8/10

Dream Team T.11


Final... ?
Le match opposant le lycée Kuzuryu à l'académie Shinjo Towa touche à sa fin. Malgré l'avance de l'équipe de Sora, la fatigue se fait sentir et la dynamique du match menace de s'inverser. Prêts à tout pour gagner, les deux camps puisent dans leurs dernières ressources. Quoi qu'il arrive, l'issue du match sera forcément grandiose et cruelle.

S'il y a bien une chose que l'on retiendra de ce onzième volume de Dream Team, c'est que Takeshi Hinata a un énorme sens de la mise en scène. Alors qu'on croyait le match joué et nos héros en excellente posture, l'équipe adverse réussit à renverser la vapeur et récupère la domination du jeu. Comment est-ce qu'ils ont fait ? Tout le monde se le demande, ce qui se traduit par un gros passage sans texte où on voit juste les joueurs de Kuzuryu en train de lutter. C'est superbement présenté en tout cas, avec un trait toujours aussi fuyant sur l'action, de sorte à sublimer le mouvement. Tous les personnages ont le droit à leur heure de gloire et même les plus mauvais commencent à changer leur façon de voir les choses. Il ne s'agit plus seulement de servir de bouche-trous, ils veulent aussi aider cette équipe à grandir, comme quoi, on peut toujours communiquer de la passion !

On ne peut pas vraiment en dire plus sur ce tome puisqu'il se joue sur quelques minutes. Sachez juste que le match n'est pas terminé et qu'il faudra attendre le mois d'août pour connaître le dénouement. C'est dur la vie quand même...

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques