9/10

Gintama T.26


Il fait peur Hôsen, non ?
Le combat contre Hôsen, le Roi de la nuit et ses troupes continue de plus belle. Alors que Kaguya se bat contre Abuto pour sauver Shinpachi de la force démoniaque de ce membre de l'ethnie des Yato, cette dernière pourrait bien avoir recours à une force qui n'est pas vraiment à son goût... Pendant ce temps, Gintoki arrive pile au bon moment pour éviter que Hôsen ne tue Seita, venu retrouver sa mère. Cependant, pour le simple humain qu'est Gintoki, la tâche se révèle quasiment impossible tant son ennemi lui est supérieur. Sous l'oeil de Kamui (qui ne va pas bouger le petit doigt), le frère de Kagura, Gintoki va se jeter corps et âme dans la bataille pour que la ville Yoshiwara soit enfin libérée du joug de ce tyran et que Seita puisse retrouver sa mère. Cependant, certains ennemis ne peuvent être vaincus par la force...

Suite et fin de l'arc Hôsen dans cette vingt-sixième itération de la série. Point d'humour (bon, ok, y'en a un peu, il faut voir les absurdités que les lecteurs demandent à Sorachi, c'est à se demander si ce n'est pas lui qui invente complètement ces séquences de questions/réponses !) puisqu'on reste dans le sérieux le plus total. Le mangaka insiste énormément sur la relation mère/fils et cherche à nous montrer que des liens aussi forts peuvent se créer même quand le sang n'est pas le même.

J'ai aussi eu un peu l'impression que ce tome cachait aussi une véritable déclaration d'amour aux femmes en général. Oui, Sorachi aime les femmes et il ne leur veut que du bien. Elles ne doivent pas être prisonnières de quoi que ce soit, sans cela, boire en leur compagnie n'est aucunement agréable. Cette métaphore qui associe le goût du saké à la présence de la femme (dans les meilleures conditions possibles), je la trouve vraiment très jolie et superbement adaptée à la série. C'est une preuve que l'auteur pense aux jeunes garçons mais aussi pas mal aux adultes en écrivant sa série (en tout cas, c'est comme ça que je le ressens).

L'arc Hôsen étant terminé, Gintama va pouvoir repartir de plus belle dans le prochain volume qui devrait arriver ce mois-ci chez tous les bons libraires. La série va atteindre son vingt-septième tome mais ne souffre d'aucun ralentissement et d'aucune perte de qualité, ce qui est assez rare pour être notable avec une série de ce type (regardez Bobobo-Bobobobo qui s'essouffle en moins d'une dizaine de volumes). Espérons que les ventes en France progressent pour que l'on ait des sorties plus régulières !

A découvrir

Gintama T.25

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques