4/10

Ecole Bleue

Recueil d'histoires courtes indépendantes, École Bleue met en avant cette couleur qui évoque le souvenir fidèle, la tendresse, la mélancolie. Qu'ils se déroulent au Japon ou dans un pays occidental, à l'époque contemporaine ou dans le passé, ces récits ont pour thème principal l'expression de sentiments profonds. Cela peut être une romance en pleine ville, une balade énergisante en forêt, le quotidien peu banal d'une serveuse de café ou encore une intrigue médiévale.

Ecole Bleue
Ecole Bleue
Aki Irie développe dans le plus pur style traditionnel nippon un certain nombre d'histoires courtes mettant en scènes des personnages dans des histoires de la vie quotidienne avec Ecole Bleue. D'emblée, rien de transcendant surtout que ces nombreuses histoires courtes l'ont déjà été cent, voire mille fois auparavant en étant explorés bien plus profondément. Des tranches de vie beurrées de bons sentiments et de dénouements à la mords-moi le nœud. Entendez par là, des happy end tombant comme une tartine du mauvais côté ou laissé en suspens... Pas de thèmes dominants, juste une succession d'histoires courtes proliférant divers sentiments. On a l'impression d'avoir une succession d'essais dont les idées pas bien neuves seraient recyclées avec beaucoup de mal et où seulement quelques unes ressortiraient du lot en petit nombre.

Irie ne développe pas un univers créatif réellement intéressant, on se retrouve juste avec des éléments dans la norme, plutôt bien travaillés. C'est bien à tout point de vue (remplissage, détail, chara design) mais il manque ce surplus d'intensité qui le différencierait de tout autre...

Ecole Bleue n'est rien de plus qu'un énième recueil d'histoires courtes, servant sans doute à présenter une mangaka inconnue pour le moment. A quand une histoire développée ?

A découvrir

Biomega

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques