6.5/10

Broken Blade T.10


Clap de fin ?
Est-ce que l'histoire avance dans ce tome ?
Le combat pour la défense de Bynonn-Ten touche à sa fin et le résultat laisse un goût amer dans le bouche de Lygatt. Son combat final contre le Delphing lui fera réaliser qu'il lui manquait une force toute simple pour pouvoir gagner.

Par rapport au tome précédent, ça donne quoi ? La guerre étant un nid à combat, Broken Blade n'échappe pas à la règle. Plus de 75% du volume est consacré au combat, ce qui ne change pas beaucoup du tome précédent (même si il y avait un peu plus de stratégies)... Le coup de crayon reste quand même super dynamique et permet d'apprécier le détail les gigantesques mecha et autres éléments de décors qui volent de partout lors d'une bataille finale saisissante.

Que peut-on attendre du prochain volume ? La fin du volume est assez bizarre puisque j'aurais pu jurer que c'était la fin si il n'y avait pas ce petit "à suivre dans le volume 11" tout en bas. En effet, la défense était assurée, la boucle était bouclée... mais non, apparemment, un nouvel élément perturbateur devrait faire son apparition dans le prochain volume.

Le mot de la fin : Les fans attendaient ce volume depuis septembre 2011 (date à laquelle le tome 9 est sorti en France) et on peut dire qu'ils en ont eu pour leur argent. Le combat final tient toutes ses promesses et les dessins sont toujours aussi agréables à l'oeil. Le prochain volume devrait débuter un nouvel arc narratif mais pour l'avoir, il faudra probablement patienter jusqu'à 2012 puisque ce 11e opus n'est même pas encore arrivée chez nos amis du pays du soleil levant !

A découvrir

Sanctum T.2

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

2 commentaires

  • Anonyme

    14/06/2010 à 09h20

    Répondre

    Broken Blade, c'est déjà dès le premier coup d'oeil un défaut majeur : c'est plus cher qu'un manga normal, c'est plus mince qu'un manga normal. Il faut arriver à avaler ça pour découvrir la série, qui en est déjà à trois tomes, et qui est très bien amorcée.


    Les dessins sont d'une finesse à tomber par terre, on oublie vite le prix et on admire. Un graphisme fin, presque pas de fan service, mais ce n'est pas tout : ce manga a un background dur comme fer. On prend énormément de plaisir à lire les notes de l'auteur sur et sous la couverture du livre.


     Voilà un manga qui commence de façon peut-être trop inspirée de certains classiques. Mais sentir un tel travail pour la crédibilité du tout de la part de l'auteur, ça fait plaisir au milieu d'une époque où on est bombardé de mangas sans intérêt. Cher, mais ça vaut le coup !

  • HfLeviathan

    06/01/2013 à 22h48

    Répondre

    Surement une des plus belles surprises manga de l'année 2010.
    Une histoire qui parait au premier abord peu originale mais qui surprendra tous ses lecteurs par son histoire complexe au scénario particulièrement bien trouvé et son traitement de main de maître. La lecture est facile, et se révèle être très addictive et séduira en particulier tous les fans de méchas, mais n'est pas à réserver uniquement à ceux-ci tant ce manga est d'une grande qualité. Fait à relever, les humains et non les machines sont au centre de ce chef d'oeuvre, et bénéficient de personnalités réalistes développées tout au long du manga, qui se déroule dans un monde tout aussi bien imaginé, avec renfort de cartes, de chronologies et d'histoires annexes dans les pages bonus, ainsi que des considérations plus techniques sur le fonctionnement de l'univers vaste crée dans Broken Blade.

    Le dessin est d'une grande beauté, avec des lignes épurées et des noirs travaillés, des pages couleurs splendides, des paysages et décors précis... L'action est bien retranscrite, et la tension palpable, et ce malgré des cases parfois un peu confuses pour un non-initié aux mangas d'action. De plus, l'attention aux détails est frappante : chaque robot est instantanément reconnaissable, et chaque pays possède sa propre héraldique, armes, uniformes...

    Yoshinaga Yunosuke possède un réel talent pour dessiner machines et humains, qui se trouvent être particulièrement attachants, fouillés dans leurs relations entre eux, et au psychisme loin de tout manichéisme - que ce soit aux travers des contradictions de Lygatt, obligé de choisir entre servir voire tuer au nom de la protection de son royaume et son aversion pour la guerre, ou la reine Shee-gyun, tourmentée par ses sentiments amoureux contradictoires. Cette profondeur sentimentale associée au character-design irréprochable produit des héros inspirants et donne envie d'en savoir plus sur chaque personnage secondaire, lieu ou évènement.

    Broken Blade alterne rythme explosif et moments de calme avec une aisance remarquable, et ce qui était une lecture plaisante se transforme en récit prenant qui s'emballe au fur et à mesure que le conflit sur le continent de Cruzon s’étend.

    Un titre pour tous, à savourer, et particulièrement propice à la relecture, qui devient le seul moyen de patienter en attendant la sortie de chaque nouveau tome de cette série de plus en plus suivie au Japon comme en France.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques