6.5/10

Card Captor Sakura - Film 01 - Le voyage à Hong Kong

Les éléments caractéristiques d'une série de magical girl et a fortiori de Clamp sont comparables à une conception détestable du marketing avec insertion de références kawai à outrance, personnages « tout mimi et tout c**c** » et scénario construit autour d'une situation inextricable (« houlala, mais on n'y arrivera jamais »), fantastique (« pouvoir magique, viens à moi ! »), truffé de problèmes de coeur (« qu'il est beau mais je ne peux pas lui dire ! ») et accompagné des solutions toujours plus dingues (« cool, un nouveau costume pour faire plaisir aux futurs cosplayers ! »). Card Captor Sakura est un peu le résumé de cette gigantesque industrie constituée par les séries shôjo à succès. Si elle représente l'une des productions télévisuelles les plus agréables à voir par son animation fluide, c'est essentiellement dû à ses arguments stéréotypés. Son premier film intitulé le Voyage à Hong Kong n'est rien de plus qu'un long épisode n'apportant rien de particulier à la série mais de très bonne facture...

Dernière carte

Ce sont les vacances pour Sakura et ses amis. Avec une chance inespérée, elle a gagné un voyage à Hong Kong, une force mystérieuse ayant poussé le lot gagnant dans sa main. Accompagnée de sa camarade obsessionnelle compulsive de la caméra, Tomoyo, et de leurs chaperons Toya et Yukito, Sakura va rapidement se rendre compte que son voyage n'est pas un pur hasard mais que la ville chinoise contient beaucoup de secrets sur les cartes de Clow. Mais Hong Kong c'est aussi le lieu de naissance de Shao-Lan et le meilleur moyen de découvrir et de s'émerveiller devant de nouveaux paysages. Un voyage kawaï reprenant les bases mêmes de la série, ni mieux ni pire...

Au niveau du scénario, pas grand-chose de nouveau puisqu'il s'agit tout simplement d'un épisode de la série en survolant les thèmes récurrents des intrigues mais le temps d'un film, les sujets ne sont que survolés. Le premier tiers du film se concentre sur le fait de montrer le quotidien de Sakura entre maison, école, amis et chasse aux cartes, arrivant peu à peu à rétablir l'ambiance de la série, notamment à travers une première scène caractéristique de Card Captor Sakura, tout en rythme. Le reste est consacré à l'intrigue qui prend un ton plus noir et fantastique que d'habitude, parvenant à fixer l'attention sur l'aventure, faisant apparaître des nouveaux personnages sans véritable relief même si toujours détaillés. Aucun véritable suspense ni révélations, juste une mise scène de la chasseuse de cartes dans un nouvel environnement au beau milieu des mystères chinois.

Cerise confite

L'animation fluide est de premier ordre avec aussi un budget conséquent investi dans le budget colorisation avec des tons vifs resplendissants à l'oeil. Sinon le chara design ressemble à s'y méprendre à celui de la série puisque c'est le même en tous points : visages rubiconds, yeux taille XL, sourire gravé sur la bouche et détails multiples perceptibles sur les tenues coquettes des protagonistes, etc... Sans ajouter de nouvelles caractéristiques impressionnantes à l'un des personnages, l'intégration du spectateur dans cet univers connu s'effectue sans mal et il retrouvera des têtes récurrentes dont certaines ne sont présentes que pour montrer qu'elles font partie de la série. Le film est peut-être même un poil trop long avec des passages ne servant qu'à mettre en valeur les personnages dans des situations incongrues. Le packaging IDP existe au format simple ou coffret collector avec les mêmes caractéristiques que pour les séries d'autres collections.

Le Voyage à Hong Kong de Sakura est un prélude à la deuxième saison de la série, annonçant un tournant bénéfique au niveau de l'animation mais aucune véritable créativité scénaristique. Le genre ne sera pas renouvelé avec ce film mais il permet juste de retrouver une troupe de personnages conséquente au sein d'une aventure somme toute divertissante même si pas toujours folichonne.

A découvrir

Entre les Draps

Partager cet article
A voir

Vitamine

A propos de l'auteur

10 commentaires

  • Ryoga

    16/01/2006 à 21h21

    Répondre

    Juro, effet parasite

    En effet, effet parasite ne voyant que ses petits complexes et cassant des mangas qu'il n'a même pas lut....Fin du HS.

    Shojo=Manga pour filles. C'est normal que les garçons genre effet parasite les trouvent nuls.

  • Djak

    16/01/2006 à 21h28

    Répondre

    encore une fois, il ne trouve pas ça nul vue que le film et bien le film , pas le "manga" est noté au dessus de la moyenne.

    Je me demande qui tu es pour te permettre d'affirmer que juro n'a pas vu ou lu tel série ou manga.

    En attendant il développe un point de vue de manière plus pertinante que ton argument :

    Shojo=Manga pour filles. C'est normal que les garçons genre effet parasite les trouvent nuls


    Si tu te ballade sur le site tu verras que juro comme de nombreux garçons peuvent apprécier des shôjos.

    Ah je précise au cas ou tu voudrais te faire tous les commentaires des critiques sur les oeuvres de Clamp : Aonako est une fille

  • juro

    16/01/2006 à 22h00

    Répondre

    Ryoga, Auditeur de Rires et Chansons

    Bah oui, tu portes bien ton titre toi aussi vu l'éclat de rire que tu viens de me provoquer devant tant d'étroitesse d'esprit Alors voici une réponse correcte pour le prix de deux attaques gratuites...
    Je trouve toujours très drôle de s'en prendre au rédacteur quand on n'a pas d'arguments plus pertinents à proposer. Que je sois un garçon ou une fille importe peu pour que je réalise une critique honnête sous bien des apsects. Si tu n'es pas rendu compte du gigantesque merchandising organisé autour des oeuvres de Clamp et particulièrement Sakura, ouvre les yeux, c'est visible comme le nez au milieu de la figure.
    Ensuite shôjo = manga pour filles, ça me parait sectaire, je dirais "à destination d'un public féminin". Certains shôjos sont très bons, j'en ai même parlé de quelques uns comme Nana ou Paradise Kiss que je te recommande pour comparer à Sakura qui reste et restera... moyen.

  • schiste

    17/01/2006 à 00h55

    Répondre

    Mode fan absolu de CLAMP ^_^

    Sakura est à 100% commercial

    Poin Poin Poinnnnnnnn Ca ne m'empeche pas d'aimer...
    Etre commercial n'empeche pas la qualité... Il bon de rappeller que ils ont surtout les produits dérivés presque en même temps que le manga, ils etaient pret. Et quand on voit la qualité de l'action commerciale

    Ne serait ce que pour la boite contenant les cartes de Clow... enfin, Sakura possède surement un des plus gros pannel de merchandising (j'y incorpore les films) en terme de recette.

    Faut pas être aveugle pour voir que CLAMP a utilisé un manga qu'elles savaient qui allait marcher, parceque Sakura, c'était du tout cuit que ca marcherait.

    /me réfléchit (aie)

    Je suis un mec et j'adore les Shojo... c'est plus l'orientation historique de l'histoire qui veut le terme de Shojo. Pas le sexe. Shojo c'est "kawai"... romantisme, hero torturé mais heroique, des personnages stéroitypé, une histoire d'amour impossible puis qui se réalise, etc...

    C'est TRES réducteur de dire que c'est pour les filles. Quand a la note de Juro, vu les arguments qu'il avance elle est justifié, j'aurais jamais pensé mettre aussi peu mais cette critique est personnelle... il ne descent pas ce manga pour le descendre... non ce qu'il critique est entierement justifié.

    Donc, je dois dire que le Monsieur au collant en lycra avait fait deux critiques justes, qui me plaisent pas (y a pas 10/10 avec CLAMP maitre du monde par tout) mais qui ont le mérite d'etre argumentée. Ce qui n'est pas réellement le cas de ton attaque

  • Ryoga

    18/01/2006 à 12h03

    Répondre

    Ryoga, Auditeur de Rires et Chansons

    Nan , moi c'est zombie de resident evil.( Sois dit en passant, c'est quoi ces titres En tout cas moi ils sont moches ).

    Je dis pas que Sakura est le manga du siècle, loin de là .
    Je dis simplement qu'avis personnel en critique, ça donne de mauvaises idées aux autres qui connaissent pas. Ils vont se dire que c'est pourri après .
    Donnons leur chance à tous les mangas et ne regardont pas autour !
    Pour moi, la critique parfaite ne concerne que l'oeuvre en question et pas tout ce qui tourne autour.

    Ah, euh, désolé de m'être emporté J'ai agit sous le coup de la colère, Sakura étant mon manga préféré

  • Choucroot

    18/01/2006 à 13h53

    Répondre

    Ryoga a dit :
    Donnons leur chance à tous les mangas et ne regardont pas autour !

    Clair, d' ailleur, les critiques ca sert a rien ! donner son avis, ca sert a rien ! a mort krinein et ses conceptes dépassés !

  • juro

    18/01/2006 à 17h09

    Répondre

    Donnons leur chance à tous les mangas

    Oui, révolutionnons la rubrique manga, mettons 10 partout ! Non, je suis persuadé qu'un peu de sens critique sur un site manga ne peut pas faire de mal. Il y a du bon, du moins bon et du très mauvais, pourquoi ne pas le dire ? Autrement, il y a Ryoweb... Et si vous donniez vos impressions sur le film plutôt...

  • Ryoga

    19/01/2006 à 20h14

    Répondre

    Moi, je l'ai bien aimé ce film C'est un concentré de romance et d'amour dont en résumé

  • Anonyme

    24/10/2007 à 22h45

    Répondre

    Je trouve que Card Captor Sakura est un manga hyper cool et genial en + alors peu m'importe que tu l'aime bien ou pa moi je l'adore et tu n'y changera rien du tout

  • Anonyme

    24/10/2007 à 22h52

    Répondre

    et je voudrais rajouter que jai rgarder les70episodes et les 2films et que je les adores encore mieux ils sont super mega hyper cool et je défend quiconque de dire de Card Captor Sakura que c est un manga débile et il plait aussi bien aux filles qu au mecs vu que mon ptit ami l'adore aussi

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques