5/10

Captain Tsubasa T.11

La finale n'est toujours pas terminée entre Nankatsu et Meiwa. Les deux équipes sont épuisées mais n'hésitent pas à tout donner dans la bataille.


Tsubasa T.11
Le trio star de Nankatsu souffre beaucoup dans cette finale. Que ce soit Wakayashi, Tsubasa ou Misaki, chacun porte une blessure à la jambe. Cela ne les empêche pas de donner leur maximum en cette fin de deuxième période, et heureusement ! Hyuga vient de marquer pour Meiwa et Nankatsu se retrouve menée 2-1 juste avant la fin du temps règlementaire. Ils auront donc besoin de toutes leurs forces en présence pour espérer remonter... chose rendue possible par Tsubasa dans les dernières secondes. C'est alors que l'annonceur déclame que cette rencontre ne sera pas décidée aux tirs au buts ! En effet, pour cette finale, il y aura des prolongations. Si personne ne parvient à s'imposer durant les deux sets de prolongations, les deux équipes seront déclarées gagnantes du tournoi. Entre les éclopés de Nankatsu et les gaillards de Meiwa presque en pleine forme, qui réussira à mettre un point final à cette rencontre ?

L'effet nostalgie passé, ce qu'il reste à Captain Tsubasa, ce sont des matchs longs en terme de papier et courts en terme de temps réel. Cette finale qui était, jusque là, plutôt bien mise en scène se retrouve rallongée de manière assez poussive via les prolongations qui ne semblaient pas vraiment nécessaires. Nankatsu et son trio star ont un mal de chien face à Hyuga qui, à lui seul, réussit à mettre dans le vent Tsubasa, Misaki et Wakabayashi après un match intensif. Ca fait beaucoup pour un seul joueur (qui n'est même pas héros de la série...). D'ailleurs, je ne sais pas si c'est par fainéantise ou par lassitude mais je trouve que les planches sont encore plus blanches que d'habitude dans ce onzième volume. Vivement que cette finale s'achève qu'on passe à quelque chose de plus passionnant.

A découvrir

One Piece T.60

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques