7/10

Coq de Combat T.20

Tandis que les rééditions continuent de fleurir pour notre plus grand plaisir, nous avons également la joie de connaître enfin la suite des aventures de l'infâme Ryo Narushima. Ce tome est, de plus, la preuve de son grand retour alors raison de plus pour être content, non ?


Coq de Combat T.20
Dans les derniers tomes, Toma était le protagoniste à la recherche d'un Ryo insaisissable. Dès le début de ce vingtième volume, notre curiosité est satisfaite : Ryo est de retour. Toma est invisible mais ce n'est pas grave pour l'instant, on veut connaître les raisons de l'absence du plus détestable des héros. Plus que jamais, Ryo joue sur les deux tableaux : il veut prendre soin de sa sœur mais en même temps il accomplit les pires choses pour cela. Dans ce tome cependant, il enchaîne les matchs underground contre les pires tocards. Un catcheur dont la fille est un outil pour gagner, un boxeur décrépit, les adversaires de Ryo font peine à voir. En même temps, notre héros est grillé un peu partout après ses précédentes aventures... Néanmoins, Ryo va prendre conscience dans la douleur d'un fait qu'il supposait : il s'affaiblit.

Le retour du héros fait donc plaisir mais les auteurs balaient son expérience chinoise et les enseignements dont il a pu bénéficier. Ryo semble donc en perdition et n'est que l'ombre de lui-même dans ce tome. Ce tome 20 demeure important pour les fans mais les autres resteront sur leur faim. Par contre, on apprécie toujours le dessin qui est d'une redoutable efficacité lorsqu'il s'agit de mettre en scène les combats.

A découvrir

Wolfsmund T.2

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Anonyme

    19/04/2008 à 01h03

    Répondre

    La violance a l'etat pure... tres bon manga, pour public avertie. 8/10

  • Anonyme

    23/10/2008 à 01h40

    Répondre

    Et bien voila un manga qui marquera les esprits.


    On est bien loin du gentil heros qui fait tout son possible pour devenir le plus fort et atteindre ses zolis reves: Ryo est d'abord présenté comme une victime du systeme japonais, mais se révele etre un sacré salopard. En effet la seule chose qui le motive, c'est fracasser la tete de ses ennemis, montrer sa puissance et surtout prouver a la terre entiere que "son" karaté (appris en prison pour survivre) vaut celui des maitres des dojos.


    Violence, bas fonds japonais, sexe, drogue, yakusa,...Si vous aimez les polars ou le héros est a la fois détestable et attachant, alors Ryo est votre ami.


     Ce manga, aux traits sombres et précis, aura surement tendance a repousser les lecteurs(et lectrices) les plus sensibles, mais ravirra les fans de coups violents, de psychologie destructrice et bien évidemment de karaté.


    Pour ma part, ce manga me fait l'effet d'une schizophrénie, il fait ressortir la violence que chaque personne peut renferme r en elle et la transforme en quelque chose de sadique, pervers, malsain mais malgrés tout jubilatoire. Loin de moi, l'idée de vouloir faire l'apologie de ces cotés bestiales de l'homme, mais l'auteur sait toucher la ou c'est sensible.L'évolution du personnage se fait "cressendo" et on en vient a se demander si Ryo va réussir a atteindre son but ou s'il ne va pas tout simplement tout rater comme un "looser".


    Bref, pour conclure "Coq de combat" est un seinen choc, efficace et tres réflechi. Je conseillerai aux fans de manga d'arts martiaux de le lire (si ce n'est deja fait), tout en acceptant les critiques qui me diront: "Mais!? C'est de la violence gratuite!?!" 


    Et de leur répondre: "Peut etre bien...et alors?" (avec un rire sadique héhéhé!!!)

  • Dat'

    23/10/2008 à 15h49

    Répondre

    La question est surtout de savoir quand les prochains tomes sortiront en France. Ce qui, pour le moment, est loin d'etre gagné.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques