7/10

Captain Tsubasa T.16


En avant les chevali- hum... Loupé !
Le centre Toho s'est qualifié pour le tournoi national des collèges qui va bientôt débuter. Cependant, l'entraîneur de Toho refuse de faire jouer Kojiro Hyuga, afin de le punir de s'être absenté… L'équipe de Nankatsu s'est qualifiée elle aussi, et son premier match du tournoi se fera contre Azuma, une formation défensive dont l'un des joueurs, Makoto Soda, est doté de techniques pour le moins “tranchantes”… Sa capacité à marquer le meneur de jeu star de Nankatsu va d'ailleurs leur poser énormément de problèmes puisque le match commence à peine qu'ils se prennent un but de... Soda ! La lutte pour égaliser et renverser le jeu commence !

Les petits de Nankatsu ne se fatiguent jamais puisqu'ils enchaînent les matchs à une vitesse folle ! S'ils continuent comme ça, le tournoi national ne va pas faire long feu et Tsubasa partira au Brésil d'ici trois volumes. En tout cas, l'auteur arrive à donner un bon rythme à ses matchs, on ne s'ennuie pas et, comparé à l'anime, on a un peu moins l'impression que le terrain s'étend sur trois ou quatre kilomètres. Les coups spéciaux, eux, sont toujours de la partie et on commence à avoir le droit à des choses plutôt spectaculaires, que ce soit le nouveau tir de Tsubasa ou même le tacle spécial de son ennemi d'un volume : Soda.

Le coach de Toho s'acharne à ne pas faire jouer Hyuga pour une raison qui m'échappe totalement. Je ne comprends pas pourquoi il s'obstine à ce point à ne pas utiliser son meilleur joueur et probablement celui qui pourrait leur faire gagner n'importe quel match en moins de dix minutes. D'après ce qu'on voit dans ce tome, il peut faire des trous dans les murs en tirant, donc autant l'utiliser pour tuer tous les joueurs de l'équipe adverse et rentrer dans le but tranquillement !

Captain Tsubasa s'apprécie toujours de la même manière, avec une petite bière et une télé géante en face. Pourquoi la télé ? C'est toujours mieux de boire une bière devant la télé et puis, c'est une série qui se lit bien aussi avec le son d'un match de foot, vous ne croyez pas ?

A découvrir

Bleach T.50

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques