6.5/10

Captain Tsubasa T.19


Ils ont des jambes effrayantes, non ?
Trois des quatre finalistes sont à présent connus. Nankatsu doit affronter Hirado pour la dernière place du carré final. Dès le début de la rencontre, la solide couverture de balle d'Hirado permet à cette formation de porter le danger devant les cages de Nankatsu ! Le tir ne se fait pas attendre… et c'est le but ! Nankatsu se retrouve menée dès le début du match !

On commence enfin à voir le bout du tournoi puisqu'après le quart de finale contre Hirado, il n'y a qu'un très court intermède consacré à la qualification de Toho pour la finale (bon après tout, ils étaient les rivaux annoncés de Tsubasa et ses amis). Pour nos héros, c'est un peu plus difficile et l'auteur n'hésite pas à corser les épreuves pour Tsubasa qui, en plus d'être blessé, doit affronter des adversaires de plus en plus coriaces. Ce que j'ai trouvé un peu moins bon, c'est cette réticence du coach de Toho à faire jouer Kojiro. Pour un simple entraînement manqué, il s'évertue à laisser le joueur sur le banc dans une obstination qui n'est pas vraiment justifiée. Alors oui, ça permet de rendre l'équipe moins dépendante de son capitaine mais tout le tournoi sans jouer, ça fait peut-être un peu trop... Pour le reste, on a le droit à quelques passages un peu long et on retrouve un peu cette impression du terrain qui s'avère interminable avec nos héros qui courent encore et encore. 

Malgré ces petites longueurs, on passe encore un bon moment en compagnie de Tsubasa même s'il faut avouer que nos yeux sont rivés vers la finale contre Kojiro qui, on l'espère, arrivera très vite !

A découvrir

Bleach T.54

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques