2.5/10

Breath Effect

Breath Effect est une parution française avec une volonté d'être drôle avec un drama school sans jamais arriver à décoller au dessus du niveau des pâquerettes.

Fallait bien. Bah oui, fallait bien que Shogun explore tous les domaines du manga même les plus mauvais à savoir celui de la comédie avec une grosse pointe d'humour potache pas drôle et de non sens à faire blêmir les scénaristes des pires sentai ayant jamais existé. Tout ceci est concentré dans Breath Effect, une parution française avec une volonté d'être drôle avec un drama school sans jamais arriver à décoller au dessus du niveau des pâquerettes. Finalement, fallait bien mais fallait pas.

Le double effet

Breath Effect (c) Shogun
Breath Effect (c) Shogun
Clara est une adolescente de 17 ans qui a été élevée dans une famille riche. Mignonne mais surtout très arrogante, égoïste et manipulatrice, elle abuse des ses arguments physique pour obtenir ce qu'elle désire des gens qui l'entourent. Mais son père ne l'entend pas de cette oreille. Craignant que sa fille ne devienne comme sa femme, il décide de l'envoyer dans un lycée pour adolescent en difficulté... Mais cet établissement sera-t-il assez dissuasif pour contenir l'ouragan Clara ? Cela reste à prouver...

Mince, ils ont osé. La collection des manfra Shogun ne décollera visiblement pas avec Breath Effect, comédie à destination des pré-adolescents mais pourtant avec le label « Seinen ». autant le dire tout de suite, les aventures pas follement intéressantes de Clara et sa bande de copains ne sont pas follement intéressantes. La jeune fille pourrie gâtée est une débile profonde qui s'amuse à allumer les mecs, abuser de son argent de poche et faire des bêtises. Et sinon... bin... difficile à dire. On se demande bien où veut en venir l'auteur avec cette comédie aux gags très « djeunz », très en dessous de la ceinture. Le langage est d'usage, l'humour tourne à la dérision en empilant les gros clichés les uns à la suite des autres. Les personnages représentent un panel de grands malades mentaux censés correspondre à une partie de la jeunesse avec une immense part d'exagération jusqu'à une saturation très rapide. Et sans jamais atteindre un niveau à peu près constructif, on tourne plus autour de la vanne de bas de gamme digne d'un film des frères Wayans que du Woody Allen. Après, on dira ce qu'on en veut mais...Breath Effect (c) Shogun
Breath Effect (c) Shogun

Brise Effect

Le personnage féminin est insupportable dès les premières pages, combinant les défauts les plus pathétiques, devenant une véritable fashion victim aux idées aussi courtes que ses jupes. Le reste des personnages est tout autant dans la même veine. Malgré deux ou trois clins d'oeil à des sources télévisées, Breath Effect s'enfonce avec un mauvais goût latent et un fan service de premier ordre. Les quelques chapitres s'enchaînent avec de longs soupirs entre chaque page tournée pour s'armer de courage et découvrir les nouveaux « exploits » de Clara et compagnie. Passé quatorze ans, difficile de trouver un quelconque intérêt à ce « seinen ».

L'originalité du trait restera sans doute la meilleure part du manfra. Les personnages apparaissent patauds mais on sent tout de même un potentiel chez Asan pour parvenir à réussir quelque chose de meilleure. Ne lui tenons par rigueur de cette oeuvre de jeunesse car son trait pour offrir un chara design niponissant est plutôt en bonne voie mais il manque encore cette étincelle qui ferait la différence. Cependant, difficile de faire mieux dans un registre si mauvais. Le quatrième de couverture résume bien : 99% de string, 1% de cerveau, 100% blonde... A vous de juger !

A titre tout à fait personnel, je reste intimement persuadé qu'il est possible d'arriver à faire rire avec une comédie mais encore faut-il arriver à développer deux ou trois idées intéressantes et ne pas tomber dans le pathétisme d'un scénario biaisé dès le départ comme pour Breath Effect. Dans une tranche légèrement supérieur (sans l'être beaucoup plus), High School Girls devrait mieux convenir. C'est certain.

Partager cet article

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • Sokaku

    04/08/2008 à 12h42

    Répondre

    Cette Bd indigente fait le même effet qu'un pétard qui explose juste à côté de soi alors qu'on ne s'y attend pas... Une mauvaise blague.

  • Anonyme

    24/09/2008 à 16h09

    Répondre

    Je ne suis pas tout d'accord avec cet avis. Bien au contraire, j'ai bien ce coté potache et qui me fait bien rire. Le scénario est peut être un concentré de "lieux communs",mais il est recherché et les dessins sont tout à fait supers. En tout cas, je dis bravo à l'auteur et j'espère qu'il aura de grands moments de succès.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques