7.5/10

Bloody Monday

Un thriller technologique explosif à l'action trépidante mêlant tous les poncifs des meilleurs titres du genre. Plus qu'intéressant...

Fujimaru Takagi est un étudiant ordinaire en première dans un lycée privé de Tokyo. Il passe pour un garçon discret, pour ne pas dire dégonflé. Mais, sous une apparence anodine, se cache en réalité Falcon, un hacker de génie, si exceptionnellement talentueux qu'il est recruté par le bureau "THIRD-i" de l'Agence d'investigation de sécurité publique, dirigée par son père. Fujimaru ne se doute pas encore qu'il va être pris au cœur d'un complot terroriste mettant en scène un virus terriblement meurtrier. Les seuls indices sont une femme prénommée Maya et le nom de code de l'opération : Bloody Monday.

 



Le thriller technologique version manga a déjà revêtu un nombre important de forme plus ou moins réussi. Avec Bloody Monday du duo Ryu Ryumon et Koji Megumi, difficile de savoir à quelle sauce les auteurs comptaient nous cuisinier. En approfondissant les recherches, Ryumon est aussi l'auteur connu sous le nom de Tadashi Agi (Les gouttes de Dieu), de quoi donner un crédit plus important au titre… Après une entrée en matière plutôt classique pour la présentation des personnages, le rythme imprégné au shônen se révèle excitant et frénétique. De l'action sans cesse avec une mise en scène parfois même inventive. Si les personnages ne soulèvent pas un fol enthousiasme créatif et si un certain nombre de situations sentent le déjà-vu, le cocktail explosif d'action, suspicion et espionnage arrivent à tenir largement en haleine pour vouloir connaître la suite. Pika semble avoir dégoté un titre de qualité…

 

Chara design sobre et efficace, mise en scène intéressante et remplissage de bonne qualité, Bloody Monday possède les arguments pour se montrer sous son plus beau jour. Chaque volume fait énormément évoluer l'histoire, une force… mais aussi une faiblesse pour le manga, car en offrant des rebondissements à foison dans les premiers volumes, les subterfuges des suivants diminuent sensiblement par la suite, se montrant d'une qualité moindre.

 

Titre intéressant et d'une qualité supérieure à la moyenne, le titre n'atteint pas non plus les sommets de Monster dans le genre. Tout juste sympathique.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques