9/10

Emma - Edition Latitudes - T.1


Une couverture stylisée
En Angleterre à l'époque victorienne, Emma est femme de chambre pour une préceptrice à la retraite. Douce, calme et réservée, la domestique cache un passé douloureux. Lorsque le riche William Jones rend visite à son ancienne gouvernante, il remarque la jeune fille et, petit à petit, des liens profonds se tissent entre eux.

Emma est une série qui est déjà parue une fois en France aux éditions Kurokawa (il y a quelques années) mais cette fois-ci, c'est Ki-oon qui a récupéré la licence et qui nous la propose dans un grand format inédit dans sa nouvelle collection "Latitudes". Je ne vais pas m'attarder sur le titre en lui-même dans la critique de ce premier volume. Juro l'avait déjà fait et voici ce qu'il en disait en 2007 (ça nous rajeunit pas !) : "Emma ne tombe pas dans le conventionnalisme. Bien au contraire. Le manga montre l'effet des classes sociales sur une époque réglementée par les codes de la société ultraconservatrice. Graphiquement, le trait de Kaoru Mori embellit le manga, en s'adaptant à l'époque : costumes, urbanisation, posture. Tout y est, pour le bonheur des yeux. Le chara-design perd un peu de cette valeur avec des personnages peu détaillés et avec des yeux félins. L'expressivité est tout a contrario et constitue un plus non négligeable dans ce manga qui est, finalement, une œuvre de genre."

Ce qu'il a dit à l'époque est toujours vrai. Le coeur du manga n'a pas changé, c'est sa forme qui a subi une transformation notable. L'ouvrage a doublé en terme de taille mais aussi de volume. En vous procurant ce premier opus, vous aurez donc l'équivalent de deux tomes de l'ancienne édition, pas mal non ? Ne possédant pas la version Kurokawa, je ne peux pas affirmer avec 300% de certitudes que la traduction ait été changée mais ça serait logique puisqu'en rachetant les droits de la série, Ki-oon n'a pas forcément racheté les droits de la traduction. En tout cas, on note un soin tout particulier sur la tournure des phrases dont certaines font particulièrement vieillottes (bien joué !) et sauront nous mettre dans l'ambiance.

Ki-oon fait donc plaisir à tous les amateurs de Kaoru Mori mais aussi à ceux qui cherchaient désespérément l'ancienne édition (qui part à prix d'or sur certains forums) en proposant un titre de qualité dans un ouvrage de qualité. Ceux qui auront apprécié pourront se tourner vers la version Latitudes de Bride Stories (du même auteur) à paraître aussi ce mois-ci (et dont je ne manquerais pas de vous parler sous peu). Que dire de plus si ce n'est... Enjoy ?

A découvrir

Claymore T.21

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques