9/10

Bride Stories - Edition Latitudes - T.2


Belle et téméraire : Amir.
Amir, qui ignore encore que son père a pour projet de la marier à un autre homme, s'habitue peu à peu à sa nouvelle vie aux côtés de Karluk et de sa famille. Hélas, après avoir vu ses émissaires renvoyés sans ménagement, le clan de la jeune femme n'a pas l'intention d'en rester là : cette fois-ci, c'est toute une troupe de cavaliers qui font irruption dans le village, et ils comptent bien ramener Amir avec eux… quitte à employer la force !

Je l'ai déjà dit mais je pense que je peux le répéter, le premier sentiment que l'on a lorsqu'on ouvre un volume de Bride Stories peut s'exprimer en un mot ou plutôt, une interjection : Wow ! Le dessin est tout bonnement incroyable et il est sublimé par le grand format de l'édition Latitude que nous proposent les éditions Ki-oon. Le coup de crayon de l'auteur était déjà très précis et très détaillé dans Emma (qui existe aussi en version latitude) mais il atteint des sommets avec Bride Stories. Les habits sont dessinés avec un tel sens du détail que l'on s'attarde souvent sur les doubles pages magnifiques disséminées dans le tome. Même si l'histoire est assez simple et pas très provocatrice "d'action", on s'attarde, on flâne en lisant quelque chose de simple et qui nous repose.

Le point central de ce tome, c'est la décision d'Amir de rester avec son mari, cet époux qu'on lui a pourtant imposé il n'y a pas si longtemps de cela. Fidèle à son engagement, elle refuse de se laisser amener autre part comme un vulgaire pantin. Cette force, que l'on avait déjà vue lorsqu'elle chassait dans le premier tome, refait surface et se justifie plus que jamais en contrastant avec le style de vie radicalement différent des populations d'Asie centrale que Kaoru Mori nous avait présenté jusque là.

Entre contemplation, découverte et émerveillement, chaque volume de Bride Stories est une petite perle qui mérite réellement d'être lue; vous en priver serait vraiment dommage !

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques