3.5/10

Café Dream

Le café, ça énerve. Surtout quand c'est mal préparé. C'est pareil pour les mangas sur le café. Mais avec Café Dream, le café endort !

Fils unique d'un marchand de thé ancré dans la tradition, Sasuke entretient une passion immodérée pour le café, au grand dam de son père qui tient cette boisson en horreur et qui refuse que le palais de son fils soit corrompu par ce "breuvage du diable". Mais le thé ne se vend plus autant qu'avant et les affaires familiales vont mal. Pour redresser la barre, Sasuke va devoir déployer tout son savoir en matière de café pour trouver des saveurs et des modes de préparation adaptés à ses différents clients. Un nouveau manga pour découvrir les mille et une manière de préparer et de savourer un bon café !

Café Dream
Café Dream
Café, café, café... Sasuke n'a que ce mot à la bouche et il a vous rabattre les oreilles avec. Son addiction pour la boisson chaude se décline sous toutes les formes et ce dictionnaire caféïné ambulant va se faire un plaisir de vous expliquer en long, en large et en travers que le café, bah, c'est bien ! Passé un volume, on en a beaucoup appris sur les différents types de grains, la préparation, les différents modes de consommation mais l'histoire découpé en courts chapitres ne soulève pas des foules d'enthousiasme. Surtout par le fait que le traitement d'une intrigue se présente sous la forme d'histoires linéaires sans rebondissement en attendant une maigre blagounette provenant du père traditionnaliste et pro-thé. Le reste n'est que succession d'anecdotes sur le breuvage avec en toile de fond, une histoire d'amour en pointillé. Même si c'est tout de même un poil meilleur que la débauche de sentiments du Restaurant du Bonheur (déjà chez Doki-Doki).

Le dessin surprend par son trait travaillé et constitue certainement la meilleure partie de l'œuvre. Les personnages et le remplissage sont plutôt plaisants et même si le protagoniste est une tête de linotte qu'on aimerait secouer, l'ensemble se montre satisfaisant. Il est sûr que le sujet est original mais il se montre trop traité sur le ton de la comédie légère pour parvenir à intéresser durablement d'où une envie de ne pas insister irrésistible.

Si vous comptez tout savoir sur le café, sa préparation et son mode de production, ce titre est fait pour vous. Mais comme vous êtes un lecteur qui attend plus que des informations déblatérées tout droit d'une encyclopédie sans créativité, vous ferez l'impasse sur Café Dream. Et ce n'est pas plus mal...

A découvrir

Mon ami le petit bonze

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Doudy

    03/04/2009 à 12h37

    Répondre

    Je vous trouve un peu dur quand même. Sa­suke n'est pas aussi naïf que cela tout de même. J'ai pris du plaisir à lire le 1er tome. C'est à mon sens relaxant et même si effectivement ça ne va pas chercher très loin, de moin point de vue, ça se laisse lire tranquillement. En même temps, je reconnais être bon public.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques