5/10

Cosplay Animal T.9


Snif snif, ça sent l'adultère !
Une vie nouvelle commence pour Rika puisqu'elle va vivre au campus! Malheureusement pour elle, le prince de la fac, le beau et ténébreux Sôki semble avoir jeté son dévolu sur elle. Parviendra-t-elle à lui résister alors que son âme de cosplayeuse craque complètement sur sa belle blouse de laborantin?

Quand on regarde mes précédentes critiques de Cosplay Animal, on comprend rapidement que je ne porte pas la série dans mon coeur. Pourquoi continuer à la lire donc ? Tout simplement pour avoir ma "dose" de shôjo, bons ou mauvais. Ce n'est pas génial de lire trop de bons titres puisqu'à partir d'un moment, ils deviennent vraiment difficiles à critiquer (quand c'est trop bien, les mots viennent à manquer, c'est bien connu) alors que les mauvais titres, on trouve toujours quelque chose à dire dessus et la moindre amélioration se fait sentir. Eh bien justement, le "beau et ténébreux Sôki" vient mettre une belle pagaille dans la vie de Rika et c'est la plus grosse évolution depuis la "rivalité" Arata/Hajime. Sôki, n'hésite pas, il se jette littéralement sur Rika, l'empêchant même d'aller voir celui qui hante ses pensées en permanence. On est donc loin du passif Arata et ça fait plaisir de voir les choses bouger un peu. Bon après, ça ne gomme pas tous les défauts de la série. Attendez-vous donc à la voir pleurer toutes les 4 pages, à la voir exprimer des sentiments... douteux assez souvent, bref, j'en ai déjà parlé en long, en large et en travers (mais si mais si) dans mes précédentes critiques. 

De plus en plus, je me demande comment Cosplay Animal a réussi à en arriver à 9 tomes (et même à 14 puisque la série est finie au Japon). Le titre est tellement médiocre que c'en est presque criminel de le laisser aller jusque là. Bon après... Peut-être que c'est moi qui n'arrive pas à voir ses qualités (oui bon, j'y crois pas une seule seconde !)...

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques