8/10

Dream Team T.3

Il n'y a pas que la boisson à l'hormone de taureau qui donne des ailes. Apparemment, le basket fait aussi partie de ces choses illicites qui augmentent la force de ceux qui le pratiquent. Quoi ? Comment ça ce que j'écris ne veut rien dire ?!


En pleine action...
Le petit Sora donne tout ce qu'il a dans le match amical contre le lycée Shin-Maruko. Cependant, la partie est perdue d'avance : la déchèterie du lycée Kuzuryu n'a aucune arme pour s'opposer aux géants qui leur servent d'adversaires. Dans un éclair de génie, Sora réussit à réduire encore l'écart dans le score grâce à un tir "de filles" à deux mains qui lui vaut les railleries des spectateurs. Le miracle se produira aussi en fin de match car elle verra le retour parmi le club de basket de Chiaki qui... est à un tout autre niveau que les autres membres. Enchainant les techniques de haut niveau, il vient, à lui seul, relever de manière démesurée le niveau de l'équipe. A l'issue du match, l'auteur prendra un peu de temps pour nous raconter un peu le passé de Sora et nous donner quelques informations quant à sa relation avec sa mère. Un nouveau personnage caractériel et problématique sera également introduit à la fin du volume, lorsque l'on apprendra que le club devient officiel et est mis sous tutelle d'un professeur.

Ce troisième tome de Dream Team ne fait que me conforter dans mes jugements précédents : Glénat sait définitivement choisir ses manga sportifs. On retrouve dans cette série la recette qui avait fait le succès d'Eyeshield 21 : humour dans les transitions, intensité lors des matchs, rivalité et personnages très charismatiques. Même si les révélations concernant le passé du héros sont un peu "cul-cul", elles restent un passage obligé pour renforcer le capital sympathie du personnage. Le gros plus de ce tome reste l'intervention de Chiaki. Celui que l'on nous présentait comme un playboy je-m'en-foutiste s'avère être un joueur de très haut niveau qui reprend goût au jeu et promet de faire des étincelles. Maintenant que l'équipe est motivée, la déchèterie devrait passer à l'entrainement et au recrutement (le personnage qui apparait à la fin promet un bon renforcement) pour pouvoir donner des matchs intéressants dès le tome 5 ou 6.

A découvrir

Suicide Island T.1

Partager cet article
A voir

Reborn! T.28

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

2 commentaires

  • SpaceJ

    29/04/2012 à 14h54

    Répondre

    "cette dernière leur a contacté un stage" Je crois que tu voulais dire "concocté". Sinon, est-ce que Glénat a réglé les soucis de la traduction notamment au sujet des postes des joueurs ?http://manga.krinein.com/-23449/dream-t ... 18817.html

  • OuRs256

    29/04/2012 à 15h35

    Répondre

    Mais c'est ce que j'ai écrit voyons !

    Sinon pour le nom des postes des joueurs, disons que la question ne se pose pas du tout dans ce tome puisqu'il n'y a pas de match mais seulement un gros gros entrainement. Pour savoir si ce problème (qui, franchement, ne gênait pas vraiment le plaisir de lecture) a été réglé, il faudra attendre le tome 6. J'essayerai d'y faire gaffe.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques