7/10

Coq de Combat T.24 - Let's get ready to rummmmbblle !


Badass ?
On avait laissé Ryo Narushima en plein entraînement en vue du Grand Cross. Dans ce tome, on va enfin passer aux choses sérieuses. Parce que s'entraîner, c'est bien mais il faut que ce soit pour quelque chose. Maintenant que les deux groupes sont « identifiés », nous bouillons d'impatience.

Bon … j'avoue qu'il faut être quand même un peu patient car une bonne moitié du volume est consacré à la fin de l'entraînement et à d'autres préparatifs. Sans trop dévoiler l'intrigue, nous avons la séance de presse de la Team Toma qui en jette pas mal, Sugawara qui entame le chemin de la reconstruction et naturellement l'ultime entraînement de Ryo. Cet axe est d'ailleurs assez déroutant car cela ressemble plus à une tentative de meurtre qu'à un exercice. Cette partie dans son ensemble apporte assez peu de choses. Même la noirceur de la série n'arrive pas à s'y épanouir. On lit et on attend la suite...

Justement, la suite arrive et après une introduction un peu pompeuse, on passe au premier combat. Sanshiro, le jeune prodige du Ju Jitsu brésilien, face à Numéro un, combattant masqué insensible à la douleur. Bon, ce genre de combattant, on en a déjà eu. Brésil contre combattant qui ne ressent rien, cela me rappelle le manhwa P.K. mais l'avantage dans Coq de Combat, c'est que l'on conserve un certain réalisme. Exemple : un combattant qui ne sent pas la douleur recevra quand même l'impact des coups. La différence entre Sanshiro et Numéro un se fera davantage sur la précision. Ainsi, Sanshiro va toucher davantage mais il n'atteindra pas ou peu de zones fatales contrairement à Numéro un qui touchera, par exemple, la tempe de son adversaire. Cependant, ce n'est pas qu'un concours de frappe. Sanshiro pratique un art complet dont les prises sont fatales. J'ai pu apprécier le travail des auteurs sur ce combat. La fin du volume vous donnera même des frissons et pourra rappeler aux amateurs le véritable combat qu'il y a eu entre Frank Mir et Tim Sylva.

Un album qui commence de façon assez ennuyeuse mais qui parviendra à vous scotcher par la suite. On attend donc avec fébrilité la suite du tournoi et maintenant que ce dernier est lancé, il faut s'attendre à une certaine montée en puissance de cet arc scénaristique.

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Anonyme

    19/04/2008 à 01h03

    Répondre

    La violance a l'etat pure... tres bon manga, pour public avertie. 8/10

  • Anonyme

    23/10/2008 à 01h40

    Répondre

    Et bien voila un manga qui marquera les esprits.


    On est bien loin du gentil heros qui fait tout son possible pour devenir le plus fort et atteindre ses zolis reves: Ryo est d'abord présenté comme une victime du systeme japonais, mais se révele etre un sacré salopard. En effet la seule chose qui le motive, c'est fracasser la tete de ses ennemis, montrer sa puissance et surtout prouver a la terre entiere que "son" karaté (appris en prison pour survivre) vaut celui des maitres des dojos.


    Violence, bas fonds japonais, sexe, drogue, yakusa,...Si vous aimez les polars ou le héros est a la fois détestable et attachant, alors Ryo est votre ami.


     Ce manga, aux traits sombres et précis, aura surement tendance a repousser les lecteurs(et lectrices) les plus sensibles, mais ravirra les fans de coups violents, de psychologie destructrice et bien évidemment de karaté.


    Pour ma part, ce manga me fait l'effet d'une schizophrénie, il fait ressortir la violence que chaque personne peut renferme r en elle et la transforme en quelque chose de sadique, pervers, malsain mais malgrés tout jubilatoire. Loin de moi, l'idée de vouloir faire l'apologie de ces cotés bestiales de l'homme, mais l'auteur sait toucher la ou c'est sensible.L'évolution du personnage se fait "cressendo" et on en vient a se demander si Ryo va réussir a atteindre son but ou s'il ne va pas tout simplement tout rater comme un "looser".


    Bref, pour conclure "Coq de combat" est un seinen choc, efficace et tres réflechi. Je conseillerai aux fans de manga d'arts martiaux de le lire (si ce n'est deja fait), tout en acceptant les critiques qui me diront: "Mais!? C'est de la violence gratuite!?!" 


    Et de leur répondre: "Peut etre bien...et alors?" (avec un rire sadique héhéhé!!!)

  • Dat'

    23/10/2008 à 15h49

    Répondre

    La question est surtout de savoir quand les prochains tomes sortiront en France. Ce qui, pour le moment, est loin d'etre gagné.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques