7/10

Btooom T.5


Btooom 5
Ce tome numéro cinq commence avec un flashback sur l'arrivé d'Himiko sur l'île. Elle va rapidement tomber sur trois autres concurrents (uniquement des hommes) et vont décider de faire équipe ensemble pour survivre. Malheureusement, tout ne va pas bien se passer. Misashi, visiblement assez irritable va égorger Isamu et Imiko va fuir avec Mitsuo. Vraisemblablement en manque de réussite avec les femmes, ce dernier va lui aussi déraper et essayer de profiter de la jolie lycéenne qui a déjà rencontré par le passé ce genre de soucis.

Après avoir été bien mystérieuse, on comprend un peu mieux les problèmes que rencontre Himiko avec les hommes. Une série de flashbacks qui tombent à pic et qui permettent de mieux situer la jeune fille. Ce septième volume ne fait pas réellement avancer l'histoire, mais permet surtout d'éclaircir certains points concernant l'histoire d'Himiko. On comprend d'ailleurs qu'elle éprouve des sentiments pour Ryota, mais qu'elle essaie tant bien que mal de les refouler. Ces révélations vont nous permettre de mieux apprécier la lycéenne, et d'espérer que nos deux champions de jeux vidéo aillent le plus loin possible.

A découvrir

PeaceMaker T.7

Partager cet article

A propos de l'auteur

5 commentaires

  • OuRs256

    01/01/2012 à 15h23

    Répondre

    J'ai essaye et c'est pas super super pour le moment c'est vrai http://manga.krinein.com/btooom-24382/critique-17927.html

  • Anonyme

    05/01/2012 à 16h53

    Répondre

    Merci pour ta critique, je voulais justement en savoir un peu plus, dommage qu'ils aient choisi le parti pris du gore.

  • Lanfeust_deTroy1

    25/01/2012 à 11h50

    Répondre

    Cool, connaissait pas mais j'aime l'approche et le dessin.
    Par contre, j'ai un peu peur que ce soit, comme Battle Royale, un manga qu'on ne lise qu'une seule fois puis qu'on foute au placard !

  • Plax

    26/01/2012 à 09h01

    Répondre

    C'est possible effectivement... Mais attendons de voir la suite !

  • OuRs256

    26/01/2012 à 12h10

    Répondre

    La précédente série de l'auteur (Otogi Masuri : http://manga.krinein.com/otogi-matsuri-5586/critique-5610.html) était déjà pas trop mal mais démarrait lentement.

    Avis aux amateurs

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques