1/10

Blood Rain

Un bon seinen, bien pourri. Sous ce slasher ce cache en fait un manga ecchi, voir hentaï. Totalement malsein et dispensable.

Sorte de version trash et érotique d'un slasher movie, Blood Rain n'est pas à mettre entre toutes les mains. Le nombre de scènes de sexe explicites et de comportements pervers en font déjà une oeuvre au minimum interdite aux moins de 16 ans. Lorsqu'en plus l'intrigue est nullissime et les personnages complètement tordus, on ne devrait pas diffuser une telle médiocrité.

Blood Rain
Blood Rain
Tout commence comme un film d'horreur glauque avec les morts d'individus, auparavant salariés ou étudiants, ayant appartenu au même club de baseball lors du lycée. Les soupçons se tournent évidemment sur lesdits membres, en particulier Kumi la jolie fille désirée de tous, Taichi le beau gosse ténébreux et Rinko la copine des deux. On compte pas mal de personnages secondaires mais leurs rôles sont limités à crier, s'enfuir et se faire transpercer donc pas la peine de s'attarder sur eux. Puis un beau jour (enfin non, un jour de pluie, il pleut tout le temps), on découvre l'identité du meurtrier pour plonger dans l'érotique et l'immoral.

Blood Rain ne fait qu'empirer à chaque volume. Déjà que le premier tome n'était pas folichon, il racontait tout de même une histoire de meurtres, certes classiques et limites débiles, mais dont l'intrigue était fondée. Or, dès la découverte du criminel à la fin de même tome, Mio Murao change de style pour réaliser un manga clairement axé sur le sexe et les déviances de chacun. Tout le monde couche avec tout le monde ou torture et abuse des autres. Un manga très sain que voilà. Mais que fait la police me direz-vous ? Bah rien, déjà qu'ils ne se bougent pas les fesses pour retrouver un criminel qui tue des individus déjà ciblés, ils ne vont pas en faire plus pour arrêter leurs perversités. Le dessin est en plus mauvais, grossier, trop encré, et n'a rien à voir avec la couverture. On peut également noter la mauvaise qualité de cette édition où aucune onomatopée n'a été traduite, rendant le travail très amateur.

Blood Rain n'est ni plus ni moins qu'un manga érotique construit comme un mauvais film d'horreur. Pour une bonne histoire de meurtre il faudra voir ailleurs. Après, ceux qui recherchent une oeuvre de ce genre apprécieront peut-être...

A découvrir

Tensai Family Company

Partager cet article
A voir

Angelic Layer

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • Anonyme

    02/05/2008 à 15h41

    Répondre

    ca aurait pu etre un tres bons mangas entre sexe et thriller psycho helas à mi parcours seul le sexe est resté....

  • Anonyme

    13/05/2008 à 18h40

    Répondre

    j'aime bien le dessin


    est ou on peut le trouver le manga blood rain


    jai le tome 1&2 merci

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques