4/10

Captain Tsubasa T.12


Bonne nouvelle ou... ?
Est-ce que l'histoire avance dans ce tome ?
La finale du sixième tournoi national de football junior se termine dans ce tome ("enfin !" me direz vous, ça fait un peu deux tomes qu'on attend !). La prolongation s'avère être le lieu d'un affrontement acharné entre Nankatsu et Meiwa, et malgré les nombreuses blessures dans l'équipe de Nanktasu, ni son onze, ni celui de Meiwa ne veulent lâcher la finale. Si aucune des deux équipes ne marque durant cette prolongation, les deux seront déclarées gagnantes du tournoi. Personne ne veut d'un match nul et l'équipe de Nankatsu met au point un stratagème pour "palier" temporairement à ses blessés et à la fatigue de ses joueurs : seule la défense jouera à fond pendant la première partie de la prolongation, et l'attaque ira à fond dans la deuxième partie, histoire d'être au maximum le plus longtemps possible.

Par rapport au tome précédent, ça donne quoi ? La longue finale se poursuit et plutôt que de l'écourter, l'auteur ne fait que l'étendre, l'étirer, la fait traîner en longueur pour la terminer péniblement en toute fin de volume, avec un gros coup de théâtre lié à la récompense promise à Tsubasa. Il est vrai qu'on lit le volume d'un trait mais ce n'est pas parce qu'il est intéressant. On a surtout envie d'en finir rapidement avec cette finale interminable (voir même avec cette prolongation interminable) !

Que peut-on attendre du prochain volume ? La finale est terminée, c'est sûr ! L'auteur va donc pouvoir passer à quelque chose d'autre et le centre Toho a une petite idée en tête en ce qui concerne sa politique de recrutement. Qui dit nouvel arc dit nouveaux adversaires et nouveaux défis... on espère donc un petit peu de renouvellement pour le prochain tome. Qui sait, on va peut-être enfin voir Tsubasa grandir !

Le mot de la fin : Cette finale était longue, très longue. Je ne peux qu'espérer que les prochains matchs seront mieux menés. Les "sacrifices" des joueurs (Misaki n'est qu'en CM1 si mes souvenirs sont bons...) qui se jettent contre les poteaux à pleine vitesse dans un choc titanesque, ou qui jouent avec une cheville cassée, ne font que renforcer le ridicule des situations (même pour un shônen, c'est ridicule !). On est quand même dans Captain Tsubasa, donc je garde espoir pour la suite, ça devrait remonter !

A découvrir

One Piece T.61

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques