absence de scénario chronique.

    AH il y'en a des scènettes, des petits détails qui rendent le monde touffus et vivant, mais quoi ? Qui c'est ce Killy ? il fait quoi dans la vie ? A quoi rime sa quète ? et Shibo ? Et les sauvegardes ? et les silicates ? j'ai l'impression de n'avoir lus ni début ni fin à cette histoire, et pas d'explication sur quoi que ce soit de l'univers... Un simple encart en début ou fin de livre pour expliquer l'univers aurait tout changé...

    Ah! les décors urbano/giganto/opressant sont bien rendus ( l'auteur est un ancien architecte ), les méchants ont un très beau design, le héros pourrait même paraitre attachant... Les scènes de combat ( un gros pourcentage du manga )bsont impressionnantes mais c'est tout...

    Non, navré pour les fans, mais moi je n'ai rien compris...

  • Goumiliov Le Kuskoy

    04/04/2007 à 18h22

    Répondre

    cailloux a dit :
    Qui c'est ce Killy ? il fait quoi dans la vie ? A quoi rime sa quète ? et Shibo ? Et les sauvegardes ? et les silicates ? j'ai l'impression de n'avoir lus ni début ni fin à cette histoire


    Felicitations ^^ C'est exactement ça. L'originalité pour l'instant unique de ce mang, c'et le fait que ces elements, tu les choisis toi meme. Soit tu te conforme au one shot de l'auteur pour un debut d'histoire cette fois rattaché au monde réel, soit tu inventes un contexte toi meme, ce que j'ai fais avant de decouvrir "Noise" et de m'adapter.

    En tout cas felicitations pour avoir fait le premier pas, peu de gens ont osé ^___^.

  • Jade

    08/04/2007 à 17h35

    Répondre

    Sachant que certains elements de l histoire font tres fortement pencher sur certaines reponses plutot que d'autres, et que si on en a jamais vraiment une de maniere explicite, je pense que pas mal d'hypotheses sur l'origine de tel personnage ou la raison d'etre de tel truc sont plus ou moins acquises au debat. Je pense qu'au fond, la critique peut etre divisee entre ceux qui aiment les dessins et ceux qui ne les aiment pas. Le reste, en ce qui concerne Blame, est accessoire.

  • Goumiliov Le Kuskoy

    27/04/2007 à 20h39

    Répondre

    http://www.randomisgod.com/blame/Artbook82.html

    Voilà pour ceux qui aurait besoin de plus de mots pour cerner cette oeuve magistrale ^^

  • Anonyme

    24/06/2007 à 18h32

    Répondre

    Ah BLAME ! Je ne sais pas... J'ai tout lu! Enfin, dévoré! J'ai adoré! J'étais scotché! Mais je ne sais pourquoi. Impossible de dire pourquoi! J'ai pas compris l'histoire. Je ne suis toujours pas sur de savoir qui est Killy.


    Mais BLAME! C'est une expérience! C'est un vertige! On saute ou on ne saute. Je crois que ceux qui on sauté sont content de l'avoir fait.


    D'autre resterons sur le pas de la porte à se demander comment ça peut se vendre.


     Jdb


    PS: C'est encore meilleur en écoutant de l'Amon Tobin 

  • Choubide

    24/06/2007 à 21h06

    Répondre

    J'ai tout lu! Enfin, dévoré! J'ai adoré! J'étais scotché! Mais je ne sais pourquoi. Impossible de dire pourquoi! J'ai pas compris l'histoire.


     


    Logique....

  • Anonyme

    31/07/2007 à 14h41

    Répondre

    Et bien moi je suis du côté de ceux ont adoré... son style brouillon ressemble beaucoup à ce que j'ai rechercher... et le dessinateur nous laisse comprendrent nous même l'histoire... même si je n'ai pas vraiment aimer le tome 1... et puis les bons S-F commence à êtres rares... Et puis pur ceux qui n'ont pas aimer le peut de dialogues et le manque de propretée il y a Abara et Biomega, qui sont pas mal (+ construit)... après avoir lu une bonne dixaines de fois l'histoire de blame détruit l'idée du manque de parole MAIS maintenant, il y a ses 6 animés qui nous donnent une révélation sur shibo! ( la nana du tome 1 avec le chien est une des shibo... oui il y en a plusieurs)...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques