7.5/10

Dream Team T.7


En mode hoody !
Le match opposant le lycée Kuzuryu à Kitasumiyoshi touche à sa fin, et le score est très serré après une belle remontée de Kuzuryu. Le troisième quart temps se termine même sur un score de parité 61-61. Alors que Sora et les autres lancent leurs dernières forces dans la bataille, Momoharu semble toujours absent. Pour repartir de l'avant, il va devoir faire face à ses faiblesses et surtout, surmonter son appréhension par rapport à l'entraînement qu'il a délaissé pendant si longtemps...

Si Sora et même Chiaki sortent complètement du lot lors de la partie, on ne peut pas en dire autant de Momoharu qui passe complètement à côté de son match. Le lycéen est complètement perdu quand il voit les progrès fulgurants faits par son ancien ami et partenaire d'entraînement. Il est dégouté par lui-même en quelque sorte, dégouté de pas avoir fait plus pour lui-même. Cette remise en question de l'un des personnages principaux arrive juste après le fameux stage et heureusement avant les matchs importants. Il arrive d'ailleurs à rebondir assez rapidement pour pouvoir aider ses camarades mais rien ne dit que ça sera suffisant...

Le tome huit devrait voir commencer les choses sérieuses. Le tournoi arrive et les ex-basketteurs poubelles espèrent bien aller le plus loin possible et même gagner. Vu le niveau actuel, ça semble être un projet un peu fantaisiste mais ils s'améliorent tous très rapidement et une surprise est vite arrivée.

Contrairement à Kuroko's Basket, Dream Team ne s'éternise pas avec de longues discussions pendant les matchs. Quand on est dans la partie, ce qui compte, ce sont les mouvements des personnages et c'est ce qui rend le manga aussi bon : la lecture est fluide (comprenez qu'on n'est pas constamment interrompu par un commentaire inutile). Si vous aimez le trait, si vous aimez le sport, Dream Team vous plaira aussi !

A découvrir

Mixim✰11 T.9

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

2 commentaires

  • SpaceJ

    29/04/2012 à 14h54

    Répondre

    "cette dernière leur a contacté un stage" Je crois que tu voulais dire "concocté". Sinon, est-ce que Glénat a réglé les soucis de la traduction notamment au sujet des postes des joueurs ?http://manga.krinein.com/-23449/dream-t ... 18817.html

  • OuRs256

    29/04/2012 à 15h35

    Répondre

    Mais c'est ce que j'ai écrit voyons !

    Sinon pour le nom des postes des joueurs, disons que la question ne se pose pas du tout dans ce tome puisqu'il n'y a pas de match mais seulement un gros gros entrainement. Pour savoir si ce problème (qui, franchement, ne gênait pas vraiment le plaisir de lecture) a été réglé, il faudra attendre le tome 6. J'essayerai d'y faire gaffe.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques