4.5/10

DBZ - Le combat fratricide


Mais qui est donc ce fameux Tullece ?
Tullece, un Saïyen qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Goku, projette d'envahir la Terre avec ses féroces sous-fifres. Il plante un gigantesque arbre mystique qui absorbe toutes les substances nutritives dans le sol de la planète : la Terre est-elle condamnée ?! Comment Goku et les guerriers Z vont-ils faire pour se sortir de ce mauvais pas ?! Vous l'avez attendue, la voici : l'adaptation en anime comics du film DBZ Le combat Fratricide, diffusé originellement en été 1990 ! 

Les films estampillés Dragon Ball Z sont sortis quand j'étais encore assez jeune, ce qui fait que ces Anime Comics sont de très bons moyens pour moi de rafraîchir ma mémoire et, pour le coup, j'ai eu du mal à reconnaître Thalès ! Déjà parce qu'il est appelé Tullece (?!) et aussi parce que format ne permet aucunement aux personnages d'être présentés correctement. Glénat a d'ailleurs bien pensé son petit guide des personnages au départ pour pallier ce problème (oui oui les adeptes de la grammaire, "pallier" est bien un verbe transitif direct). Bon après, je serais tenté de dire qu'en général personne ne le lit mais pour le coup, on comprend l'orthographe du nom du frère de Goku qui est un anagramme du mot lettuce (laitue en anglais) puisqu'Akira Toriyama est toujours dans son délire spécial nourriture pour les noms dans Dragon Ball. Niveau qualité de l'image, c'est toujours aussi pixélisé, ce qui n'aide pas du tout à rendre la lecture agréable. L'absence de mouvement fait cruellement défaut à l'ensemble et le découpage ne parvient pas à faire disparaître ce côté stoïque de l'oeuvre. Notons quand même que la qualité des images va en s'améliorant, ce qui nous donne un petit espoir pour la suite. 

Pour le moment, les Anime Comics des films de DBZ ne réussissent pas à convaincre mais on sent une petite amélioration au fur et à mesure. En tout cas, pour le moment, ils sont loin d'être indispensables... 

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques