Le bon, la brute et le démon : la nouveauté Ki-oon

Dès le 17 novembre, découvrez No Man's Land, le western occulte des éditions Ki-oon !

"Autrefois, John Parker était un homme comblé. Tireur délite décoré pendant la guerre de Sécession, il avait une carrière prometteuse, une femme merveilleuse et un fils de quelques mois. Impliqué dans une conspiration étrange, manigancée par lAgence de détectives Bakerton, il a tout perdu.
Désormais brisé, il est parti vers lOuest où il est devenu "Personne", un homme de main sans pitié dont le seul réconfort est d'éliminer les démons quil a aidé à lâcher sur le monde. Armé de son buntline special un revolver doté dun canon de 16 pouces , il sillonne un Ouest sauvage dun genre un peu particulier, où rôdent des créatures étranges et maléfiques."

La grande particularité de ce titre, c'est la nationalité de ses auteurs. En effet, le dessinateur Jennyson Rosero est philippin et le scénariste Jason DeAngelis, américain ! Pourquoi ce choix ? Parce que l'éditeur voulait depuis un moment déjà faire connaître des artistes inspirés par le manga et qui ne sont pas tombés dans la copie sans inspiration.

Si le titre n'est donc pas un manga, il sera tout de même chroniqué dans cette rubrique tout comme Usagi Yojimbo l'a été.

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Gandalf_87

    17/03/2006 à 18h59

    Répondre

    Bonjour à tous,

    moi perso cela ne me pose aucun problème que ce manga soit nommé .. manga !
    Je l'ai, l'ai lu, l'ai adoré et compte bien continuer la série.

    Le dessin est agréable, l'histoire semble révéler une intrigue faisant intervenir une notion fantastique et après une entrée tranquille dans l'histoire, les promesses qu'elle dévoile donne envie de continuer.

    Côté ambiance, la qualité des décors et du dessin des personnages et là. Perso je me suis mis au manga que très récement (un mois environ !) parce que le côté noir et blanc était le seul aspect que je voyais du manga, et cela me rebutait.
    Spécifiquement, ce manga, me fait ressentir une certaine couleur (bien qu'il soit en noir et blanc ).
    Ouais c'est peut être pas très clair. Jl'aime bien quoi !

  • juro

    18/03/2006 à 01h33

    Répondre

    Oui Gandalf_87, c'est un mnaga qui peut être nommé... manga mais on ressent quand même une grande influence américaine dans le dessin, notamment dans la gestion des ombres et de l'exploitation du genre "buddy movie". Par moment, bizarrement, avec les deux personnages masculins présentés dans le premier volume, j'ai pensé au Nouvel Angyo Onshi et aux personnages de Mun-su et de l'écuyer.
    Niveau scénario par contre, je sens que ça va se gâter très vite et partir en sucette... Une impression comme ça...

  • Djak

    18/03/2006 à 10h08

    Répondre

    Sans compter qu'il souffre de sa comparaison avec Priest

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques