7.5/10

Chassés croisés

Yeon Woo est un trentenaire solitaire, maladroit et plutôt taciturne. Chaque matin, en partant pour son bureau, il croise dans l'ascenseur de son immeuble la jeune et jolie Soo Young, une lycéenne au tempérament déluré. La communication s'établit le jour où l'homme, timidement, fait remarquer que leurs cravates sont de la même couleur (les lycéens coréens, comme dans beaucoup de pays d'Asie, sont tenus de porter un uniforme).

Or le matin suivant, Soo Young s'aperçoit qu'elle a oublié de mettre sa cravate. Sans hésiter, elle emprunte la sienne au monsieur de l'ascenseur, afin d'éviter d'être refoulée à l'entrée du lycée. Et le lendemain, en remerciement, offre à Yeon Woo une cravate rouge toute neuve.

Ainsi s'établit peu à peu, via le rendez-vous quotidien de l'ascenseur, une vraie complicité, qui bientôt, sans qu'aucun des deux ne l'exprime vraiment, se transforme en amitié amoureuse...

Chassés-Croisés
Chassés-Croisés
Kang Full est un leader, sinon le leader de la BD coréenne. Il suffit de lire Appartement, L'Idiot ou Timing pour se rendre que cet auteur possède un univers atypique, un particularisme mystérieux qui donne forcément envie d'en savoir plus. Car, si son style graphique minimaliste aux tons unicolores peut faire douter, la construction de ces intrigues déroute, surprend et emprunte même à l'étude social. Chassés-Croisés se rapproche de L'Idiot par son approche précise des relations entre les personnages. Le thème prédominant chez Kang Full demeure la libre pensée, c'est pourquoi il montre toujours plusieurs points de vue par l'intermédiaire de son ensemble de héros. Ici, ils sont (plus ou moins) six et chacun rêve son histoire d'amour mais pas toujours d'une manière réciproque... La finesse avec laquelle le manhuaji développe son univers rend l'intrigue délicieusement subtile et, contre toute attente, pleines de rebondissements.

Minimaliste, le style graphique de Kang Full est fait de personnages aux allures fragiles, sans beaucoup de détail... mais unique en son genre. Pas besoin de s'appeler Otomo ou Urasawa pour rendre une histoire passionnante.

Chassés-Croisés se présente comme un diptyque encore une fois fameux que l'auteur coréen parvient à sublimer en abordant les relations humaines avec un aspect humaniste insoupçonné. Les frasques du quotidien ne lui échappent pas et il se plait à merveille à nous en faire profiter...
A découvrir

Yamato Nadeshiko

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques