7.5/10

Captain Tsubasa T.14


Prêt à atteindre le sommet ?
C'est l'heure de la finale régionale des éliminatoires pour le Tournoi des collèges (fiouf, c'est long !) et Nankatsu va affronter Otomo, équipe dans laquelle se trouve Shun Nitta, un joueur dont je vous avais parlé précédemment. Ce dernier possède une technique particulière, il s'agit... *roulements de tambours* du tir du faucon bien évidemment ! Pour contrer ce joueur hors du commun, Tsubasa décide de se placer en milieu défensif et non pas en milieu offensif comme il en a l'habitude. Le match s'avère donc très difficile pour le bloc offensif de Nankatsu privé de Tsubasa qui se heurte à chaque fois à la défense de fer d'Otomo. Il en faudra cependant plus pour impressionner notre petit diable n'ayant plus aucun rival dans le milieu collégien. Entre les reprises de volées de Tsubasa et les tirs du Faucon de Niita, les spectateurs vont en avoir pour leur argent !

Le volume tout entier (ou presque, il y a un petit chapitre d'une vingtaine de pages qui sert de prologue au début mais c'est tout) est consacré au match Nankatsu/Otomo. On voit clairement le point faible de Nankatsu dans ce match : leur équipe est, comme d'habitude on dira, trop centrée sur Tsubasa. Sans lui, ils sont incapables de faire quoi que ce soit. C'est à dire que l'attaque n'arrive pas à marquer contre une bonne défense et que la défense est incapable d'arrêter les meilleurs joueurs. J'en prends pour preuve le but marqué par Niita, laissé libre de tout marquage pendant quelques secondes et les buts de Tsubasa, marqués après une remontée complète du terrain par le jeune génie. S'ils veulent battre des équipes plus soudées comme Toho ou Musashi, ils vont devoir revoir ce point précis.

Le prochain volume fera s'affronter deux anciens ennemis : Kojiro Hyuga et Jun Misugi puisque Toho et Musashi s'affronteront pour la place régionale. Surnommé "Le prince du terrain au coeur de verre" (c'est beau, non ?) suite à ses problèmes de santé, on ne sait pas trop si Misugi peut jouer à son maximum ni même s'il a récupéré de ses précédentes blessures. Une chose est sûre, ce combat là sera tout aussi acharné que Nankatsu/Otomo.

Ce quatorzième opus de Captain Tsubasa est très bon, bien meilleur que les trois ou quatre précédents et donne un véritable élan à la série. Je suis assez curieux de voir deux choses : Misugi à l'oeuvre et la stratégie d'équipe de Toho (ils misent tout sur leur jeu d'équipe). Les nostalgiques se seront déjà jetés dessus et pour les autres, il ne faut pas se leurrer, la série a quand même beaucoup vieilli. Il serait donc plus sage de jeter un oeil en librairie avant de casser la tirelire.

A découvrir

Bakuman T.11

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques