7/10

Defense Devil T.6

Kucabara, Bichura et Idamaria se rendent aux Enfers pour stopper la sanglante révolution de Legato et sauver les parents de Jupiter ! À peine sortis de l'enfer de lave incandescente, "Salamander Hell", le vaillant groupe se retrouve face à un mur. Littéralement. Le mur du désespoir est le plus grand mur de tout Devildom et nul ne peut le franchir sans l'autorisation de son gardien. Malheureusement, ledit gardien, un vieillard souffreteux, ne se souvient pas du code de la porte. Pour lui rafraîchir la mémoire, il demande à Kucabara et à Bichura de s'affronter dans un combat à mort.


Mais... c'est qui ?

De nombreuses révélations vous attendent dans ce sixième volume et notamment la rencontre entre Kucabara et Bichura qui sera l'occasion d'un flashback ponctué par quelques scènes dans le présent où l'on voit les personnages douter. Eh oui, l'ennemi de ce tome ne "combat" pas vraiment. En fait, le personnage est même complètement faible et va donc tenter de piéger nos héros en utilisant son cerveau. Malheureusement pour lui, l'amitié qui les lie est trop forte pour être ébranlée de la sorte. Le vrai problème du flashback, c'est son caractère assez "nian nian". J'ai eu l'impression de lire un remake des Bisounours lors de certains dialogues entre Kucabara et Bichura. Le fait que ce soit deux démons qui vivent en enfer contraste d'ailleurs énormément avec cette envie d'être gentil poussée à l'extrême (c'est peut-être un peu "trop"). Les fans d'Idamaria seront aussi heureux d'apprendre qu'ils connaîtront enfin la source de son pouvoir et pourquoi elle possède autant de Dark Matter.

Même si ce n'est pas le volume le plus axé sur l'action, j'ai trouvé que ce sixième volume de Defense Devil était le plus agréable à lire depuis le début de la série. Malgré certains passages un peu trop "nian nian", les auteurs ont su trouver un équilibre pas trop mal entre narration et combat. Espérons que la série continue sur cette lancée. 

Partager cet article
A voir

Ippo S3 T.14

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques