5.5/10

Gals !

Si l'Australie est le pays des koalas, le Japon est bien celui des kogal. Ces étranges demoiselles aux coupes de cheveux "hype", aux tenues "fashion", au portable greffé à l'oreille, aux moeurs douteuses et au bronzage intégral toute l'année pour une partie d'entre elles. Ce spécimen très spécial de la jeunesse japonaise s'illustre par son incapacité à se tenir correctement dans tout type de lieu public. La 'gal' marque son territoire par une attitude qui fait fuir le moindre prétendant à peu près normal en vivant au crochet de la société. Talons de 15 centimètres, cheveux multicolores, bronzée jusqu'à en avoir crever le soleil, toi aussi tu peux devenir une des "gals" du jour au lendemain. Mais laissons l'héroïne de Gals !, Ran Kotobuki, s'exprimer à ce sujet...

Mode d'emploi d'une parfaite kogal

Gals !
Gals !
Nous, les fashion victims, notre seul but dans la vie est d'être à la dernière mode et de profiter de la vie en poussant des cris intempestifs du genre "hiiiiiiiii" ou "hooooooooo". Mais le plus important pour nous, c'est de déambuler dans le quartier de Shibuya et de passer pour des personnages écervelés à souhait. Bien évidemment, nous attirons le regard mais c'est voulu car après tout la mode n'attend pas et porter les sacs de la semaine dernière n'est plus top tendance. Du coup, nous avons décidé de régner en maître sur notre quartier et provoquer des rixes avec toute autre kogal ou mec louche qui voudrait faire son trou dans le coin. Une kogal est fière et se doit de respecter certains principes élémentaires comme toujours posséder sur elle ses instruments de survie : sac haute couture et bâton de rouge à lèvres. Et puis même si tu n'es pas "hype", tu peux quand même nous lire, le quotidien d'une kogal est remplie de fabuleux mystères : rencontrer le type idéal, débattre sur le shopping ou tout simplement sécher le lycée pour flâner.

Gals ! est ce type de shôjo dans lequel il ne se passe strictement rien du début à la fin mais plutôt agréable à regarder pour le soin apportée aux détails et à l'univers. Même s'il ne se passe pas grand-chose d'intéressant. Les folles aventures d'un troupeau de filles aux caractères diamétralement opposés amuse au début puis devient rapidement répétitif, voire carrément inintéressant sur la fin à cause d'un manque cruel d'idées pour pallier un scénario déficient. Les historiettes des kogals de Shibuya reste un programme tournant autour des thèmes récurrents du shôjo, si on y ajoute le shopping ! Mais bon, c'est peu...

Hihiihiiiiiiiii (15 lettres... pas mieux)

Si les visages ont tous tendance à se ressembler avec un menton en V et de grands yeux expressifs, vous aurez bien compris que le dessin est typique d'un shôjo mais le trait de Fujii est suffisamment fin et clair pour être agréable à l'oeil, d'autant plus le manga fourmille de détails. Les personnages sont travaillés à leur juste valeur avec un souci perpétuel de la mangaka de diversifier les styles de mode et les coupes de cheveux pour ne pas devenir redondant à la longue même si les proportions les font ressortir comme des planches à pain. Bien évidemment, les fonds vides, à fleur ou autres motifs sont présents comme le laisse témoigner les couvertures mais sensiblement moins que dans la plupart des oeuvres du même genre. Le souci du remplissage est une priorité développée dans des intermèdes (peu passionnants) entre deux chapitres.

La mangaka développe en free-talk sur sa « kogalisation » et son amitié pour les filles s'affichant de ce mouvement, bref... la qualité de Gals ! ne serait rien sans la bonne édition de Glénat toujours auteur de bonnes notes pour le papier, la traduction et la clarté générale de l'oeuvre.

Les aventures parfois drôles mais totalement futiles de Gals ! plairont sûrement à une partie bien ciblée du public avec tournées de shopping, thème amoureux et autres crêpage de chignons. Mais la répétition des situations devenant rapidement lassante, Gals ! s'oublie, se perd et scénaristiquement redondant au point de lasser fortement après quelques volumes. Sans convaincre, le manga parvient tout de même à tirer son épingle du jeu du marché des shôjos grâce à des situations et des personnages insensées. Cela suffira-t-il à vous laisser tenter ?

 

Partager cet article
A voir

Samurai 7

A propos de l'auteur

9 commentaires

  • cactus07

    04/04/2006 à 22h06

    Répondre

    une histoire cucul,des dessins pas très beaux,Gals n'a pour moi aucun intéret...autant s'intéresser à Chobits ou Fruits Basket!!

  • iza

    20/06/2006 à 00h59

    Répondre

    Bon je sens que je vais me faire taper sur les doigts parce que je ne me suis pas présentée et parce que mon message n'a aucun intêret

    Mais vous l'avez vraient surnoté ce manga : 5,5

    2 je ne peux pas faire mieux




    Ok ok j'édite :
    Un scénario pourri (franchement, qui se soucie des aventures futiles de kogals???? le shopping je préfere largement le faire en réel et pas le lire dans ce manga... aucun interet

    Mis a part les kyaa, les datchu (qui me donnent envie de les frapper à chaque fois, les interludes (comment devenir une kogal en 3 leçons) ne sont pas follement passionnantes et le dessin même si il fourmille de détails est assez banal voir moche ({=== enfin la c'est mes goûts ^^)

    Les persos ne sont pas attachants, ni interressants et comme je l'ai dit plus haut, on a vraiment envie de les baffer pour leur reflexions pertinentes mais qui volent pas bien haut (comme : "naaaaaaaaaaan je ne me suis pas acheter depuis 2h30 de chaussures plate-formes. Mon dieu, mon dieu je fais honte à ma tribut de kogals...."

    2 pour les détails du dessin et l'humour pas sur-developpé mais bon, on fait avec

    Avant de lire ce manga, je n'avais aucun préjugés sur les kogals, maintenant j'en ai (et pas positifs...)

    Ah oui, c'est normal que je n'arrive pas à voter pour la note sur le site ?


    DJAK :Bah va fallir preciser pourquoi? sinon le message a peu d'interet.

  • juro

    10/07/2006 à 23h00

    Répondre

    C'est sûr et certain qu'en prenant le manga au premier degré, il n'y a rien à voir dans Gals ! On est d'accord, ça ne vole pas haut mais c'est tellement tiré par les cheveux que ça en devient drôle (même si bon...). Je pense que l'auteur se moque de ces êtres superficiels qui ne comptent que sur leur apparence et arrive (au contraire de toi) à les rendre attachants par instant en montrant leurs faiblesses.
    Forcément, 10 volumes, ça en devient lassant de voir des personnages défiler à la recherche de mecs et de fringues entre 2 bastons mais bon, ça reste définitivement moyen pour moi... qui suis pourtant loin d'être amateur de shôjo.

  • aonako

    11/07/2006 à 00h53

    Répondre

    Je pense pas que l'auteur se moque justement des gals, car à en lire ses commentaires dans le manga, elle est exactement comme ça et on dirait qu'elle s'identifie pas mal à Ran, l'héroïne (qui lui ressemble apparement). Et puis, il suffit de lire ses chroniques sur la pose du vernis à ongles ou sur les différentes perruques qu'elle a pour s'en rendre compte...

  • Anonyme

    26/06/2007 à 22h39

    Répondre

    C'est marrant parce que dè que les mangas ressemble étrangement à notre vie, on s'ennuie ! Moi je ne trouve pas ça franchement moche car à en voir certain manag ils dessines vraiment très mal. Peut-être devrez t'elle enlever un peu de détails c'est vrai, et mettre un peu de piment dans leur vie. Mais je trouve quand même que c'est pas mal. C'est sur je préfère l'argment Love Hina avec j'me suis marrée comme une patate... Bref moi je le trouve pas mal et je mettrais au moin 7... Bref... Voilà quoi

  • Anonyme

    20/07/2007 à 19h23

    Répondre

    Mi je trouve que le manga gals décris assez bien l'essentiel du gals power et de l'amitié.Evidemment,c'est un shojo,c'est donc normal qu'il soit "culcul" .Mi,j'ai bien aimé et je suis fiere de les collectionner .


    bref, a fond les kogals !


    chiwawaaaa

  • Anonyme

    12/08/2007 à 16h33

    Répondre

    La personne qui a écrit sa est vraiment un Baka parsque Gals ! parle aussi de chose qui touche les jeunes . En plus c'est super marrant est on ne s'ennuye jamais en le lisant !!  Les personnages sont super bien fait et a fond les KOGALSS !!!!!!!!!!!!!! MOI JE DIT QUE 10 COMME NOTE C EST TRéS BIEN ET MèME QUE SA MéRITERé PLUS  !!!!

  • Anonyme

    01/08/2008 à 13h35

    Répondre

    Ce manga est super et en tan ke dessinatrice les mains son superbes

  • Anonyme

    12/05/2009 à 16h52

    Répondre

    Moi je trouve les dessins bien fais par apport a d'autre mangas (lolipop,gojingo) et puis Mihona ne se moque pas du tout des kogals !! Je pense qu'elle est a fond la dedant, comme bc de personnes. J'aime vraiment ce manga, mais je comprend que l'on peut ne pas apprécier. Il faut le prendre a la légère voila tout ^^


    Et pour les kogals !!! Et bien Fight ! Vive le gals POWAAAAA !!!!


     Kisu a tt les gals (ou pas) 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques