5/10

Dragon Hunter

Chez Tokebi, on ne s'embarrasse pas. Les nouveaux titres pleuvent tous les mois presque. Ainsi, depuis quelques temps nous est proposé le manwha Dragon hunter, un titre résolument shônen il va sans dire.

Seolchong est un chasseur de dragons : telle est sa profession. Accompagné du magicien Myoungho, les deux jeunes gens forment un redoutable duo. Réputés, les deux compères vont se voir confier une nouvelle mission bien payée et peu difficile. Pourtant, cette mission va se révéler bien plus difficile qu'il n'y paraît. Seolchong et Myoungho vont réaliser au fur et à mesure que leur travail ne va pas se résumer à capturer ou tuer un dragon. En effet, de nombreux ennemis se dissimulent dans l'ombre et nos héros vont devoir jouer des poings pour survivre.

A la vue de ce résumé, on comprend de suite que l'histoire de Dragon Hunter se situe dans un monde de fantasy. En effet, rien que le nom de « dragon » est censé vous rappeler le Seigneur des anneaux, Donjons et Dragons etc. Le dragon est une créature mythique qui a apparemment le pouvoir de développer l'imagination des artistes vu qu'il est adapté à toutes les sauces (jeux vidéo, romans, films...)

Ainsi donc, cette fois-ci c'est dans un manwha que le dragon va avoir un nouveau rôle. Malheureusement, Dragon Hunter est bourré de défauts ce qui en fait au final une série moyenne dont on peut se passer de la lecture. Hong Seock Seo nous propose en effet ici une série au scénario assez classique. Heureusement, au fil de la lecture, de nouveaux éléments viennent enrichir l'intrigue et étoffer le récit. La chasse aux dragons et les missions des deux principaux protagonistes se compliquent donc pour notre plus grand plaisir. L'auteur introduit même petit à petit des éléments importants comme le mystère du passé de Seolchong ou des ennemis importants. Ainsi, il parvient tant bien que mal à maintenir un semblant de suspense et un certain intérêt du lecteur pour sa série et ce, malgré le peu d'originalité du monde. A vrai dire, la seule originalité de l'oeuvre pourrait être le comportement de Seolchong qui ne pense et n'est motivé que par l'argent mais on comprend rapidement que cette facette du personnage n'est qu'un air qu'il se donne. Dommage, un personnage amoral et avare aurait pu être un plus car imprévisible. Alors qu'ici, le caractère de Seolchong n'est qu'un prétexte à des gags qui deviennent vite lourds.

La faiblesse de Dragon Hunter ne s'arrête pourtant pas là. Même si on passe sur l'intrigue basique mais potable, on est rebuté par les dessins de Hong Seock Seo. Exceptés les dragons, ses dessins sont confus et souvent brouillons. Les couvertures en sont un parfait exemple (au moins elles ont le mérite de ne pas tromper sur la marchandise). Le style de l'auteur n'aide en effet pas à la compréhension des actions, les scènes de combats (en particulier avec les dragons) restent bien souvent en grand mystère car on ne comprend pas grand-chose dans leurs déroulements.

Enfin, pour enfoncer encore plus le clou, il faut noter que Tokebi nous propose ici une adaptation très sommaire avec une mise en page catastrophique (les textes proches de la tranche du manwha sont illisibles) et un papier de faible qualité.

Dragon Hunter, vous l'aurez compris est un titre que l'on peut éviter. Dommage, car le genre de la fantasy est encore trop peu abordé dans la BD orientale. Malheureusement, face à des titres comme Berserk ou l'Angyo Onshi, Dragon Hunter fait pâle figure et surtout oeuvre amateur à côté.
Reste à voir si Hong Seock Seo réussira au fil des volumes à rendre sa série plus originale et à améliorer son style graphique.

Partager cet article
A voir

Larme Ultime

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • juro

    23/06/2004 à 00h00

    Répondre

    Le premier volume est séduisant et donne envie de lire la suite mais on se rend bien vite compte que les points forts sont peu nombreux pour en faire une série incontournable car Dragon Hunter tient sur les seules épaules de son personnage principal et les superbes représentations de dragons. Après le style laisse un peu à désirer et le scénario est quelconque mais globalement c'est lisible et ça fait passer un moment.

  • Anonyme

    04/07/2007 à 14h55

    Répondre

    il est vrais que dragon hunter a des deffauts ,mais selon moi c'est le meilleur manga , manwha que je connaisse. des deffaux graphiques et quelque incoherence se font vite oubliés par la taille du scenariot et sourtout le charisme des  personnage inegalable.


    ce manga a de si bon personnages et a une telle ame qu'il est pour moi bien au dessu de n'importe quelle naruto , ou demon king.


     


    sans compter que les deffaux graphiques du debut s'amenuisent a la fin pour laisser place a des dessins somptueux

  • Anonyme

    04/07/2007 à 15h01

    Répondre

    ouais ,moi en fait j'ai lu le debut et j'ai renoncé , et apres un pote m'a donné les suivants et putin! chui accros un truc de ouf! et pis c'est vrais les persos comme ca y'en a que dans dg! surtout luan.


    en tout cas si les premiers vous plaisent pas , sourtout lisez la suite.


     


    chpense bien kcé mon manga preferé maintenant.c'est bizzare quan meme.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques