9/10

Gen d'Hiroshima - le manga

Impossible de parler de Gen d'Hiroshima sans parler de Maus. Cette bande dessinée de Art Spiegelman est un monument de bande dessinée historique. Elle a d'ailleurs été maintes fois primée. Lisez la critique pour avoir plus d'informations (et lisez Maus pour votre culture).
D'ailleurs, Gen d'Hiroshima est préfacé par Art Spiegelman.

Gen d'Hiroshima est un peu le Maus japonais, à ceci près que l'auteur reconnait avoir beaucoup romancé son histoire. Là où Maus s'intéresse aux camps de concentration, Gen se concentre sur Hiroshima, et surtout sur l'après Hiroshima.

Ce manga est l'aboutissement de l'oeuvre d'une vie. L'auteur, Keiji Nakazawa, est natif d'Hiroshima. Il a six ans lorsque tombe la bombe qui tue son père, sa soeur et son frère. Il passera sa vie à raconter, à travers différents mangas tous plus ou moins autobiographiques, ce qu'à pu être l'horreur. Lorsqu'il commence à écrire son chef d'oeuvre, il a 34 ans, et suffisament de recul pour pouvoir appréhender le contexte politique de l'époque.

La portée historique...

Gen d'Hiroshima
Gen d'Hiroshima
Keiji Nakazawa ne s'intéresse pas aux problèmes du pays suite à Hiroshima. Il s'intéresse aux difficultés qu'ont eu les gens pour survivre. Toute cette série ne porte que sur la survie des personnages, pas sur leur vie. La première étape dans cette survie, c'est tout simplement la bombe. Avoir été à Hiroshima le 6 aout 1945 et être vivant, cela veut dire qu'il à fallu non seulement avoir réchappé de l'apocalypse, mais aussi qu'il a fallut chercher des choses à manger là où il n'y a eu que des cadavres fondus, des maisons rasées et en flammes, des hommes, des femmes et des enfants mutilés, et surtout, là où tout était irradié.
La deuxième, c'est la survie aux brûlures, aux blessures et au cancers qui ont directement découlés des radiations. Même si le mot n'est quasiment jamais dit, par souçi historique sans doute (il ne faut pas perdre de vue que dans le Japon de 1945, le cancer n'éxiste pas), on reconnait les symptômes. Et là encore, même si le héros survit, il voit autour de lui mourir ses proches.
Viennent d'autres étapes toutes aussi cruelles et violentes : être considéré comme un pestiféré, ne pas pouvoir travailler, devoir mendier, devoir voler, devoir mourir dans l'indifférence... Ces hommes et ces femmes ne sont quasiment plus des hommes, mais des animaux.
Le lecteur, quel qu'il soit, est forcément touché, bouleversé, écoeuré par ce qu'il voit, par ce qui est décrit. Tout comme dans Maus, c'est l'horreur pure et simple qui transpire de ces pages.

...s'accompagne d'une dimension politique

Là où l'on ressent la maturité de l'auteur, c'est que il ne jette jamais la pierre aux américains. Bien sur, ils sont responables de la bombe, mais c'est le Japon qui est responsable du reste. Lorsque c'est un Coréen qui aide Gen et que ce Coréen est traité comme un chien, ce n'est pas la faute de la bombe. Quand personne ne veut acceuillir des personnes qui vont mourir, ce n'est pas de la faute de la bombe. Keiji Nakazawa ne fait pas que dépeindre l'horreur de la bombe. Il décrit aussi le monde dans lequel les rescapés ont du survivre : un Japon fasciste, égoïste, fanatique et obtus.
Il rend hommage aux hommes et aux femmes qui ont tout fait pour les aider, souvent sans en avoir les moyens, et condamne un sytème politique d'un autre âge. La critique n'est jamais ouverte, elle est toujours déguisée, elle se fait à travers les sentiments que ressent le lecteur : l'injustice, l'incompréhension, l'énervement parfois.

Mais de gros défauts

La narration est vraiment maîtrisée. Faire passer une telle critique sans jamais ne mettre qui que ce soit en cause relève de l'exploit. D'autant plus que si le fond de ce manga est incroyablement poignant, la forme, elle, est assez rebutante.
Le dessin d'abord : vieillot, rond et simpliste, il est trop pauvre pour faire passer les émotions des personnages. Son coté enfantin donne un côté "cheap" au manga, et c'est vraiment dommage. Un dessin plus soigné aurait donné encore plus de force au manga. L'impression est un peu la même que celle que l'on ressent à la lecture de Ayako : l'histoire est horrible, le contexte terrible, mais le dessin dresse un mur entre le lecteur et l'histoire. On rentre très difficilement dans l'histoire, mais une fois que c'est fait, on n'en ressort plus.
Pour un manga qui se veut être un témoignage d'une des plus grandes catastrophe de l'humanité, une telle barrière est un désavantage. On ne peut pas dire qu'il est à mettre entre toutes les mains, car ceux qui n'ont pas d'attirance pour le mangas seront totalement rebutés par le dessin.
L'autre gros point faible de ce manga... C'est que c'est un manga des années 1970. Du coup, tous les personnages semblent être sous amphétamines en permanence. Ils sont toujours excités, courent dans tous les sens, crient... Et même si les personnages sont des enfants, on a du mal à y croire. Mais surtout, cette agitation fatigue. Dans un tel contexte, cette agitation perpétuelle semble un peu déplacée. Elle surprend, dérange même, et fatigue.

Ce sont les deux seules ombres au tableau de ce manga. Dommage qu'elles empêchent la grande majorité des personnes de s'intéresser à ce témoignage poignant et vibrant.

A découvrir

Fushigi Yugi

Partager cet article

A propos de l'auteur

    19 commentaires

    • platypus-sensei

      16/06/2006 à 12h07

      Répondre

      que vaut l'animé eponyme?

    • Djak

      16/06/2006 à 12h34

      Répondre

      critique des deux films courant juillet

    • Anonyme

      02/09/2007 à 12h34

      Répondre

      Je me demande si Gen d'Iroshima soufre tant des années 70. Apparemment c'est difficile en l'an 2000 d'accepter que c'est l'auteur, même mort, qui dirige. Gen d'Hiroshima n'est pas un manga de plus et il faut faire un effort pour être un un lecteur et pas un consommateur de plus.  

    • Anonyme

      12/11/2007 à 20h13

      Répondre

      COMMENT CELA SEULEMENT 9 !!! 





      Vous n'avez pas honte !





      DIX SUR DIX !!! OUI !!!






      Ce n'est pas du manga, c'est du Grand Roman !!!






      au même titre que Tolstoï ! Ou... le "Journal d'Anne Frank"






      cette série devrait être inscrite au programme scolaire de TOUTES les écoles et même... sujet au Bac...






      Voilà enfin arrivé une Bd qui éveille nos esprit, c'est çA le neuvième Art !!!

    • Kei

      13/11/2007 à 08h03

      Répondre

      Ben, seulement 9 parce que c'est exceptionnel du point de vue du contenu, mais que j'ai pas pris mon pied à le lire. Enfin c'est déjà écrit dans la critique non ?

    • Dat'

      17/11/2007 à 12h54

      Répondre

       


      A noter que le manga vient de sortir en petit format.


       


      Sympa pour les budgets serrés, plus d'excuses...

    • Anonyme

      27/11/2007 à 02h08

      Répondre

      Je suis tout à fait d'accord avec le critique, mais cette bande dessinée est un chef-d'eoeuvre comme le sont  l'Iliade et l'Odyssée. Rébarbative à prime abord pour plusieurs raisons, absolument  prenante, vivante,  significative lorsqu'on se donne la peine de passer outre à ses défauts. C'est un viel amateur de BD de plus de 60 ans qui vous le dit. J'en ai lu les 10 tomes et je recommande à tous les amateurs d'histoire et de politique,  à tous les humanistes, à tous les militaristes et à tous les pacifiques de le lire.


      Bonne lecture. 

    • Anonyme

      24/01/2008 à 13h25

      Répondre

      Mais comment peut on critiquer le choix de style de l'auteur juste sur le simple fait que le dessin ne soit pas assez réaliste? C'est comme dire à Picasso que son tableau est mauvais parceque le nez de son personnage n'est pas au bonne endroit, comme le dit Theo c'est nôtre devoir de fouiller et chercher à comprendre pourquoi l'auteur a choisi  tel ou tel style.

    • Oreiller

      24/01/2008 à 15h03

      Répondre

      Il est vrai que le style graphique de l'oeuvre rend l'immersion du lecteur difficile mais une fois dedans, c'est un pur chef d'oeuvre. Bon, certes, je n'ai lu que les 4 premiers tomes mais il est indéniable que le contenu du manga est excellent et vraiment très interressant, aussi bien du point de vue émotionel que d'un point de vue plus historique. Non, vraiment, j'ai hâte de lire la suite tant j'ai aimé ces 4 tomes.

    • Kei

      24/01/2008 à 15h30

      Répondre

      Je ne crois pas que dans ce cadre précis, le style de l'auteur soit un choix. Il est simplement le reflet de la bande dessinée japonaise de l'époque. Et pour le lecteur d'aujourd'hui, c'est une épreuve.


      Claude illustre parfaitement ce fait avec sa comparaison. C'est même tellement juste que je m'en veux de ne pas y avoir pensé. 

    • Anonyme

      05/10/2008 à 10h51

      Répondre

      Merci pour cette critique qui me semble en tous points très juste.

    • Anonyme

      20/11/2008 à 10h35

      Répondre

      moi je trouve que gen d'hiroshima est un très bon livre qui mérite la note de 10/10 car on est vite pris par le livre.


      je vien juste de me faire offrire le 1er volume et j'ai addoré.


      de plus je suis bien partit pour acheter les autres volume de gen d'hiroshima.


      10/10

    • Anonyme

      12/06/2009 à 17h11

      Répondre

      Je suis en audio visuel et notre prof nous l'a montrée. je le trouve génialement fait mais je n'ai vraiment pas pu le regarder jusqu'a la fin ( je suis parti du cours dans la scéne ou la bombe éclate et que les gens sont en décomposition). Mais un grand bravo au réalisateur

    • Anonyme

      11/10/2009 à 03h31

      Répondre

      Là ou il y a de la gen ,il 'ny a pas de plaisir!

    • Anonyme

      08/08/2010 à 10h25

      Répondre

      Très bon manga. Je n'ai malheuresement lu que le tome 1 (ancienne édition "mourir pour le japon", qui m'a couté 10 FRANC à l'époque [remarquez comme on se fait bien en.....]).Les dessins ont leurs styles, mais ça serait vraiment très dommage de passer à coté de ce manga pour cette raison! 

    • Anonyme

      27/09/2010 à 12h10

      Répondre

      j'ai lu Gen jusque au tome 9 mais je voudrais savoir combien il ya de tomes en tout SVP!


      Merci!!!

    • Anonyme

      21/12/2010 à 15h33

      Répondre

      Je ne suis pas entièrement d'accord avec cette crtiique. En effet je ne suis pas du tout une lectrice de manga et j'ai été complètement happée par les aventures de Gen : le dessin en rondeur ne n'a pas géné au contraire je me suis demandée si cela n'était pas en rapport avec la bombe qui avait la forme d'un champignon ou le fait de dessiner cette histoire avec les yeux d'un enfant qui change complètement la perspective.Vous dites que l'auteur ne critique pas réellement les américains mais pourtant il les traite de saletés d'américains (voir l'épisode où il est enfermé pour faire un espion en Corée, ou quand sa mère est malade et qu'on suggère de l'envoyer dans le centre tenu par les américains...) et il y a encore bien d'autres scènes où les américains sont critiqués. Ensuite pour décrire cette atrocité visuellement on imagine toute cette horreur avec les brûlures, la peau qui se détâche, les vers : cela ne m'a auncunement géné. Oui les personnages sont pleins de vie mais se sont des ENFANTS et encore pas tous : on sent rapidement l'effrondement, le désespoir qui touche certains notamment les filles qui se projettent dans l'avenir et n'en voit aucun parce que défigurées. En tout cas c'est une oeuvre remarquable

    • Anonyme

      02/01/2011 à 14h12

      Répondre

      Je n'ai lu que les 2 premiers volumes, mais quelle claque !


      La collection entière finira par trôner parmi mes livres chéris, entre Taniguchi, Otomo, et Crumb, Spiegelman, Toriyama, Loisel, Franquin, Fred, Clowes... autant pour le récit que pour le dessin, n'en déplaise aux critiques avec lesquels je suis en désaccord. De même que pour la supposée agitation survoltée des personnages. Le dessin suggère, tout en énergie, et ne se contente pas de représenter réalistement... Eh oui, c'est bien du dessin. Et du bon ! Affilié à un style manga, c'est clair, rond, énergique ; des années 70, grande époque bédéiste partout dans le monde... Dessin +++ !


      Pour le reste je rejoins tout le monde, un chef d'oeuvre !!

    • Anonyme

      22/02/2012 à 14h26

      Répondre

      j'ai adoré le tome n°1. C'est un manga à lire absolument!!

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

    Rubriques