7.5/10

Devil Devil

«Le combat qui les opposait durait depuis l'éternité... Un ange et un démon...» C'est par ces mots que commence Devil Devil, shônen en 15 volumes écrit par Yûki Miyoshi en cours de parution chez Pika. Ici, rien que du classique avec le thème de la lutte entre les forces du bien et du mal, des combats toujours plus monstrueux, de l'humour idiot et une histoire située au lycée. Ce mélange, bien que souvent déjà vu (Yu Yu Hakusho notamment) prend étonnamment bien, Devil Devil s'avérant à la fois plein d'humour et captivant.

Devil Devil
Devil Devil
Sword, le démon et Ios, l'ange s'affrontent pour la cent et unième fois. Au cours de ce combat, Sword et Ios se transpercent mutuellement et tombent tous les deux sur la Terre. Afin de survivre, chacun des deux êtres ira se réfugier à l'intérieur d'un corps humain. Sword va alors se trouver à la place de Sôma, un lycéen timide, faible et pas courageux, le portrait type du loser. Ios deviendra Kanna, lycéen voyou et bagarreur, l'inverse de Sôma. Comble de la coïncidence, Sôma et Kanna sont frères jumeaux. Sword et Ios se retrouvent donc dans les corps de personnes ayant un caractère opposé au leur et contraints de vivre ensemble. Le pauvre Sword, démon atypique, égoïste et pas foncièrement méchant (évidemment pour un héros) va alors tout faire pour trouver un moyen de sortir de cette enveloppe charnelle afin de battre Kanna, ce qu'il ne peut pas faire sous forme humaine, son frère ayant un corps plus puissant que le sien. Et c'est parti pour le «Sword Show», le démon transformant la personnalité de son hôte en quelqu'un de râleur et impulsif mais foncièrement rigolo et attachant vue son inhabilité à réussir ce qu'il entreprend. Le personnage de Ios s'avère plus banal, calme et sensé comme tout ange qui se respecte. Les deux héros sont entourés de personnages secondaires assez caricaturaux mais réussis comme la jolie exorciste, l'amie énervée ou le batcat, un gentil chat du monde des ténèbres.

Tout ceci n'est pas qu'un prétexte à faire vivre aux envoyés du ciel ou des ténèbres des journées un peu folles. Au fur et à mesure du manga, un véritable scénario s'installe. Sword s'est emparé des pouvoirs de l'oeuf démoniaque, objet mystérieux dont on ne connaît pas l'utilité sauf celui de lui avoir fait retrouver une partie de sa force. Une horde de démons et d'anges va alors se rendre sur Terre afin de s'emparer de cet étrange artefact que Ios et Sword vont défendre à tout prix. Voilà une histoire assez banale finalement mais prenante et évoluant intelligemment. Devil Devil suit peut être la plupart des codes du shônen avec pas mal de combats, beaucoup d'humour et un sens moral très développé, il n'empêche que le résultat s'avère très agréable à lire en particulier grâce au personnage de Sword/Sôma, réellement amusant. Le graphisme est classique et honnête, avec des éléments sympathiques comme le petit croc du personnage principal ou le super deformed qui rajoutent du caractère à l'ensemble.

Devil Devil est un shônen assez classique (trop sûrement) mais terriblement efficace. Entre des personnages attachants, de nombreux combats, une histoire honnête et un humour omniprésent, ce manga remplit largement son contrat de divertissement. Une fois le volume terminé, on a envie de connaître la suite et c'est ça le plus important.

A découvrir

Sommet des Dieux (Le)

Partager cet article
A voir

Element Line

A propos de l'auteur

8 commentaires

  • Anonyme

    10/05/2007 à 11h22

    Répondre

    ce manga est vraiment trés prenant ce qui me plait beaucoup c'est l'humour de soma qui vraiment est attachant il fait le dur mais il est fonciérement different des autres demons et c'est ce qui le rend plus fort il a du bon en lui et ce bon a était appri par l'ame humaine je n'ai pas encore tout lu seulement je souhaite que ios ou sword devienne ami j'attend de lire la suite j'en suis au numero neuf
    ios à de bon principe et sword egalement font une bonne équipe la demone est vraiment belle et marante (les filles ont vraiment un sale caractére meme l'exorciste on la voit jalouse ce qui est plutot marrant on rigole bien)et jai aussi un faible pour sword je le préfére a l'ange!Il est vraiment trop quiche et c ce qui le rend attachant il fait toujours des gaffes et il est vraiment pas terrifiant mais il a une volonté de fer et je souhaite qu'il soit heureux avec la lycéenne qui l'aime malgrés qu'elle le cache bon voila bisou

  • kou4k

    10/05/2007 à 12h54

    Répondre

    Je profite de la resurrection de topic pour, maintenant que j'ai fini(enfin presque, tome 14) la série.

    La 2eme partie n'est vraiment pas du niveau de la première...
    Ca devient du grand n'importe quoi, les dessins changent radicalement, et pas pour le meilleur(nanami l'est devenue supermoche et ressemble plus à une fille, les plans sont de moins en moins détaillés).

    Les personnages secondaires amusants ou attachants disparaissent pour laisser place à d'autres complettement fades et le manga n'a vraiment plus rien d'interessant...
    Les intrigues secondaires s'effacent et ce qu'ils ont vecu dans le monde des humains ne ressort jamais.

    Vraiment dommage, car la première moitié, j'avais vraiment accroché.
    Un massacre en règle.

  • Anonyme

    02/09/2007 à 21h15

    Répondre

    je trouve ce manga trés amusant moi ki ,generalement prefere les manga du genre rave et one piece ce manga est kaptivan je reprocheré juste une chose :l esprit un peu pervers de Yuki myoshi

  • Anonyme

    13/01/2008 à 20h03

    Répondre

    Je viens à pein e de découvrir le manga(je suis au volume 3) et je tenais à dire que ce manga m'a accroché dès le début!
    Il y a plein d'humour et d'action!
    J'espère que Sword et Ios deviendront amis...même si il semble que derrière la rivalité qui les oppose,il y a une sorte d'attachement

  • Anonyme

    02/03/2008 à 01h24

    Répondre

    J'ai adoré ce manga ! Il est vraiment excellent, et je pourrai en énumèrer les qualités pendant une bonne dizaine de ligne sans me répèter (du moins pas plus que d'habitude) mais franchement, plus on approche de la fin et plus... ben on s'ennuie, les histoires secondaires s'évaporent progressivement même si l'on prie pour qu'un joli arrosoir vienne les raviver... ce qui n'arrivera pas. La fin donne une telle impression de bâclage que s'en est navrant, désopilant, horriblement frustrant, etc... Snif ça avait pourtant si bien commencé.

  • Anonyme

    23/01/2009 à 21h31

    Répondre

    magnifique

  • Anonyme

    27/05/2010 à 15h58

    Répondre

    devil devil c'est trop bien

  • Anonyme

    27/11/2010 à 15h44

    Répondre

    Devil Devil est un manga super sympa et très prenant. j'ai acheté les 15 tomes il y a plusieurs années, là je me suis remis dedans je voulais y aller gentillement et au final en 2 jours j'ai lu les 15 tomes. Je penses toute fois qu'il y aurait peu avoir 2 tomes de plus. Les personnages sont vraiment attachant, mais qui est l'ange et qui est le demon ? ^^

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques